Micro Systèmes n°28 février 1983
Micro Systèmes n°28 février 1983
  • Prix facial : 18 €

  • Parution : n°28 de février 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 190

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... bases de données et gestionnaires de fichiers.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
Le décodage des adresses est, pour des raisons économiques, réduit au minimum. Réalisation ROM BASIC ROM BASIC ROM SUP 0 8192 10240 RAM 2K 0 8192 16384 18432 32767 Fig. I. — Répartition de l'espace mémoire après l'extension immédiate de la RAM à 2 K- octets. RAM SUP RAM 2K 16384 18432 20480 32767 Fig. 2. — Configuration de l'espace mémoire après notre réelle extension. signer dans « l'espace adresse » du ZX 81. Sur la machine de base, la répartition de la mémoire est illustrée par la figure 1. Le décodage des adresses étant, pour des raisons économiques, réduit au minimum, nous retrouvons, de 8192 à 16383, une image de la ROM et, de 18432 à 32767, 8 images de la RAM de 2 Ko (ou 16 images de la RAM de 1 Ko). A la mise sous tension, le ZX 81 explore l'espace des adresses compris entre 16384 et 32767 pour déterminer l'emplacement de la véritable RAM. Il stockera l'adresse de la fin de la RAM augmentée d'une unité aux adresses 16388/16389, soit 4004 (H), et 4005(H), zone baptisée « RAM- TOP ». Il paraît alors logique d'adopter pour notre extension les emplacements mémoire illustrés par la figure 2. Il faut, alors, non seulement sélecter nos mémoires supplémentaires mais encore « désélecter » éventuellement les mémoires d'origine. Cela est possible au moyen des signaux ROMCS et RAMCS disponibles sur le connecteur d'extension respectivement en B23 et A2, comme l'indique la figure 3. Par précaution, nous intercalons deux résistances de 270 12 entre ces lignes et les circuits TTL qui les porteront au « niveau 1 » pour effectuer la « désé- lection ». Les adresses mémoire seront alors  : ROM Basic 0000 à 1FFF ROM suppl. 2000 à 27FF RAM 2 K initiale 4000 à 47FF RAM 2 K suppl. 4800 à 4FFF Le schéma détaillé de l'extension est indiqué figure 4. La mise en place d'un bouton « RESET » évitera, en cas de « blocage » (bien plus probable en langage machine qu'en Basic), de débrancher et de rebrancher le cordon d'alimentation, opérations peu recommandables pour les circuits. Notez que, si vous le désirez, rien n'empêche d'ajouter deux boîtiers supplémentaires de 2 Ko qui seront sélectionnés respecti- vement par les signaux « RAM- SUP2 » et « RAMSUP3 » ; rien, si ce n'est le coût élevé des mémoires statiques par rapport à celui des mémoires dynamiques ! Trois modules simples pour l'extension du logiciel Nous limiterons notre description à trois modules simples réalisant  : • la réservation de place en haut de mémoire,• l'affichage des registres à un point d'arrêt,• l'examen et la modification de la mémoire, octet par octet. Ce logiciel utilise le plus possible les routines internes du Basic, et ce sera donc l'occasion d'expliquer leur fonctionnement. Nous examinerons en particulier les fonctions de  : • passage en mode SLOW et FAST,• PAUSE,• lecture du clavier,• affichage d'un caractère,• affichage d'un texte,• « nettoyage » de l'écran,• retour au Basic avec affichage d'un « report ». L'ensemble de ces modules occupe 272 octets. C'est dire qu'il reste beaucoup de place dans la ROM pour rajouter d'autres facilités. Nous verrons d'ailleurs plus loin que rien Fig. 3. — Les signaux RAMCS et ROMCS disponibles sur le connecteur d'extensions du ZX 81 (en A2 et B23) nous permettront de sélectionner les boîtiers supplémentaires tout en inhibant ceux prévus d'origine. 124 — MICRO-SYSTEMES Février 1983
Vers une optimisation de votre ZX 81 Réalisation L 27 011 4 RA MCS A11 Al2 MREQ Al 2 3 LS139 7 15 14 13 10 16 ♦ RAMSUP 2 RAMSUP 3 27011 ROMCS CD CD CS AO 18 9 8 10 6 11 13 7- 5 7 4 14/- 3 2716 15 16 17 7 23 22 A ILI 19 20 24 12 DO/VCC A0 6 7 5 CS 3 4802 7- 2 16 7 1 17 23/7 22 18 8 9 19 20 10 13 14 15 11 24 VCC RESET RESET WR 7805 it 50nF B2.99V 9V 50 r1F OV C) 0 V Fig. 4. - Schéma électrique détaillé de l'extension matérielle. n'empêche de remplacer cette ROM par une autre RAM, complètement « ignorée » du Basic. — La réservation de place en haut de mémoire  : Pour pouvoir insérer des routines non écrites en Basic, il faut les placer dans une « zone de mémoire » qui ne risque pas d'être altérée au cours de la gestion dynamique de mémoire effectuée par le Basic (voir à ce sujet le chapitre 26 du manuel d'utilisation). Habituellement, on modifie le contenu de « RAMTOP » (4004H/4005H) par deux « POKE », puis on « tape » NEW pour que cette modification soit correctement prise en compte par le Basic. Ces instructions nous semblant trop longues à écrire, nous avons donc réalisé un petit module qui exécute cette opération en une seule instruction du type  : nnnnGOTO USR 9968nnnn  : numéro de ligne de l'instruction, étant précisément égal au nombre d'octets à réserver en haut de mémoire. Il suffit ensuite de taper au clavier  : RUNnnnnL'écran affiche l'adresse hexadécimale du début de la zone réservée et le système se met en « PAUSE ». Après avoir noté cette adresse, un appui sur n'importe quelle touche fera « repartir » le système qui exécutera automatiquement un « NEW ». Par exemple  : 150 GO TO USR 9968 RUN 150 Valeur affichée sur l'écran  : 4F6A. En effet, avec notre extension, RAMTOP vaut 5000(H). Si nous lui retirons 150 octets (96(H)), nous arrivons bien à 4F6A. Pour en connaître l'équivalent déci- mal, il suffit de soustraire la quantité réservée de 20480, équivalent décimal de 5000(H), ou d'utiliser la formule  : PRINT PEEK 16388 + 256 * PEEK 16389 Les appels successifs à cette routine sont cumulatifs, abaissant chaque fois le niveau de la mémoire vue du Basic de la nouvelle quantité demandée. Pour revenir à l'allocation initiale, il faut  : soit couper la tension, soit appuyer sur « RESET », soit encore faire deux « POKE » sur 16388/1 6389, suivis d'un appui sur « NEW ». 2 — L'insertion d'un point d'arrêt et l'affichage des registres  : Le moyen choisi est très primitif, mais il ne s'agit pas ici d'écrire un véritable moniteur. A l'endroit choisi, on insérera, au moyen du programme de modifi- Février 1983 MICRO-SYSTEMES — 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 28 février 1983 Page 190