Micro Systèmes n°27 janvier 1983
Micro Systèmes n°27 janvier 1983
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°27 de janvier 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (211 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur Logo... un langage d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
La ROM interne recèle un Basic signé « Microsoft » Système 1/b if h h il fi h II 4 « UHF » et les régulateurs de tension (munis de radiateurs largement dimensionnés), et le second, la carte principale. Le clavier, séparé, est muni de touches conventionnelles (mécaniques), ce qui, étant donné le prix de cet ensemble, est une prouesse. Le transformateur d'alimentation est placé dans un boîtier séparé, en matière plastique, et l'ordinateur est alimenté par un câble de longueur suffisante. Le microprocesseur, un 6809, gère plusieurs composants d'entrée/sortie. Ceux-ci sont tous reliés à des connecteurs multibroches bordant la carte. Tous les signaux d'entrées/sorties, y compris ceux prévus pour les ROM externes et pour l'imprimante, sont présents sur ces connecteurs, ce qui évite les connexions directes sur la carte. Organisation de la mémoire c (frit aux'jerk.,.1i Caractéristiques techniques Dimensions  : 32 x 39 x 9 cm. Poids  : 2 kg. Alimentation  : externe. Unité centrale  : 6809. Clavier  : standard de machine à écrire (Qwerty) ; comporte 53 touches. Vidéo  : sortie couleur modulée, pour récepteur TV domestique ; sortie vidéo pour moniteur. Mémoire vive  : 32 K-octets. Mémoire morte  : Basic 16 Ko. 16 K réservés pour des cartouches de mémoire morte externes (jeux, etc.). Entrées/sorties  : • Magnétophone (1 500 bauds).• Télécommande magnétophone.• Sortie sonore pour haut-parleur de récepteur TV (via le modulateur), contrôle de la hauteur et de la durée par logiciel.• Deux entrées pour des poignées de jeu, avec convertisseurs analogique/digital. Les poignées ellesmêmes ne sont pas fournies.• Sortie parallèle pour imprimante (compatible Centronics).• Connecteur pour cartouches de ROM. Affichage  : caractères ASCII (majuscules seulement), en noir sur fond vert. Les lettres de A à Z peuvent être affichées en vert sur fond noir. Résolution graphique  : • Affichage alphanumérique  : 16 lignes de 32 caractères.• Affichage graphique  : 32 rangées de 64 colonnes.• Haute résolution  : mode 0  : huit pages à 128 x 96 points en 2 couleurs, mode 1  : quatre pages à 128 x 96 points en 4 couleurs, mode 2  : quatre pages à 192 x 128. points en 2 couleurs, mode 3  : deux pages à 192 X 128 points en 4 couleurs, mode 4  : deux pages à 256 X 192 points en 2 couleurs. Logiciel  : Basic « Microsoft » résident, étendu. Prix  : environ 3 000 F TTC. ■ 88 - MICRO-SYSTEMES La périphérie du 6809 est constituée de circuits intégrés de la même famille. La mémoire se répartit comme suit  : les premiers 32 K-octets (0000 à 7FFF) sont affectés à la mémoire vive (RAM dynamique), puis l'on trouve deux ROM de 8 Ko chacune (8000 à BFFF), soit 16 Ko au total. Les 16 Ko restants sont disponibles pour des mémoires mortes externes, lesquelles se présentent sous la forme de cartouches. Certaines chargées avec des jeux sont prévues, mais la machine dont nous disposions n'en n'était pas équipée. Le Basic La ROM interne recèle un Basic étendu signé « Microsoft », enrichi d'instructions spéciales permettant de bénéficier des possibilités exceptionnelles du Dragon 32, et autorisant l'accès aux nombreuses lignes d'entrée/sortie. Parmi ces instructions « inhabituelles », citons SOUND, pour émettre un son dont le niveau et la durée sont déterminés par des variables ou des expressions, et PLAY, qui exécute un assorti- Janvier 1983
Le Dragon 32 ment de gammes à partir d'accords. Ces accords peuvent être manipulés à partir des routines classiques du Basic, prévues pour le traitement des chaînes de caractères. La commande DRAW permet de dessiner des traits fins sur l'écran, et ce dans n'importe quelle direction, qu'elle soit verticale, horizontale ou même oblique. Une instruction complémentaire permet de faire tourner de 90, 180 ou 270 degrés les figures affichées sur l'écran. L'instruction PAINT sert à colorier toute surface délimitée. La commande CIRCLE permet, quant à elle, de dessiner des cercles, des arcs et des ellipses. La qualité des images obtenues dépend, bien entendu, de la finesse de résolution que l'on aura adoptée. L'instruction GET charge en RAM les coordonnées'des points graphiques en les considérant comme -étant les éléments d'un fichier. PUT est l'instruction complémentaire de GET  : elle permet d'afficher sur l'écran tout point d'une image ayant précédemment été stockée en mémoire. Ces deux instructions s'avèrent assez complexes à l'usage, mais elles sont très utiles, particulièrement dans le domaine des jeux. L'écran peut refléter deux modes différents  : l'affichage alphanumérique « normal » et la « haute résolution ». Les affichages du premier mode• t'emblagc nous a inspire confiance... interne du collret  : remarquez. sur la dn..ie modulateur UHF. ne peuvent être mélangés à ceux définis en haute résolution, étant donné que leurs supports mémoire sont situés en deux zones différentes. Trouver la répartition de la mémoire nous a pris un temps considérable  : le manuel explique bien l'emploi des instructions PEEK et POKE, mais n'indique pas le début de la zone recherchée. En écrivant, en Basic, un programme simple de « vidage mémoire » (DUMP), nous avons été en mesure de trouver le contenu de certaines zones de celle-ci (les adresses sont ici en décimal)  : 0-1023  : variables du système, tampon d'entrée, etc. 1024-1535  : 512 octets de données pour l'affichage alphanumérique et les points graphiques. 1536-7679  : 6 144 octets réservés à l'affichage en haute résolution. 7680-32767  : programmes Basic et variables ; 24 871 octets sont disponibles pour l'utilisateur. 32768-fin  : 16 Ko de ROM interne, et 16 Ko de ROM externe. L'adresse du début de la zone de mémoire vive prévue pour les programmes Basic dépend du nombre de pages mémoire réservées par l'utilisateur pour la haute résolution. Trois modes graphiques Dragon 32 dispose de trois modes graphiques  : le premier est constitué par une page mémoire de 1 536 octets, assurant un affi- chage de 128 X 96 points, ce qui n'est pas très élevé. Deux couleurs seulement sont disponibles dans ce mode ; un avantage cependant  : l'utilisateur peut emmagasiner à l'avance huit pages mémoire de données graphiques, prêtes à être affichées instantanément. Ceci peut ainsi conduire à des effets d'animation élaborés. Un autre mode d'affichage assure une résolution identique au précédent, mais selon quatre couleurs. Chaque image nécessite, ici, deux pages mémoire. Il va de soi que l'on ne pourra stocker à l'avance, dans ce mode, que quatre pages de données graphiques. Notons aussi l'existence d'un mode d'affichage à « résolution moyenne » (192 x 128 points en deux ou quatre couleurs). La très haute résolution (256 X 192 points) n'est disponible qu'en deux couleurs, une image s'étendant sur quatre pages mémoire. Deux seulement peuvent coexister en mémoire, l'une étant affichée pendant que l'autre est préparée ou modifiée.. En « haute résolution », le choix des couleurs est assez limité, et dépend de la « voracité » avec laquelle l'utilisateur aura consommé les pages mémoire disponibles... Par contre, en mode alphanumérique, celui-ci dispose d'un choix important de couleurs pour l'affichage lui-même, et le fond (huit couleurs en tout, y compris le noir). L'affichage normal, dans ce mode, est noir sur fond vert. Janvier 1983 MICRO-SYSTEMES — 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 182