Micro Systèmes n°27 janvier 1983
Micro Systèmes n°27 janvier 1983
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°27 de janvier 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (211 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 146 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur Logo... un langage d'avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Logo sur micro Dossier Il 111111.1 k.V•lb% MM‘, 1111.11.. 1te Ili 1/11..„... 99/4 est, avec l'Apple II et le TO 7 de chez I hoinson. i un des micro orilindicurn,rdinateurs qui supportent le langage Logo. Niènle élément d'une liste, sont Le langage Logo est maintenant disponible sous différentes fournis en standard avec cette versions. Apple, Texas et Thom- En outre deux caractéristiques son proposent dès à présent des dont ne dispose pas le TI Logo implémentations de ce langage. Certaines sont plus axées sur rapprochent Apple Logo de son côté graphique, d'autres sur Lisp  : la commande LOCAL ses capacités de traitement de offre la possibilité de définir une listes* ou sur les aspects pédago- variable comme locale à la progigues, mais toutes comportent cédure qui la contient et, d'autre le noyau de base  : tortue* gra- part, la faculté de manipuler des phique et manipulations de « property-lists » grâce aux comlistes. Texas va plus loin dans le mandes G P ROP, P LIST, domaine'de l'animation. Le TI PPROP et REMPROP. Les Logo comprend des lutins*, sorte « property-lists » sont des listes de tortues dynamiques qui se dé- de paires attribut-valeur attaplacent sur l'écran et pour les- chées à un mot. La manipulation quelles il est possible de définir de ces listes est à la base de bien la direction et la vitesse. En des programmes d'intelligence outre la forme même de ces artificielle, mais leur analyse délutins est programmable. Apprendre les lois complexes de la article. De plus, mentionnons que la cinématique ou créer des animations remarquables devient ainsi, version Apple dispose d'une gestions de l'espace de travail très sens propre du terme, un véri- tion sophistiquée, grâce à la notion table Toutes jeu d'enfant. les versions de Logo de « package », ensemble de propossèdent quelque habileté à cédures et de mots regroupés traiter les nombres. Mais là où sous une même appellation gêné- TI Logo se limite aux entiers, la rique. Ainsi, si le TI Logo est princiversion Apple manipule des réels comme des entiers. Cette der- paiement orienté vers l'enseigne - nière est d'ailleurs très orientée ment et les gphismes, ra qu'il vers la manipulation de listes. s'agisse de la tortue ou des lutins Des procédures telles que animés ; l'Apple Logo, outre la MEMBERP, qui indique si un tortue, inclut de nombreuses pomot appartient à une liste, tentialités absentes de la version COUNT qui délivre le nombre Texas. Cependant, cette difféd'éléments que contient une rence de puissance se traduit liste, et ITEM, qui ramène le aussi par une différence de prix. 66 MICRO-SYSTEMES 2° En paramétrant le côté et l'angle, on peut obtenir des polygones absolument quelconques  : TO POLY  : COTE  : ANGLE FORWARD  : COTE RIGHT  : ANGLE POLY  : COTE  : ANGLE END En jouant sur les paramètres de POLY, toutes sortes de figures sont possibles, du triangle en passant par l'étoile ou le rond. Il est intéressant de noter la façon dont un cercle est appréhendé en géométrie tortue  : « Un cercle, c'est de petits traits reliés les uns aux autres par de petits angles. » Un début de calcul différentiel ! Il est possible d'obtenir de très belles spirales en faisant varier le côté du polygone. Pour cela, il suffit d'ajouter un paramètre à POLY et d'incrémenter de cette valeur le côté. TO SPI  : COTE  : ANGLE  : INC FORWARD  : COTE RIGHT  : ANGLE SPI  : COTE +  : INC  : ANGLE  : INC END Spirales carrées, triangulaires ou circulaires sont quelques-unes des figures que cette procédure est à même de dessiner. Si les angles précédents sont augmentés, un décalage se produit et un effet de vrille apparaît. D'autres effets, encore plus surprenants, sont obtenus si la variation est appliquée sur les angles et non plus sur les côtés. TO IPS  : COTE  : ANGLE  : INC FORWARD  : COTE RIGHT  : ANGLE IPS  : COTE  : ANGLE +  : INC  : INC END Janvier 1983
Logo  : un langage d'avenir Dossier Les possibilités graphiques de Logo sont immenses. Certaines implantations* comportent des lutins*, des sortes de tortues dynamiques, auxquelles il est possible d'attribuer une direction et une vitesse, et créer ainsi des animations très plaisantes. Manipuler des listes Logo, nous l'avons déjà dit, ne se réduit pas à ses capacités graphiques, si puissantes qu'elles soient. C'est aussi un langage de manipulation symbolique. Doté de nombreuses primitives de traitement de listes dérivées de Lisp, toutes les possibilités de l'intelligence artificielle sont à sa portée. Les primitives qui autorisent la manipulation de listes sont de trois types  : extraction des informations d'une liste, construction de nouvelles listes et tests logiques. Dans la première catégorie nous trouvons (tableau 1).• FIRST qui extrait le premier élément d'une liste ou d'un mot, non vide,• BUTFIRST qui est l'opération complémentaire à FIRST puisqu'elle donne tous les éléments, sauf le premier, d'une liste ou d'un mot, non vide. Dans la deuxième catégorie  : • FPUT permet de refaire ce que FIRST et BUTFIRST ont défait  : insérer un objet en début d'une liste. Et, dans la dernière  : • EQUALP destiné à savoir si deux objets sont égaux, ce qui peut aussi s'écrire « = » en notation algébrique,• LISTP indique si un objet est une liste,• NUMBERP teste si un objet est un nombre,• EMPTYP indique si un objet est une liste ou un mot vide. Logo propose de nombreuses autres primitives dans le domaine des listes. Cependant ces dernières sont si puissantes qu'elles permettent de programmer toutes les autres. Nous allons examiner deux exemples. Il s'agit de primi- Apple Logo Langage Logo distribué par les revendeurs Apple, et destiné à ce micro-ordinateur. Prix  : 1 525 F. Configuration  : Apple II + carte mémoire 16 K + 1 lecteur de disquette. Présentation  : deux disquettes protégées (on ne peut pas les copier) et deux manuels de programmation, l'un dédié à l'initiation de la programmation de la tortue, l'autre étant le manuel de référence (180 pages). Performance  : * * * * Facilité d'emploi  : * * * * Documentation  : * * * * Points forts  : — Nombreuses procédures de manipulation de listes. — Possibilité de définir des variables locales. — Implantation des « property-lists ». — Gestion sophistiquée de l'espace de travail. Points faibles  : — Ne peut pas manipuler les lutins (une carte graphique qui est, dit-on, en cours de développement pourrait bientôt doter l'Apple Logo de capacités d'animation). TI Logo Langage Logo, distribué par Texas, et destiné au TI 99/4. Prix  : 1 200 F. Configuration  : TI 99/4 ou TI 99/4A avec une extension mémoire de 32 K-octets, et soit un lecteur de cassette, soit un lecteur de disquette. Présentation  : un module enfichable contenant TI Logo, une cassette et une disquette de programmes de démonstration, et un petit livre de 83 pages de documentation. Performance  : * * * Facilité d'emploi  : * * * * Documentation  : * Points forts  : — Très belle animation graphique. — Possibilité de manipuler les « lutins ». — Prix intéressant. Points faibles  : — Capacités de manipulations de listes réduites. — Pas de « property-lists » ni de variables locales. — Quelques « pépins » dans l'interpréteur. tives appartenant au langage Logo de base, mais que nous avons redéfinies à l'aide des procédures déjà étudiées  : LAST délivre le dernier élément d'une liste ou d'un mot non vide. TO LAST  : L IF EMPTYP BUTFIRST  : L [OUTPUT FIRST  : L] OUTPUT LAST BUTFIRST  : L END Ce qui, en français, signifie que le dernier élément d'une liste est Janvier 1983 MICRO-SYSTEMES — 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 27 janvier 1983 Page 182