Micro Systèmes n°26 nov/déc 1982
Micro Systèmes n°26 nov/déc 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°26 de nov/déc 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : Microdigest... le nouveau magazine de Micro-Systèmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
« ATOM » dispose, en option, de deux langages évolués  : Système FORTH et LISP. tracés en couleur. Des emplacements libres sur la carte principale permettent d'ajouter diverses extensions  : • deux circuits intégrés et un connecteur indispensables à la mise en oeuvre d'une imprimante (standard Centronics) ; • des composants permettant le raccordement d'un lecteur de disquettes ; • une carte couleur pour relier par la prise Péritel un téléviseur couleur ; • une carte mémoire de 9 Ko ou 17 Ko. Le graphisme A la mise sous tension apparaît l'inscription « ACORN ATOM » en lettres blanches. ATOM permet d'afficher 16 lignes de 32 caractères, ce qui assure une bonne lisibilité sur un téléviseur domestique. Il dispose de commandes de tracé graphique de 256 x 192 points en noir et blanc ou de 128 x 192 points en quatre couleurs (à condition d'avoir installé la carte correspondante). Celles-ci permettent de tracer ou d'effacer sur l'écran un point ou une droite, dans un système de coordonnées absolues ou relatives, et ceci dans la couleur spécifiée. Le langage de base Assorti de très nombreux exemples, le manuel de programmation est consacré au Basic. Les chapitres qui traitent de l'Assembleur ne suffiront pas en revanche pour un apprentissage complet de ce langage  : ils en font simplement ressortir les particularités d'usage. Le Basic d'origine comprend 43 commandes de base ; on y retrouve les instructions désormais classiques augmentées de quelques particularités  : les calculs s'effectuent sur des entiers, mais dans la limite de + à — 2.109 au lieu des + à — 32 000 habituels. Des instructions paramétrables de tracé graphique, du type PLOT, MOVE, DRAW, ouvrent la porte aux animations graphiques, aux jeux, aux tracés de courbes mathématiques. Hormis l'instruction de boucle FOR-NEXT-STEP, ATOM dispose d'une autre boucle (DO-UNTIL) avec laquelle s'effectuent des opérations comprises entre ces deux mots-clés, jusqu'à ce que la condition qui suit UNTIL se vérifie. Autre disposition astucieuse, le branchement à des labels plutôt qu'à des numéros de lignes après GO TO ou GO SUB. Les extensions du Basic Le Basic initial peut recevoir successivement deux extensions  : la première rend possible les calculs en « virgule flottante » avec neuf chiffres significatifs, les fonctions trigonométriques (et les inverses), les conversions en degrés ou radians, les extractions de racine carrée et enfin le tracé graphique en couleur. La deuxième permet la numérotation automatique des lignes du programme, la lecture et l'écriture sur cassette à 1 200 bauds (au lieu de 300 bauds, en vitesse normale) et l'utilisation de commandes supplémentaires de tracé en couleur. Elle ajoute aussi l'instruction INKEY$ de détection d'appui d'une touche, l'extraction médiane MID$ dans une chaîne de caractères et l'instruction « READ - DATA - RESTORE » de lecture de données en programme. Enfin, des commandes complémentaires de tracé en couleur sont disponibles, telle que FILL qui permet le tracé direct de rectangles dans la couleur choisie. ATOM reçoit en option deux autres langages, FORTH et LISP, présentés chacun sous la forme d'une cassette accompagnée d'un manuel. FORTH, langage compilé, assure une très grande vitesse d'exécution. Ici, l'utilisateur créera ses propres instructions, à partir d'un dictionnaire de base. LISP est orienté vers l'intelligence artificielle. Photo I. Le clavier de FATOM un n dèle » QWERTY » classique. Gestion des fichiers ATOM peut être raccordé soit à un lecteur de cassettes soit à un lecteur de disquettes de 5 pouces, soit encore à un lecteur de minicassettes digitales (MDCR), ce qui est peu classique. Le lecteur de cassettes audio s'y connecte directement ; les opérations d'écriture et de lecture se révèlent fiables et, à condition de disposer d'un lecteur en bon état, la plage admissible de lecture est suffisamment large. L'unité de disquettes procure assurément un meilleur confort d'utilisation ; celle proposée a une capacité de 90 K-octets et se présente dans un coffret métallique qui contient aussi l'alimentation du lecteur, la carte contrôleur, 3 K-octets de mémoire et le système d'exploitation en mémoire morte. Il est possible de lire et d'écrire en accès séquentiel et en accès direct (les instructions d'ac- 66 MICRO-SYSTEMES Novembre-Décembre 1982
« ATOM », un micro-ordinateur « évolutif ». Système Le système d'exploitation du MCDR ne permet que de lire et d'écrire en mode « séquentiel », ce qui est, la majeure partie du temps, nettement suffisant..1 ale le• ale euY Y î. iYLrt MIL 11/é lit Ai at-an-.114-abe Ag Mit Allt-all-.11 « aoà Abe Am Abe el. Ar et, Photo 2. - Vue interne  : tous les composants sont montés sur support. cès direct s'avérant un peu délicates à mettre en oeuvre). Le troisième procédé de stockage proposé, le MCDR (Mini- Digital Cassette Record), est aussi un lecteur enregistreur de cassettes, moins lent qu'un magnétophone à cassettes mais moins coûteux qu'une unité de disquettes, tout en offrant vitesse de transmission de 9 600 bauds, taux d'erreur encore plus faible qu'avec un lecteur de disquettes, capacité d'environ 50 K-octets par face et commandes par logiciel à partir du clavier... Caractéristiques techniques Clavier  : « QWERTY », lettres majuscules. Ecran  : — Téléviseur (noir et blanc ou couleur, équipé d'une prise « Péritel »). — Modulateur permettant l'enrée sur la prise « antenne ». — Affichage de 16 lignes de 32 caractères. — Graphisme  : 256 x 192 (N. et B.), 128 x 192 (couleur). Unité centrale  : — Microprocesseur 6502. — RAM  : 6 Ko en version de base. — ROM  : 8 Ko. — Entrées/sorties  : cassette, port 8 bits (VIA 6522), connecteur arrière, sortie imprimante (Centronics). Mémoire de masse  : — Cassettes et disquettes 5 pouces. Extensions  : — RAM  : jusqu'à 12 Ko. — ROM  : jusqu'à 16 Ko. — Possibilité de réseau local (jusqu'à 255 ATOM). — Basic étendu. — Assembleur, Forth... Prix de la version de base  : 2 500 F (TTC). Distributeur  : J.C.S., 35, rue de la Croix-Nivert, 75015 Paris. Une configuration de base, mais aussi des extensions matérielles... Au gré des besoins de chacun, d'autres extensions trouvent leur place dans le système et notamment une carte destinée à la prise « Péritel » d'un téléviseur couleur. En mode d'affichage graphique, quatre couleurs de base sont disponibles. Le manuel décrit une procédure pour en engendrer quatre supplémentaires. Le son généré par le haut-parleur d'ATOM est « renvoyé » dans celui du téléviseur par la prise Péritel (plus besoin de tendre l'oreille pour profiter du bruit de la chute des envahisseurs sous les coups de vos missiles !) A noter pour les enseignants  : les systèmes ATOM (jusqu'à 255) se connectent ensemble par un réseau appelé ECONET exploitant une imprimante et des lecteurs de disquettes communs et logicielles Parmi les programmes, les jeux se taillent la part du lion. Citons les jeux de réflexion ou exploitant les possibilités graphiques et sonores de l'appareil  : « Asteroids », « Missile base »... Avec le « synthétiseur », il est possible d'entrer et de rejouer jusqu'à quatre airs de 255 notes, de choisir quatre timbres différents et, surtout, de dessiner simultanément les portées sur l'écran... Aux jeux s'ajoutent une vingtaine de programmes utilitaires  : tracé de fonctions, gestion de données, désassembleur, traitement de texte et « Atoncal » conçu pour faciliter la gestion des tableaux de nombres. Ces « utilitaires » sont livrés sous la forme d'une mémoire « morte » à placer dans le coffret de l'ordinateur. ■ « A TOM » est importé en France par JCS Composants, 4, boulevard Voltaire, 75011 Paris. Tél.  : 355.96.22. Novembre-Décembre 1982 MICRO-SYSTEMES — 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 230