Micro Systèmes n°26 nov/déc 1982
Micro Systèmes n°26 nov/déc 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°26 de nov/déc 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 174 Mo

  • Dans ce numéro : Microdigest... le nouveau magazine de Micro-Systèmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
Les tendances actuelles des microprocesseurs Etude Encadré I Le jeu d'instructions de la famille 8070 Transferts entre un registre et la mémoire LD (chargement d'un registre) Les opérandes possibles sont A, EA, T avec adressage relatif à PC, à SP, P2, P3, immédiat, direct, autoindexé ST (rangement) Opérandes A, EA (mêmes modes d'adressage que LDA) PUSH (empilé) Opérandes possibles  : A, EA, PC, P2, P3 (adressage implicite) PLI (empile puis chargement immédiat) opérandes  : P2, P3 (adressage immédiat) POP (dépile) A, EA, P2, P3 Transferts entre registres LD (transfère de R2 dans RI). C'est un adressage « implicite ». Les couples possibles sont  : A « —E, E « —A, A'—S, S « —A (8 bits) EAU—PC, EA « —SP, EA- » —P2, EAUP3, SPEA) (16 P2 « —EA, P3—EA, T « —EA, EAT bits) PC « —EA (c'est en fait un saut) Echanges de registres Il s'agit ici d'instructions selon le mode d'adressage « implicite ». Les couples possibles sont  : Ar E, EA SP, EA P2, EA, => P3 EA PC (c'est en fait un saut) Opérations arithmétiques ou logiques entre registre et mémoire ADD (addition) A (8 bits) ou EA (16 bits) (mêmes modes que LDA) SUB (sOustraction) A ou EA AND (ET) A (modes de LDA) S (immédiat) OR (OU) A ou S EOR (OU exclusif) A Ces opérations existent, effectuées entre A et E Exemple  : EOR A E  : A A C) E Entre EA et T,existent les instructions de multiplication et de division  : MPY (multiplication 16 x 16 — » 32)  : Pr = EA * T EA t Pr (bits 16 à 31) T Pr (bits 0 à 15) DIV (division 16  : 16 — » 16 + reste)  : EA EA/T (bits 0 à 15) T « — reste Décalages SR (décalage à droite) A ou EA SRL (décalage à droite avec retenue) A RR (rotation à droite) A RRL (rotation à droite avec retenue) A SL (décalage à gauche) A ou EA lncrémentation (et chargement) ILD A adressage relatif à PC, SP, P2, P3 et immédiat DLD A direct, auto-indexé Le contenu de l'adresse est incrémenté et la nouvelle valeur est chargée dans A. Branchements et sauts RET (retour) (implicite) NOP (pas d'opération) (implicite) BRA (branchement inconditionnel) (relatif à PC, P2, P3), BP (branchement si A > 0) (relatif à PC, P2, P3) BZ (branchement si A = 0) (relatif à PC, P2, P3) BNZ (branchement si A 0) (relatif à PC, P2, P3) JMP (saut) (adressage absolu) JSR (appel de sous-programme) (absolu) CALL (appel d'un sous-programme dont l'adresse est dans l'une des cases situées entre 0020 et 003F). Les instructions spécifiques à ces composants sont CALL (appel d'un sous-programme  : l'instruction tient en un octet), BND (branchement « si non chiffre » en adressage relatif à PC)  : il s'agit d'un test si le contenu de A est le code ASCII d'un chiffre (30 à 39)H. Si oui, A est remplacé par la valeur du chiffre (0 à 9). Sinon, un branchement s'opère par l'instruction SSM (recherche et saut si le caractère est trouvé). L'accumulateur « A » contient le code du caractère recherché. P2 ou P3 pointe vers le début de la zone mémoire où se fait la recherche. Si le caractère est trouvé, les deux octets qui suivent le SSM sont sautés et le pointeur pointe la case qui suit le caractère trouvé. Si le caractère n'est pas trouvé, l'instruction qui suit SSM s'exécute. 122 — MICRO-SYSTEMES Novembre-Décembre 1982
Les tendances actuelles ne visent pas du tout à éliminer les microprocesseurs 8 bits... Étude Novembre-Décembre 1982 Les modes d'adressage du 807 x Les modes d'adressage du 807 x sont extrêmement riches. Nous pouvons citer  : • Immédiat  : (2 ou 3 octets selon que l'instruction porte sur 8 ou sur 16 bits).• Implicite  : (1 octet).• Absolu  : (3 octets). L'adresse est simplement donnée, en commençant par l'octet de poids faible.• Indexé  : (sur P2 ou P3 ; l'instruction comprend 1 octet). En fait, il s'agit d'un adressage « basé », le pointeur contenant l'adresse concernée.• Direct  : (2 octets). La partie « adresse » de l'instruction est ajoutée à $FFOO pour obtenir l'adresse effective. C'est en somme une adresse « paginée », la page étant FF.• Relatif  : (2 octets ; 4 modes  : par rapport à PC, SP, P2 ou à P3). La partie adresse contient un déplacement signé qui est ajouté au contenu du pointeur pour obtenir l'adresse effective.• Auto-indexé  : (2 octets ; pointeurs possibles P2 ou P3). Il s'agit d'un adressage indexé dont l'index est automatiquement incrémenté/décrémenté après usage (ce qui est pratique pour parcourir des tables). On voit qu'il s'agit d'un microprocesseur résolument moderne de par son jeu d'instructions et ses modes d'adressage. Insistons sur les instructions MPY et DIV qui agissent sur des opérandes de 16 bits et qui s'exécutent respectivement en 37 et 41 ils (si l'horloge est à 4 MHz). Le 807 x est doté d'entrées/sorties limitées aux broches d'entrées SA et SB, qui peuvent être lues via le registre d'état, et aux sorties FI, F2, F3, dont on peut imposer l'état en écrivant dans ce même registre. Le Basic du 8073 traite les broches SA et FI comme des entrées/sorties série permettant de connecter un terminal au standard RS 232. bl"- VIT "'I I o bauds 1 0 300 bauds 0 1 1200 bauds 0 0 4800 bauds p.:mi- d'un nicr,,, ,nhnircur ira bIld (11h. Le Basic du 8073 plorée et localisée lors de la mise sous tension. Elle contiendra le L'interpréteur Basic du 8073 texte Basic. réside dans sa ROM interne Le système est doté en version (adresses 0000 à 09FF). Il utilise de base des routines de gestion la RAM interne (de FFCO à d'un terminal série RS 232 sur les FFFF) et, en outre, une zone de broches SA et FI. A la mise sous RAM de plus de 256 octets commençant à l'adresse (1000)H (il il examine les bits 7, 2 et 1. Si le tension, il lit l'adresse FD00 dont utilise les 256 premiers octets pour bit 7 est à 0, il exécute des sousprogrammes fournis par ses variables). Cette zone est ex- l'utilisa- ()Helyuc, tcr, de I.r Li nunc - tic MICRO-SYSTEMES — 123



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 26 nov/déc 1982 Page 230