Micro Systèmes n°24 jui/aoû 1982
Micro Systèmes n°24 jui/aoû 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de jui/aoû 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 124 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les mémoires à semi-conducteurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
constate que les salaires sont encore suffisamment bas pour être acceptables, d'autant que tout le monde travaille là-bas six jours par semaine. D'autres firmes s'interrogent  : Mostek, dont 90% des opérations d'assemblage de circuits intégrés sont exécutées outre-mer ; Motorola qui, pour sa part, envisage la construction aux Etats-Unis d'une usine hautement automatisée. Texas Instruments, de son côté, poursuit sa politique d'implantation à l'échelle mondiale (Singapour, Japon, Europe). Apparemment, les avis sont partagés. Le commentaire d'un dirigeant d'Eaton's Corp. situe bien le problème  : « Nombre d'affirmations selon lesquelles l'automation résoudrait tout me paraissent prématurées. Le Sud-Est asiatique présente beaucoup d'avantages qu'il n'est pas possible d'ignorer. » Il suffit d'examiner le tableau ci-dessous pour s'en convaincre  : Salaires 1980 taux horaire en dollars Etats-Unis 8.09 Mexico 1.54 Hong-Kong 1.26 Corée du Sud 1.10 Singapour 1.00 Taiwan 0.90 Philippines 0.62 Indonésie 0.45 Tableau comparatif des coûts de la main-d'oeuvre aux Etats-Unis et dans quelques pays du Tiers- Monde. Source  : Integrated Circuit Engineering Corp., cité par Electronics du 21 avril 1982. Disques  : de plus en plus petits de plus en plus denses « (inc nouvelle technique d'enregistrement magnétique, l'enregistrement vertical, décrite dans Electronics. » Continuons de feuilleter le même Electronics, dans l'espoir de trouver quelque chose de plus gai. Les disques, ça vous tente ? Rien de tel que la technique pour vous remonter le moral. Alors vous ne pouvez plus rien ignorer d'une nouvelle technique d'enregistrement magnétique  : l'enregistrement vertical, permettant d'atteindre des densités allant jusqu'à 200 000 bits par pouce sur disques souples et disques durs. Evidemment, les Japonais sont en tête du peloton, mais derrière eux, de nombreuses firmes s'attaquent au sujet. Apparemment, dans ce domaine, l'horizon est large. Aux Etats-Unis, IBM, Sperry Univac, Burroughs, Control Data, Hewlett Packard et d'autres sont sur les rangs. En Europe, Olivetti et CII Honeywell Bull. Cette dernière procède actuellement à la mise au point de disques durs à très haute densité conçus à partir d'un support multicouches à base d'un alliage Miscellaneous « Intelligence Artificielle, autres... » Allons faire un tour dans le jardin à présent. Microcomputing d'avril se lance dans une analyse sur l'Intelligence Artificielle qui est extrêmement décevante. Pour vous consoler, je vous propose de méditer sur une parodie « chrome-cobalt. » La couche magnétique se compose de microcolonnes de 200 à 300 A de diamètre, séparées par des zones démagnétisées de 300 à 500 A. On pense atteindre des densités supérieures à 100 000 bits par pouce. Maintenant, si votre soif de connaissances vous pousse à en savoir davantage sur les disques, Electronics vous propose également une série d'articles destinés à faire le point sur l'état de la technologie, ou  : « Comment les disques deviennent de plus en plus petits et de plus en plus denses ». Disques durs, disques souples, têtes de lecture à films minces, technologie Winchester, 9 pages (denses) viendront à bout de votre ignorance. Basic, Pascal et quelques d' « Eliza », le fameux système pseudo-psychanalytique, trouvée dans Creative Computing d'avril, à titre de poisson d'Avril (encadré 1). Microcomputing compare plus loin les mérites respectifs de z m'adresser une documentation complète sur MIMA Nom Société Adresse• „ 1-Nmieeedeefsr ! Pif, ****** ■ Iii fa fa AMIIIIM111.11"ele‘. Alle Toutes les applications de rordinat individuel (jeux, bureau, maison), écran vert. 48 K. RAM, langages BASIC et PASCAL, nombreux périphériques  : imprimante, disquettes, moniteur couleur. Retourner à Sharp, 151, avenue Jean-Jaurès 93307 AUBERVILLIERS CEDEX Tél.  : 834.93.44 Telex  : 212174 F SHARP/Pour plus de précision cerclez la référence 96 du « Service Lecteurs » les outils du pouvoir
Basic et de Pascal à l'aide de sept programmes de tests, sur différentes configurations. C'est plus sérieux. Le tableau des résultats fait l'objet de l'encadré 2. Pas besoin de discours, c'est clair. A noter les mauvaises performances de CBASIC2. Les programmes sont numérotés dans l'ordre croissant de complexité (13 instructions en Basic pour le n°7 avec tableau, calcul arithmétique sur les quatre opérations, boucle et test). L'auteur de l'article conclut en écrivant  : « En théorie, Pascal est incontestablement meilleur que Basic. C'est la raison pour laquelle il devrait gagner en popularité. Mais pour ceux d'entre nous qui ont été « pourris » par la facilité d'écriture et de mise au point des programmes Basic ainsi que par les performances du Basic compilé Microsoft, les raisons de changer ne sont pas si évidentes. » Tout à fait d'accord. Byte parle aussi de Pascal, dans son numéro de février 1982. Mais selon un autre point de vue  : pour examiner en détail les caractéristiques du Pascal UCSD Apple dans le cadre de son extensibilité via le concept d'unité (« unit »). Une approche qui fait penser à la programmation structurée, à Logo, à Smalltalk. Un exemple abondamment commenté permet de suivre l'exposé sans trop de peine. Pour finir, si vous voulez tout savoir sur l'Apple III, lisez Interface Age de mai. Le même numéro parle également de l'Atari 800 et du VIC-20. Si, par contre, c'est le Wang 2200 SVP qui vous intéresse, alors c'est Interface Age d'avril qu'il faut lire ; en prime, vous aurez quelques tuyaux sur l'imprimante Epson MX-100. ■ ELIZA... BÊTE 10 PRINT « SALUT. QUEL EST VOTRE PROBLEME ? » 20 INPUT A$ 30 IF LEFTS(A$,2)= « JE » THEN PRINT « EGOCENTRI- QUE »  : GOTO 10 40 IF LEFTVA$,4)= « VOUS » THEN PRINT « VOUS AUSSI »  : GOTO 10 50 PRINT « ETES-VOUS CERTAIN QUE » ; A$ ; « ? »  : GOTO 10 Encadré I Encadré 2 1 2 3 4 5 6 7 OSI 8K BASIC 9.0 46.0 82.0 93.0 100.0 148.0 216.0 Altair Disk BASIC 19.0 75.0 206.0 209.0 221.0 369.0 585.0 Microsoft BASIC 20.0 66.0 191.0 188.0 202.0 360.0 566.0 Microsoft Compiled BASIC 11.2 11.3 77.6 40.0 36.0 94.0 275.0 CBASIC2 85.0 153.6 584.0 972.0 942.0 1594.0 1870.0 UNIX Pascal (Interpreted).6 2.5 5.4 5.0 5.6 5.9 12.2 UNIX Pascal (Compiled).1.4.8.8.9 1.0 1.4 UNIVAC 1100 Pascal.06.32.60.74 1.12 1.48 2.37 DEC 10 Pascal.05.28.4.83.88.97 1.08 CDC 7600 Pascal.005.015.032.045.102.125.100 Apple UCSD Pascal 6.0 26.0 98.0 105.0 120.0 156.0 231.0 TRS-80 UCSD Pascal 7.2 29.0 105.0 121.0 127.0 173.0 223.0 eur qui vous suit out en voyage, au bureau, la maison, 6 K. RAM extensibles, interface double, magnéto cassettes, imprimante, la plus petite table traçante 4 couleurs du monde. SHARP les outils du pouvoir Pour plus de précision cerclez la référence 97 du Service Lecteurs C t- e Veuillez m'adresser une docu complète sur le PC.1500/Nom/Société Adresse/Retourner à Sharp, 151, avenue Jean-Jaurès 93307 - AUBERVILLIERS CEDEX Tel.  : 834.93.44 Télex  : 212174 F



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 166