Micro Systèmes n°24 jui/aoû 1982
Micro Systèmes n°24 jui/aoû 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°24 de jui/aoû 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 124 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les mémoires à semi-conducteurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
enfonce la touche de fonction « commande » puis tape le caractère correspondant à l'opération à réaliser. L' « ORDIBRAILLE », utilisé en « mode local », trouve de nombreuses applications tant dans la vie quotidienne et dans l'enseignement que dans la vie professionnelle. Son objectif est de permettre la prise de notes, la production de lettres, rapports ou mémoires, la lecture d'ouvrages préalablement enregistrés, la consultation de dictionnaires ou annuaires, etc. L'élaboration de documents peut s'effectuer soit à l'aide de l' « ORDIBRAILLE » par une persoane connaissant le braille, soit en utilisant la machine à écrire (fig. 1). Affichage en  : noir BRAILLE Convertisseur d• protocoles HX25 TRANSPAC Machine à écrire ORDIBRAILLE MODEM acoustique Réseau de transmission Affichage en noir BRAILLE noir L k Machine b écrire ORDIBRAILLE iu Terminal TELETEL 9 Réseau téléphonique Le mode « Terminal » Connecté à un système informatique, ce micro-ordinateur spécialisé se transforme en un terminal intelligent et échange des données, dans les deux sens. La commercialisation d'un tel appareil pourrait offrir aux nonvoyants de nouvelles perspectives professionnelles, notamment en ce qui concerne les métiers de l'informatique. Par ailleurs, de sérieuses possibilités d'emplois sont envisageables dans diverses entreprises utilisant des systèmes informatiques, notamment les banques, les agences de voyages ainsi que les administrations. Affichage en. BRAILLE noir Machine à écrire ORDIBRAILLE Décodeur teeeel ANTIOPE Clavier de com mande Récepteur TV LE MODE'RESEAU Fig. 2. — Dans le mode « Terminale, des échanges de données s'effectuent avec l'ordinateur central. L'ORDIBRAILLE est considéré comme un terminal. Le mode « Réseau » Relié à un réseau, l' « ORDI- BRAILLE » fonctionne tel un terminal, tout en offrant des services différents. L'interrogation de banques de données permet aux utilisateurs de ce micro-ordinateur, voyants ou non-voyants, de recevoir divers renseignements pouvant dans certains cas s'avérer précieux sinon indispensables (par exemple  : les relevés bancaires, les informations administratives, médicales ou immobilières). Il est envisagé de connecter cet appareil à des réseaux informatiques au moyen d'interfaces standards (X 25), mais aussi à certains systèmes accessibles via le réseau téléphonique national. La connexion d'un modem et l'utilisation d'une ligne téléphonique sont prévues afin d'élargir de manière considérable les possibilités de cette machine. Ainsi, tes non-voyants, disposant d'un « OR- DIBRAILLE » équipé d'un modem, pourront utiliser de nouveaux services tels que la communication avec d'autres utilisateurs, sur le réseau, au moyen d'un système de courrier électronique, et l'accès aux banques de données. Ces services sont accessibles via le réseau TRANSPAC (fig. 2). L' « ORDIBRAILLE » constitue une aide technique destinée à pallier les difficultés que rencontrent les mal-voyants lorsqu'ils veulent accéder à la connaissance écrite dans divers domaines de la vie quotidienne ou professionnelle. De plus, il se démarque des autres types d'appareils de saisie existants qui utilisent un mode de stockage séquentiel sur cassette. En effet, il a été possible d'accroître les possibilités d'un tel appareil en remplaçant les cassettes magnétiques par des disquettes souples 5 pouces 1/4 et en utilisant un microprocesseur 8 bits très puissant (6809) associé à un logiciel souple et performant. La réalisation des fonctions par programme permet d'une part une amélioration constante des services offerts et d'autre part une adaptation aisée et rapide de l'appareil aux besoins spécifiques des utilisateurs. ■ J.-M. LAGARDE* P.LIROU J.-M. Lagarde et P.Lirou sont tous deux chercheurs au laboratoire « Langages et Systèmes Informatiques » de l'université Paul Sabatier à Toulouse. 110 — MICRO-SYSTEMES Juillet-Août 1982
 ? ce,‘c. sge LIBÉREZ VOTRE SYSTÈME DE DÉVELOPPEMENT * prix au 1.06.82 Type  : EV2578 EPROM PROGRAMMER contrôlé par microprocesseur programmez, modifiez, dupliquez, contrôlez 2516, 2716, 2732, 2732A (HMOS, 21v)• Autonome• Piloté par microprocesseur• Clavier hexadécimal et touches de fonction• Mémoire RAM interne statique• Visualisation des adresses sur 12 LED• Affichage des data sur 7 segments• Extensible, interface pour connection directe avec un calculateur• Programmation des 64K Distribution  : un service à la carte. DISSEREL/SICOPEL - 36, rue de Torcy, 75018 Paris - Tél. 203.60.02 - Télex 670579 F Pour plus de précision cerclez la référence 87 du - Service Lecteurs Juillet-Août 1982 MICRO-SYSTEMES — 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 24 jui/aoû 1982 Page 166