Micro Systèmes n°23 mai/jun 1982
Micro Systèmes n°23 mai/jun 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°23 de mai/jun 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 185 Mo

  • Dans ce numéro : Synthé... une nouvelle machine qui parle et qui chante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
La prosodie joue un grand rôle dans la compréhension d'une Réalisation langue. Le chant n'est pas de la parole avec prosodie... ble d sur la figure 1c). Nous profitons de ce « répit » pour effectuer des calculs en rapport avec la prosodie, pendant le délai d. Notons encore une amélioration notable  : par prudence, un certain nombre de « transitoires » avaient été utilisés dans la première version (PI, PO, PA, TI, TO, TA, KI, KO, KA, BI, BO, BA, DI, DO, DA, GI, GO, GA). Ce travail s'est avéré inutile, le même résultat ayant été obtenu en interposant à leur place un transitoire standard « plosivevoyelle ». De plus, quelques améliorations mineures ont été apportées à la gestion des phonèmes entre eux (tableaux, enveloppes d'amplitude). L'intérêt de la prosodie La prosodie joue un grand rôle dans la compréhension du langage. Les voyelles, dont le volume est plus grand que celui des consonnes, se succèdent à un rythme qui doit être respecté. L'accent tonique, propre à chaque langue, est un renforcement de certaines syllabes, selon les mots ou les expressions (rappelez-vous vos cours d'anglais !). La hauteur (fréquence) du son peut aussi varier selon les circonstances (par exemple pour marquer l'interrogation). Un synthétiseur sans prosodie engendre une parole « plate » qui nécessite une grande qualité pour être intelligible. C'est pourquoi il est intéressant de lui adjoindre une variabilité de puissance (accent tonique), de vitesse (rythme), et de hauteur. Ces facteurs de prosodie peuvent être automatiques (régis par des règles phonétiques et syntaxiques), ou placés par l'utilisateur à l'aide de marqueurs, ou encore ajustés en temps réel lors de l'élocution. La dernière solution relève de « l'acrobatie », sauf pour les variations lentes (le potentiomètre de puissance peut toujours être manipulé pour insister sur un mot ou une expression). Quant à la prosodie automatique, elle nécessite un calculateur assez puissant (sauf pour les règles phonétiques, plus simples). « Synthé », tel que nous l'avons présenté dans notre n°16, possède déjà une certaine prosodie automatique  : à chaque phonème est associée une fréquence propre, ce qui ajoute un peu de « relief » à la phrase. Les tableaux de gestion des phonèmes s'efforcent d'éviter le ralentissement du rythme lors de l'accumulation de plusieurs consonnes successives. Les touches A et # sont équivalentes à des marqueurs prosodiques. Leur utilisation est capitale dans la compréhension d'une phrase. L'utilisation de ces touches doit être maîtrisée avant d'aborder le niveau prosodique. A cet effet, l'encadré 1 donne quelques conseils importants pour former les phrases correctement. Notre nouveau programme reste entièrement compatible avec l'utilisation que vous avez faite jusqu'ici de « Synthé ». Il comporte maintenant de véritables marqueurs prosodiques  : vitesse et hauteur. Le volume était beaucoup plus difficile à commander sans modifier son principe général. C'est pourquoi nous l'avons délaissé. De plus, le français possède un faible accent tonique, et l'absence de celui-ci a très peu d'influence sur l'Intelligibilité. Il va sans dire que le chant n'est qu'un cas particulier de prosodie (à un détail près, que nous expliquerons plus loin). Les méthodes utilisées Nous allons analyser ici comment le programme de « Synthé » a été modifié pour permettre des variations de vitesse et de hauteur. V x 3/2 "—ré 1.4—f4 1.4-14 4.+-41 PERIODES SUPPRIMEES VOYELLE RACCOURCIE V x 2/3 NOUVELLES PERIODES VOYELLE ALLONGEE hg. 2. - Il est possible de faire varier la vitesse de parole de àjnthe en ajoutant ou en supprimant certaines périodes » (fragments de 68 — MICRO-SYSTEMES Mai-Juin 1982
Synthé Réalisation VARIATION DE LA VITESSE Etant donné le principe général de synthèse utilisé (succession de périodes, chacune étant un segment de signal mis en mémoire), il est possible de faire varier la vitesse, en ajoutant ou en retirant des périodes, et cela sans faire varier la hauteur (fig. 2). Modification de l'organigramme La vitesse V (entrée par une roue codeuse ou une interface parallèle) est un entier compris entre 0 et 15. La vitesse de base, V = 5, correspond à une élocution normale. L'échelle de V est logarithmique  : faire V = V + 1 revient à augmenter la vitesse d'un pourcentage constant (5,95%). Ainsi un écart de 12 unités détermine un facteur multiplicatif égal à 2. Les modifications apportées à l'organigramme initial (fig. 3a) apparaissent figure 3b. A la vitesse V, correspond dans un tableau le paramètre NA, qui représente le nombre de périodes après lesquelles on ajoute ou retire une période  : — NA = 0 représente arbitrairement la vitesse de base. — NV est la variable utilisée pour compter les périodes à effectuer. Elle est initialisée à la valeur NA (instruction 0). VARIATION DE LA HAUTEUR Lorsqu'un même locuteur prononce une voyelle de façon continue en faisant varier sa fréquence, l'effet observé à l'oscilloscope n'est pas une contraction ou une dilatation du signal sur l'échelle des temps comme on pourrait s'y attendre  : le signal garde approximativement la même forme, et se trouve plus ou moins tronqué comme le montre la figure 4. L'explication est simple  : l'ensemble de la cavité buccale repré sente en quelque sorte un filtre, excité par les vibrations des cordes vocales, à la fréquence fondamentale. La variation de fréquence ne correspond qu'à une variation du fondamental sans modification de la cavité buccale, donc du filtre et de sa réponse. INIT NV=O INIT NA en fonction de la prosodie OUI NV=NA NV.N, V•I OUI NV.0 Sortie des échantillons d'une période INIT nouvelle période OUI a) Sortie des échantillons d'une période b) L Fig. 3. a) Organigramme du sous-programme « PER » correspondant à la première,, ersion de « Synthé ». Ce sous-programme prend en charge la sortie de la phrase. b) Organigramme modifié de sous-programme « PER » qui autorise les variations de vitesse de la parole. — NA = 0  : pas de modification. Les tests sont évités par 0 et O. — NA > 0  : vitesse supérieure à la normale. BranchementOpuis comptage0Quand NV = 0, on saute à la période suivante sans avoir sorti les échantillons. — NA < 0 vitesse inférieure à la normale. Branchement qui évite le test, mais (en haut), comptage (4) Quand NV = 0, on effectue à nouveau la sortie des échantillons, sans réinitialisation. Mai-Juin 1982 MICRO-SYSTEMES — 69



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 230-231Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 232-233Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 234-235Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 236-237Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 238-239Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 240-241Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 242-243Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 244-245Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 246