Micro Systèmes n°23 mai/jun 1982
Micro Systèmes n°23 mai/jun 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°23 de mai/jun 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 185 Mo

  • Dans ce numéro : Synthé... une nouvelle machine qui parle et qui chante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Le VIC 20 Banc d'essai ECRAN CADRE NOIR BLANC ROUGE TUR- QUOISE POUR- PRE.JORANGE VERT BLEU JAUNE ORANGE ORANGE CLAIR TURQ. CLAIR POURP. CLAIR VERT CLAIR BLEU CLAIR JAUNE CLAIR NOIR 8 24 40 56 72 88 104 120 136 152 168 186 200 216 232 248 BLANC 9 25 41 57, 73 89 105 121 137 153 169 185 201 217 233 249 ROUGE 0 26 42 58 74 90 106 122 138 154 170 186 202 218 234 250 TURQ. 1 27 43 59 75 91 107 123 139 155 171 187 203 219 235 251 POURP. 2 28 44 60 76 92 108 124 140 156 172 188 204 220 236 252 VERT 3 29 45 61 77 93 109 125 141 157 173 189 205 221 237 253 BLEU 4 30 46 62 78 94 110 126 142 158 174 190 206 222 238 254 JAUNE 5 31 47 63 79 95 111 127 143 159 175 191 207 223 239 255 Tableau 2. - Combinaison de couleurs ca -he-écran. tion du programme. Ceci permet alors tous les effets voulus, enrichis par les possibilités de contraste inverse et d'autres modes de commande de couleur. Les effets sonores Le VIC est capable de commander le haut-parleur du téléviseur auquel il est relié par l'intermédiaire de la prise PERITEL ou d'antenne. Vous pouvez générer un son à l'aide de deux valeurs comprises entre 0 (silence) et 15 (le plus fort) à l'adresse 36878 pour l'intensité, et entre 129 et 254 à l'adresse correspondant à la voie. Ceci est réalisé par l'instruction POKE de la manière suivante  : POKE 36874,a a voie 1 POKE 36875,b b voie 2 POKE 36876,c c voie 3 POKE 36877,d d voie 4 POKE 36878,e e intensité commune aux 4 voies. Il faut noter que ces instructions « lancent » l'émission du son qui ne s'arrêtera que lors d'une remise à zéro à l'adresse de la voie. Cette caractéristique autorise le programme à gérer simultanément plusieurs voies afin d'obtenir des accords. Toutefois, nous devons faire une petite critique sur ce point. La documentation accompagnant l'appareil, écrite dans un style très lisible quelque peu enfantin, donne un tableau de correspondance entre les valeurs à incorporer et les notes obtenues. Le résultat est apparu « suffisant pour jouer » des mélodies simples. Une amélioration nette 10 POKE 36877, 160 20 FOR I — 15 TO 0 STEP-1  : REM BRUIT D'INTENSITE DE- CROISSANTE 30 POKE 36878, I 40 FOR J = I TO 500 — 20 I  : NEXT  : REM DELAI DE PLUS EN PLUS LONG 50 NEXT - Programme simple dont l'effet est explosif ». est obtenue par tâtonnement de toutes les possibilités. La quatrième voie incorporée dans l'appareil, fournit non pas un son, mais un bruit blanc, base de nombreux effets sonores  : vent, lance-flammes, explosion... La figure 2 décrit'un programme qui fera « exploser » votre VIC sans aucun danger, bien entendu. Le problème du téléviseur Le poste de télévision auquel il faut relier le VIC pose un problème en France. En effet, ce micro-ordinateur est au standard PAL. Pour remédier à cet inconvénient, l'importateur prépare une interface SECAM. Elle grèvera un peu le prix et n'est pas disponible pour le moment. Cet importateur prépare également un adaptateur qui sera sur le marché plus tôt et qui permettra de se connecter à un téléviseur noir et blanc au standard français. Vous pouvez aussi envisager l'achat d'un téléviseur de petit format PAL/SECAM. Cette solution a évidem- ment l'inconvénient de son coût. Au mieux, le prix total de l'ensemble se soldera par une facture de 5 000 F (T.V. + VIC). Pourtant, cette solution présente deux avantages  : il n'est pas bon d'utiliser le téléviseur familial pour la micro-informatique car il en résulte toujours des conflits. L'expérience a montré que, rapidement, l'achat d'un second téléviseur d'appoint est réalisé. De plus, il est préférable pour la vue d'utiliser un poste de petit format, car l'utilisateur est souvent très proche de l'écran. Nous sommes donc en faveur de cette solution. Nous vous recommandons de le choisir bi-standard. C'est à peine plus cher et le coût en sera partagé entre les loisirs et la micro-informatique. Le clavier La figure 3 présente l'organisation du clavier. La taille ainsi que l'aspect des touches sont de qualité professionnelle. Dès la mise sous tension, l'appareil est en mode graphique. En 56 — MICRO-SYSTEMES Mai-Juin 1982
Une seule carte imprimée constitue le « coeur » de cette machine. Banc d'essai appuyant sur une touche lettre, cette dernière apparaît à l'écran. Par l'intermédiaire de SHIFT, le graphisme dessiné sur la face avant droite de la touche est disponible. L'intervention de la touche C= (emblème de Commodore), en collaboration avec SHIFT, prend en compte les caractères représentés sur la face avant gauche d'une touche. En mode « minuscule », les lettres sont directement obtenues à partir du clavier. SHIFT ne fournit que celles en majuscule ; C= délivre toujours le graphisme de gauche. Les touches correspondant au mouvement du curseur sont regroupées à droite du clavier. Elles jouent le même rôle que leurs homologues sur le PET. Enfin, quatre touches importantes séparées du clavier principal peuvent se voir assigner une fonction par programme, ceci étant intéressant pour les jeux. A l'intérieur du VIC Une seule carte de circuit imprimé constitue le coeur de cette machine. Cette simplicité, facteur de fiabilité, est obtenue grâce à l'emploi de boîtiers à haute intégration. Ainsi, tout le système du VIC, y compris l'interpréteur Basic, est contenu dans deux mémoires mortes de 8 K-octets chacune. Le boîtier d'interface vidéo (Video Interface Circuit  : VIC) est représenté par un boîtier 6561 en technologie MOS dont les ordres de fonctionnement sont émis par un microprocesseur 6502 VIC une seule carte imprimée. A l'intérieur du cadencé à 2 MHz. En outre, deux boîtiers d'entrée-sortie VIA 6522 équipent en série le VIC 20 dont un port de 8 bits parallèles reste à la disposition de l'utilisateur (fig. 3). La figure 4 présente, de façon très simplifiée, le synoptique de ce micro-ordinateur. Le boîtier 6561 se charge de la gestion de l'affichage couleur et du son. Ce circuit est également équipé de broches de commande d'un stylo lumineux et d'entrées analogiques afin de mesurer les résistances et ainsi gérer des poignées de jeux. Remarquons, sur le synoptique de la figure 4, la position du générateur de caractères situé dans l'espace adressable du microprocesseur. De plus, il est possible de changer son adresse d'origine et de l'implanter en RAM, ce qui constitue la base d'un affichage haute résolution (176 x 184). Ce résultat est supérieur à celui du PET (50 x 80). Les applications sont très nombreuses, notamment en pédagogie. Cette possibilité existe donc dans le système de base, bien que le VIC ne soit pas très aisé à programmer sous mode graphique. Ainsi Commodore a annoncé et développé une mémoire morte particulière (constituée d'instructions Basic complémentaires), spécialisée dans l'affichage haute résolution. Compatibilité avec la gamme Commodore Cet appareil, bien que d'une vocation « bas de gamme », s'insère très bien dans la série des autres produits de ce constructeur. Idéal 7002 L EY eu (eTe f CTRL e st vo 3 4 la ED CYKI PUR f G) COB e E0 kc'erepA S D e El Y Oe CI CGC Z X MIS e I1141 113Catie.À C À 6 7 7 9, E.t. a Roy ; O GRN BLU TrY ln n IMO 4/e/i 103 M< 3 >• 0 o w P V5 0 cc/Hee Pe SKIFF Fig. 3. - Le clavier du VIC. Mai-Juin 1982 MICRO-SYSTEMES - 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 230-231Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 232-233Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 234-235Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 236-237Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 238-239Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 240-241Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 242-243Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 244-245Micro Systèmes numéro 23 mai/jun 1982 Page 246