Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°22 de mar/avr 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : David Em, artiste sur ordinateur... un voyage dans le monde de l'imaginaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
Au fur et à mesure que se déroule le dialogue, l'univers du système se modifie en fonction des ordres ou des informations transmis par l'utilisateur. Informatique « non directive ». A l'opposé, Paranoïa, créé un peu plus tard (1970) à l'université de Stanford, par Kenneth Colby, avait pour mission de simuler le comportement d'un psychopathe. L'apparente vraisemblance des dialogues générés par ces programmes leur assura un certain succès à l'époque, et une expérience fut tentée de confronter les deux programmes, l'un jouant le rôle du docteur, l'autre celui du patient. Voici une courte transcription du dialogue qui s'ensuivit  : Le patient (Paranoïa)  : Je ne comprends pas vos motivations. Le docteur (Eliza)  : Pourquoi ne comprenez-vous pas mes moti vations ? Paranoïa  : Dois-je vraiment les comprendre ? Eliza  : Pourquoi dites-vous cela maintenant ? Paranoïa  : Parce que c'est comme ça. Eliza  : Supposez que cela ne soit pas comme cela. Paranoïa  : Et alors ? Eliza  : Je ne suis pas sûr de vous comprendre parfaitement. Etc. Sans doute une impression de réalité se dégage-t-elle de ce dialogue (!). Malheureusement, on est loin des préoccupations profondes de l'Intelligence Artificielle  : Eliza aussi bien que Paranoïa fonctionnent sur la base d'une analyse qui n'est que syntaxique, et les réponses émises ne dépendent que de la dernière remarque de l'interlocuteur. Il n'y a dans ces systèmes aucune recherche d'ordre sémantique ; en fait, ils ne comprennent rien. Tout au plus peut-on les considérer comme les successeurs de ces automates du XVIIIe siècle qui ne faisaient que simuler par des artifices les activités vitales des êtres vivants. Le système Ladder C'est un système interactif de consultation de base de données conçu pour gérer l'information relative aux caractéristiques et aux mouvements des navires américains. Ladder a été développé en QUEL ETRE Attribut Navire Description, m0eiee*4 Type Pays Quels sont la longueur et le tirant d'eau des porte-avions américains ? Fig. 6. - Une grammaire sémantique simple qui permet de décomposer une phrase en groupes conceptuels. Ce type de grammaire est très usitée dans les applications dans lesquelles les sens possibles d'un mot sont restreints tel que l'interfaçage à une base de donnée. 1976 par une équipe du SRI International, en Californie, et regroupe un certain nombre de programmes tels que le programme Lifer d'Hendrix (1976). Une version en français a été développée à l'Université de Stanford (A. Bonnet). Le système Ladder repose sur le principe des grammaires sémantiques  : la partie droite des règles de production n'est plus composée de catégories syntaxiques, groupe verbal, groupe prédicatif, nom, etc., mais de catégories conceptuelles appropriées au domaine d'application du système. Ainsi Ladder utilise des représentations du genre de celle qui est présentée figure 6. Les techniques d'analyse de Ladder sont comparables à celles d'un compilateur ordinaire. Mais le système est capable de traiter les tournures elliptiques et sait manipuler les paraphrases. Ainsi une question relative au nom du capitaine du « Redoutable » pourra indifféremment être formulée  : — Quel est le nom du capitaine du Redoutable ? ou  : — Comment s'appelle le capitaine du Redoutable ? Pour certaines applications spé- cifiques, Ladder offre des possibilités de traitements linguistiques utiles. Mais ses capacités conceptuelles sont très dépendantes de la base de données à laquelle il se réfère. Par ailleurs, la notion de contexte y est assez limitée (c'est la phrase précédente), et, sauf quelques exceptions, le système traite chaque entrée comme si elle se présentait isolément. Voici une transcription en français d'un échantillon de dialogues échangés avec Ladder  : 1 — Donnez la longueur de Kenedy — Correction orthographique... KENNEDY. Quelle est la longueur du navire KENNEDY J.F. Long. = 1072. 2 — Largeur et tirant d'eau. — Essai d'ellipse  : quelle est la largeur et le tirant d'eau du navire Kennedy J.F. Largeur = 130. Tirant d'eau = 36. 3 — A qui appartient le JFK. — Echec de l'analyse. Le mot « JFK » ne peut pas succéder à « APPARTIENT ». Option pour le prochain mot  : NOM-DE-NA- VIRE. 4 — Définir JFK comme KEN- NEDY — OK 90 — MICRO-SYSTEMES Mars-Avril 1982
Langue, discours et machines  : la compréhension et le traitement des langages naturels Informatique Bras du robot Fig. 7. - L'univers de SHRDLU. Cet environnement fait intervenir un nombre restreint de concepts qui sont la forme, la taille, la couleur, la fonction de contenant et de support. Mais ces concepts peuvent permettre d'en élaborer d'autres. Ainsi le concept » tour » se définit comme l'empilement de deux ou plusieurs objets placés les uns au-dessus des autres. Voici un exemple de dialogue avec le système. Utilisateur  : Prenez un grand bloc rouge. Il n'y a qu'un seul bloc rouge présentant la caractéristique d'être grand. La sélection de ce bloc ne pose donc pas de problème. Malheureusement ce bloc est situé au-dessous d'un cube bleu. SHRDLU lance alors un traitement logique qui se traduit par le déplacement préliminaire du bloc bleu (à un endroit libre de la scène) puis par la préhension du grand bloc rouge. Après un temps de calcul assez long, la fin de l'opération est signalée par le message  : SHRDLU  : OK. Utilisateur  : Saisissez la pyramide. SHRDLU  : Je ne comprends pas de quelle pyramide vous voulez parler. (En effet, il existe trois pyramides.) Utilisateur  : Cherchez un bloc qui est plus haut que celui que vous tenez et placez-le dans la boîte. (SHRDLU est capable de déterminer le sens de « celui » et de » le ». Un commentaire est néanmoins visualisé.) SHRDLU  : Par » le » je suppose que vous voulez dire le bloc qui est plus haut que le bloc que je tiens. Utilisateur  : Que contient la boite 7 SHRDLU  : La pyramide rouge et le bloc vert. (SHRDLU a mis à jour sa connaissance de l'univers.) Utilisateur  : Placez la tour... (Il s'agit d'un nouveau concept SHRDLU interrompt immédiatement l'utilisateur.) SHRDLU  : Je ne connais pas le sens du mai tour. Utilisateur  : Une tour est un ensemble d'objets posés les uns au-dessus des autres. SHRDLU  : OK. (Un nouveau concept est enregistré.) Utilisateur  : Combien y a-t-il de tours ? SHRDLU  : Deux. (En effet, le cube bleu qui surmontait le grand bloc rouge a été déplacé ; restent les deux cubes supportant les pyramides.) Utilisateur  : Que supporte le petit cube rouge 7 SHRDLU  : Une pyramide bleue. Utilisateur  : La pyramide est-elle dans la boite ? (Ici, il n'y a pas ambiguïté, comme au début du dialogue. SHRDLU sait que » la pyramide » désigne celle dont il a été question dans le dialogue précédent.) SHRDLU  : Non. Cet échantillon donne une idée des possibilités de SHRDLU. Mars-Avril 1982 MICRO-SYSTEMES — 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 230