Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°22 de mar/avr 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : David Em, artiste sur ordinateur... un voyage dans le monde de l'imaginaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
Eliza et Paranoïa, qui fonctionnent sur la base d'une analyse Informatique syntaxique, en réalité ne comprennent rien. ont la même structure de surface mais possèdent des structures profondes distinctes puisque, dans un cas, c'est l'amie de Léon qui vient, alors que, dans l'autre cas, c'est Léon lui-même qui vient. Comment alors être assuré de l'exactitude de l'analyse sans recourir au sens ? Ce point est essentiel et nous rapproche des préoccupations fondamentales de l'intelligence artificielle. Il apparaît en effet que l'analyse syntaxique ne peut servir de base à l'interprétation des phrases que si les descriptions structurales associées comportent d'autres renseignements, et en tout premier lieu des informations d'ordre sémantique, c'està-dire qui se réfèrent à la signification des mots et autres termes employés dans le discours. I (fernrur) I (féminin} (archaïque) (masculin) Les grammaires sémantiques L'appréhension d'un fait de langue ne peut s'effectuer en dissociant syntaxe et sémantique. On cherche donc aujourd'hui à mettre en oeuvre des types de grammaires qui associent de plus en plus étroitement syntaxe, sémantique et pragmatique. Cela peut se faire au niveau des unités lexicales qui constituent les entrées des dictionnaires. Chaque entrée sera accompagnée d'un certain nombre d'indicateurs destinés à spécifier les différents champs sémantiques auxquels pourra renvoyer l'unité lexicale considérée. Ainsi, l'entrée « souris » donnera éventuellement lieu aux descriptions de la figure 5. La rencontre du mot « souris » dans un texte provoquera l'exploration de la structure associée, et le système analysera le texte en attribuant successivement au mot « souris » les significations présentes dans l'arbre. Un contrôle de compatibilité ou de vraisemblance effectué à l'aide du contexte de la phrase analysée permettra d'éliminer les sens inacceptables ou improbables. C'est une procédure d' « essais et erreurs » qui met en évidence la nature spécifiquement heuristique des procédés de l'In- RONGEUR MORCEAU DE VIANDE SOURIRE Fig. 5. - Arbre des décompositions sémantiques qui peuvent être rattachées à un mot afin d'en déduire ses multiples significations. telligence Artificielle. Ici, des phrases comme  : — Anne demanda de la souris au boucher. — Le chat attrapa une belle souris et joua longtemps avec. — Il y avait une sacrée souris au bar seront « comprises » sans problème. Par contre, — C'est le chat qui s'est emparé de la souris. pourra donner lieu à un message d'ambiguïté. Il est également possible de construire des grammaires associant directement des propriétés spécifiques aux éléments qui entrent dans la composition des indicateurs syntagmatiques. Ce sont les grammaires dites « sémantiques » pour lesquelles chaque noeud de l'arbre est décrit par une liste de propriétés sémantiques qui s'accrochent aux structures syntaxiques. Autrement dit, l'accès au sens s'effectue en même temps que l'analyse des constituants. Ces systèmes sont toutefois conçus pour des applications assez parti- culières (consultation de bases de données) qui font intervenir des univers conceptuels limités. D'autres systèmes, enfin, proposent l'abandon pur et simple des méthodes d'analyse syntaxique en faveur d'une approche résolument conceptuelle, où l'on tend à intégrer dans le processus d'analyse l'ensemble des éléments du contexte qui détermine les conditions de la communication  : contexte non seulement linguistique mais aussi psychologique et social. Quelques aspects de la langue Il est enfin un dernier aspect du langage dont il faut parler puisqu'il intervient fréquemment dans nos relations avec nos semblables. Il s'agit de tout ce qui est « nondit » dans le dialogue. Le « nondit » est tout ce qui accompagne la signification littérale de l'énoncé. Sans parler de la gestuelle, il faut y inclure les connotations, l'humour, les figures de style. Ces der- 88 — MICRO-SYSTEMES Mars-Avril 1982
Langue, discours et machines  : la compréhension et le traitement des langages naturels Informatique Mars-Avril 1982 Eliza/Paranoïa, un dialogue (entre programmes) vraiment étonnant. Eliza est un programme de simulation de 1-activité d'un psychiatre, et Paranoïa représente le comportement d'un psychopathe. nières ont une importance considérable  : l'ellipse, la métaphore, la litote, l'euphémisme imprègnent couramment nos discours. En voici quelques exemples  : a) — Où vas-tu ? — Je reviens tout de suite. (Réponse à une question implicite) b) — Je viens d'acheter une voiture. — Quelle marque ? (ellipse) c) — Elle n'est pas idiote, cette petite (litote). d) — « Monsieur Fiterman est peut-être un révolutionnaire, mais il est bien dans le sillon des ses prédécesseurs. » (M. Vivien, au Parlement) (métaphore). e) — Je ferais bien partie du MLF, mais mon mari ne veut pas. (Légende d'un dessin de Sempé) (humour). Ce panorama des éléments qui constituent l'originalité de toute langue donne une idée des difficultés que doivent surmonter ceux qui conçoivent les systèmes d'Intelligence Artificielle. Malgré des résultats encore modestes et le plus souvent limités à des domaines restreints, les systèmes actuel- lement opérationnels ouvrent néanmoins des perspectives passionnantes. Au centre des réalisations, l'abandon des méthodes purement syntaxiques et le développement de techniques conceptuelles globales, pragmatiques et évolutives. L'objectif est clairement établi  : c'est la mise en oeuvre des moyens de représentation de la connaissance. Celle-ci revêt trois formes  : • la connaissance de fait  : c'est le « savoir », la connaissance textuelle acquise par le biais des supports de divulgation de l'information (enseignement, livres, films, etc.) ; • la connaissance expérimentale ou heuristique  : elle recouvre tout ce qui se rapporte à l'intuition, au jugement, aux associations d'idées, à l'imagination...• la « métaconnaissance », qui concerne les méthodes et les stratégies d'acquisition de l'information, les mécanismes propres de la pensée. Les moyens de stockage dont sont pourvues les machines qui sont aujourd'hui à notre disposition permettent de constituer d'importantes bases de données dont l'organisation et la structure reflètent déjà ces caractéristiques. Vers des systèmes « Intelligents » Depuis le milieu des années soixante, un grand nombre de programmes ont été développés afin de manipuler les langues naturelles dans différents domaines d'applications  : traduction automatique, simulation d'interlocuteur, système de question-réponse, interfaçage à des bases de données, compréhension d'articles de journaux, etc. Nous allons maintenant présenter quelques systèmes parmi les plus célèbres en Intelligence Artificielle et voir comment, dans les faits, les concepts linguistiques exposés précédemment ont été exploités. Eliza et Paranoïa L'intérêt de ces deux systèmes est surtout historique. Eliza fut développé en 1966 par Joseph Weizenbaum. Ce programme était censé simuler l'activité d'un psychiatre utilisant une thérapie MICRO-SYSTEMES — 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 230