Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°22 de mar/avr 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : David Em, artiste sur ordinateur... un voyage dans le monde de l'imaginaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 138 - 139  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
138 139
mer est haute et celui où elle est basse, est définie par un coefficient C mesurant l'influence de la lune et du soleil. Ce coefficient est compris entre deux limites  : 20 et 120, qui correspondent respectivement aux plus faibles et aux plus fortes marées possibles. Une amplitude de 70 définit une marée moyenne. Lorsque le coefficient est important (95 par exemple) on parle d'une marée de vives eaux (V.E.) ; dans le cas contraire, pour une amplitude d'environ C = 45, il est alors question d'une marée de mortes eaux (M.E.). Bien que l'amplitude d'une marée soit variable le même jour d'un point de la côte à un autre, son coefficient, lui, est identique. En revanche, l'amplitude d'un port à l'autre sera différente selon la configuration des côtes dans la région. Afin de calculer la hauteur d'eau à un endroit donné, et pour un jour et une heure déterminés, il est nécessaire d'employer trois tables que l'on trouve dans l'Almanach du Marin Breton, ces tables étant réalisées par le service hydrographique de la Marine. Un premier tableau donne le coefficient C pour chaque jour de l'année, matin et soir. Un second tableau fournit les heures et hauteurs d'eau de pleine mer (P.M.) et de basse mer (B.M.) pour les ports princi- paux suivants  : Boulogne, Le Havre, Cherbourg, Saint-Malo, Brest, Ile de Groix, Saint-Nazaire, La Rochelle. Dans le troisième tableau figurent les corrections à effectuer pour connaître, dans les ports dits secondaires, les hauteurs, les heures de B.M. et P.M. Ces corrections sont données par rapport à l'un des ports principaux précédents, pour les vives eaux (C = 95) et les mortes eaux (C = 45). Il existe deux types de calculs conduisant à l'obtention des hauteurs d'eau et des heures de marée  : le premier pour les ports principaux, le deuxième pour les ports secondaires. Nous traiterons d'abord le cas du port principal ; pour les ports secondaires, nous y reviendrons par la suite. Calculs pour un port principal Nous disposons des données suivantes (recueillies à partir des tables) pour l'année et le jour considérés, par exemple pour un port donné  : Pleines mers Matin Soir heures hauteurs heures hauteurs 6 h 15 7,00 m 18 h 53 7,30 m Basses mers Matin Soir heures hauteurs heures hauteurs 0 h 37 2,90 m 13 h 15 2,95 m Supposons que nous soyons intéressés par la Pe marée descendante  : Les ouvrages de navigation donnent la méthode suivante  : Calcul de la durée de cette marée  : 13 h 15 - 6h 15 = 7 h 00. Amplitude de la marée  : 7,00 - 2,95 = 4,05m. La durée de la marée est divisée en 6, ce qui fournit « l'heure marée »  : 7 h/6 = 1 h 10. La variation de la hauteur d'eau étant une fonction sinu- Les calculs de marée soïdale du temps, on utilise la méthode des douzièmes (figure A). Ici le douzième de l'amplitude est de  : 7 - 2.95 = = 0 337 m 12 12'Hauteur en fin de la Pe heure  : 7 - 0,337 = 6,66m. Hauteur en fin de la 2° heure  : 7 - 3 (0,337) = 5,99m, etc. On obtient ainsi les hauteurs d'eau d'heure en heure pour le port, l'année, le jour et l'heure. Calculs pour un port secondaire Chaque port secondaire est rattaché à un port principal ou port de référence au moyen de corrections d'heure et de PM 1/12 2/12 3/12 NIVEAU MOYEN 3/12 2 5 6 7 8/9 10 11 12 HEURES•MAR EE 2/12 1/12•\/ETALE DE B M - - -Marée descendante -04- Marée montante JUSANT FLOT Fig. A. - Variation de la hauteur d'eau en un lieu donné décrite par la méthode des douzièmes. Cette technique, bien connue des marins, consiste à découper un cycle de marée en 6 durées égales d'une heure environ et d'approximer un mouvement sinusoïdal en supposant que, durant la première heure, la mer monte de 1/12'de son amplitude totale, pendant la deuxième heure elle s'amuît de 2/12', puis 3/12° au cours de la troisième heure, enfin 3/12°, 2/12', 1/12° durant les trois heures suivantes. Soit 12/12° au total. Hauteur P M 1,50 H M 1,15 1 45. 73 85 le Coefficient Fig. B. - Détermination de la hauteur d'eau de correction H, en tenant compte du coefficient du jour, qui possède ici la valeur 73. hauteur qui sont fonction du coefficient de marée du moment. Prenons l'exemple de Morlaix ; on donne les corrections qui suivent, invariables d'une année à l'autre, par rapport au port de Brest  : Pleines mers Corrections des bettes Correctïoos des battront VE ME VE ME +1h14 +0h57 +1,50m +1,15m Basses mers Corrections des bettes Corrections des l VE ME VE ME +1h14 +0h50 -0,10m +0,50m A partir de ces valeurs, nous serons en mesure d'obtenir les valeurs corrigées, correspondant au port secondaire. La figure B illustre la façon dont s'effectue la correction de hauteur d'eau. De manière similaire, il est possible de calculer la correction sur les heures de marée. En tenant compte de la formule  : données du port secondaire données du +corrections = port principal- du jour On obtient les valeurs pour le port secondaire. Les résultats concernant la hauteur d'eau à une heure précise de la journée sont ensuite calculés de la même manière que pour un port principal. 138 - MICRO-SYSTEMES Mars-Avril 1982
Suivant son itinéraire, le navigateur côtier sélectionnera les ports principaux ou secondaires correspondant à son trajet et pour lesquels il effectuera les calculs appropriés (encadré). Le programme, dont l'organigramme est présenté figure 1 et le listing figure 2, calcule la hau- teur à un endroit donné et pour une heure donnée à partir des informations délivrées par les tables. Un exemple d'exécution du programme est représenté figure 3. La première partie correspond à l'introduction des données, alors que la seconde donne le résultat des calculs. Le déroulement des opérations devrait être assez aisé à suivre, le listing étant bien documenté. Pour adapter ce programme sur un autre micro-ordinateur, il vous suffit de supprimer les instructions. HOME, NORMAL et INVERSE, et de remplacer HTAB par TAB. Nous espérons que, de cette manière, vous serez en mesure de naviguer en toute sécurité. ■ E. BELAUD Fig. 2. — Le programme de calcul des marées. 0 HOME 5 INVERSE 10 HTAB 9  : PRINT " 15 HTAB 9  : PRINT " CALCUL DES MAREES SUR 20 HTAB 9  : PRINT " LES COTES DE FRANCE 25 HTAB 9  : PRINT " 30 NORMAL  : PRINT  : PRINT 100 PRINT " QUELLE EST LA NATURE DU PORT ? 105 PRINT  : PRINT " 1 PORT PRINCIPAL " 110 PRINT  : PRINT " 2 PORT SECONDAIRE 115 PRINT  : INPUT W 120 PRINT  : IF W = 1 THEN 4000 125 IF W< 1 OR W> 2 THEN 115 130 INPUT " NOM DU PORT SECONDAIRE 135 PRINT 200 PRINT " ENTRER LES CORRECTIONS PAR RAPPORT 205 PRINT 210 PRINT " AU PORT DE REFERENCE " 215 PRINT 220 INPUT 225 PRINT It 230 INPUT " 235 PRINT u ; Ag PM HEURE VE SOUS LA FORME H.MN  : " ; C1 PM HEURE ME SOUS LA FORME H.MN  : " ; C2 240 INPUT " PM HAUTEUR VE SOUS LA FORME M.CM  : " ; C3 245 PRINT 250 INPUT " FM HAUTEUR ME SOUS LA FORME M.CM  : " ; C4 255 PRINT 260 INPUT " BM HEURE VE SOUS LA FORME H.MN  : " ; C5 265 PRINT 270 INPUT " BM HEURE ME SOUS LA FORME H.MN  : " ; C6 275 PRINT 280 INPUT " BM HAUTEUR VE SOUS LA FORME M.CM  : " ; C7 285 PRINT 290 INPUT BM HAUTEUR ME SOUS LA FORME M.CM  : " ; C8 295 PRINT 300 GOSUB 450 350 INPUT " DATE " ; B$ 355 PRINT 400 INPUT " COEFFICIENT DE LA MAREE DE CE JOUR 420 REM LES CORRECTIONS C1,C2,C5 ET C6 ENTREES SONT TRANSFORMEES EN MINUTES POUR LA SUITE 430 GOTO 490 450 Cl = 60 * INT(C1) + 100 * (C1 — INT (C1)) 460 C2 = 60 * INT(C2) + 100 * (C2 — INT (C2)) 470 C5 = 60 * INT(C5) + 100 * (C5 — INT (C5)) 480 C6 = 60 * INT(C6) + 100 * (C6 — INT (C6)) 485 RETURN 490 REM LES CORRECTIONS DU JOUR SONT 495 REM K1 HEURE PM K2 HAUTEUR PM 498 REM K3 HEURE BM K4 HAUTEUR BM 500 B = (K — 45)/50 510 K1 = C2 + B * (C1 — C2)  : K2 = C4 + B * (C3 — 04) 520 K3 = C6 + B * (C5 — C6)  : K4 = C8 + B * (C7 — C8) 530 PRINT  : PRINT " POUR CE JuUR " 540 PRINT  : PRINT " ET LE PORT DE REFERENCE ENTRER 600 PRINT  : PRINT " HEURE PLEINE MER SOUS LA FORME n n n n tl no (EN HEURES ET DES CALCULS MINUTES Mars-Avril 1982 MICRO-SYSTEMES — 139



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 230