Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
Micro Systèmes n°22 mar/avr 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°22 de mar/avr 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : David Em, artiste sur ordinateur... un voyage dans le monde de l'imaginaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
Le signal vidéo du ZX 81 ne comporte pas de palier de suppression... Réalisation 108 — MICRO-SYSTEMES Quelques notions de télévision... Une image de télévision est constituée de 625- lignes (par exemple) balayées de gauche à droite (l'écran étant vu de face) par un faisceau d'électrons modulé par un signal dit vidéo (fig. 1). Le balayage d'une ligne est assuré par une « base de temps horizontale », tandis que le passage à la suivante s'obtient à l'aide d'une autre « base de temps » dite verticale. En effet, les signaux électriques issus de ces bases de temps (dents de scies) sont appliqués à deux ensembles de bobines (le déflecteur) engendrant un champ magnétique qui provoque le déplacement du faisceau d'électrons. Pour assurer un cadrage identique de l'image sur tous les récepteurs de télévision, des signaux dits de synchronisation sont émis en plus du signal d'image proprement dit. Ces ordres de synchronisation sont évidemment dirigés à la réception vers les bases de temps tandis que le signal d'image module le faisceau d'électrons. L'ordre de début de ligne est baptisé « synchroligne ». Une fois l'écran balayé, le faisceau doit être repositionné en haut et à gauche de l'écran pour élaborer une nouvelle image. C'est l'ordre de « synchrotrame » qui déclenche cette opération. C'est donc entre deux impulsions de synchronisation ligne que le faisceau d'électrons est modulé pour déterminer la luminosité des différents points appartenant à la ligne parcourue. La portion de signal vidéo nécessaire à l'élaboration d'une ligne est représentée figure 2. Notons que, durant un certain temps dit « de suppression », le faisceau d'électrons n'est pas modulé. Ce laps de temps lui permet de revenir au début de la ligne suivante, sans laisser de trace visible sur l'écran. Ceci correspond sur la figure 2 à un palier dont l'amplitude est définie comme étant le niveau du noir. Fig. I. - Principe de production d'une image de télévision. V (Niveau du blanc) Image t2 tl Palier de suppression 0,3 (Niveau du noir)\Impulsion de synchroligne T Fig. 2. - Le signal ‹, vidéou contient intrinsèquement deux types d'informations  : les impulsions de synchronisation (t i),destinées aux bases de temps du téléviseur, assorties d'un palier de suppression (t2) permettant le retour du spot. L'amplitude maximale du signal (100%) correspond au niveau du « blanc tandis que le niveau du « noir u se situe à 30% de cette amplitude. Remarquons aussi qu'entre les deux impulsions de synchronisation ligne, le signal d'image (signal vidéo utile) évolue entre ce niveau du noir (30% de l'amplitude totale) et le niveau du blanc (100%). Les amplitudes, définies entre 0% et 30% du signal, correspondent aux impulsions de synchronisation. Le téléviseur effectue la distinction entre impulsions de synchro- nisation et signal vidéo utile (par une translation de tension et un aiguilleur à diodes). Le signal vidéo du ZX 81 Le signal vidéo du ZX 81 (photo 1) est un signal un peu particulier, bien différent de celui de la figure 2. En effet, après l'impulsion de synchronisation ligne, le Mars-Avril 1982
Doublez les possibilités graphiques de votre ZX 81. Réalisation signal d'image évolue entre deux niveaux « anormaux »  : l'amplitude la plus élevée, qui se veut représenter le « blanc », est à un niveau considéré comme étant celui du noir par un téléviseur. De ce fait, les informations représentant les points noirs de l'image sont à un niveau d'amplitude considéré par le téléviseur comme « plus noir que noir ». L'étonnant est que cela fonctionne..., mais la luminosité du téléviseur doit être poussée à fond. Information Diu a ribire que le noir » Mars-Avril 1982 Deux standards de modulation Le signal vidéo module en amplitude une « porteuse » afin d'être appliqué au tuner UHF du téléviseur. Un « micro-émetteur » de télévision est donc intégré au ZX 81  : le modulateur. Il existe deux types de modulation (fig. 3)  : • la modulation positive (standard français),• la modulation négative (standard anglais). Pour la version anglaise du ZX 81, le signal vidéo est directement appliqué au modulateur qui effectue une modulation au standard de ce pays, c'est-à-dire négative. Pour la version française, un transistor, monté en émetteur commun, est ajouté à l'ensemble. Il permet d'inverser la phase du signal à l'entrée du modulateur UHF. A sa sortie, nous retrouvons donc une modulation positive compatible avec nos téléviseurs (fig. 4). Cette adaptation présente de réels inconvénients  : le signal vidéo utile est affaibli et les temps de montée sont accrus. Modification du signal vidéo Le montage que nous vous proposons vise évidemment à inverser le contraste, mais aussi à améliorer la qualité de l'image, donc à supprimer ce transistor inverseur, source d'inconvénients. Nous élaborerons donc un si- u ZX 81  : il n'y a pas de palier de suppression et le signal utile évolue entre le noir et le « plus noir que noir a) MODULATION POSITIVE b) MODULATION NÉGATIVE Fig. 3. - Deux exemples de modulation du signal vidéo. 5 TAN SAVE D1M SLOV D RCCOS ARCTAN - CLEAR CONT (..r)r•E\otre module sur le claliCt du/..1 MICRO-SYSTEMES — 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 200-201Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 202-203Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 204-205Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 206-207Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 208-209Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 210-211Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 212-213Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 214-215Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 216-217Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 218-219Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 220-221Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 222-223Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 224-225Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 226-227Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 228-229Micro Systèmes numéro 22 mar/avr 1982 Page 230