Micro Systèmes n°21 jan/fév 1982
Micro Systèmes n°21 jan/fév 1982
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°21 de jan/fév 1982

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 152 Mo

  • Dans ce numéro : initiation... le microprocesseur et son environnement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
Les différents types d'exercices en E.A.O. Acquérir des connaissances est une chose importante, pouvoir les utiliser à bon escient en est une autre. C'est ce que doivent permettre les exercices dont la richesse pédagogique est un facteur important dans l'assimilation des connaissances. Trois types d'exercices se distinguent en E.A.O.  : les exercices de renforcement, d'entraînement et de contrôle. Les exercices de renforcement Ce sont ceux qui, hélas, sont le plus souvent utilisés en E.A.O., ce qui ramène l'E.A.O. à l'enseignement livresque. Ces exercices sont destinés à renforcer la connaissance fraîchement acquise. Par exemple, on vient d'apprendre aux élèves que l'insecte qui s'attaque à la pomme de terre est le doryphore. Immédiatement, on demande à l'un d'eux de taper le nom de cet insecte. On renforce ainsi deux choses  : le nom de cet insecte et son orthographe. Les thèses skinnériennes prétendent qu'il est possible de faire assimiler n'importe quelle notion de cette façon. L'auteur en doute... Les exercices d'entraînement On devrait plutôt les appeler des exercices d'aide à l'assimilation. Ceux-ci obligent l'élève à raisonner. Il s'agit donc d'analyser ce raisonnement. Or, un raisonnement est supposé s'exprimer à l'aide d'une langue naturelle. Nous voici confrontés au problème du dialogue en langue naturelle entre l'élève et la machine. Bien entendu, ce problème n'est pas résolu de nos jours, mais après dix-huit ans de recherches en ce domaine, l'auteur croit avoir dores et déjà apporté un début de solution. Nous y reviendrons. Habituellement, en E.A.O., ce n'est pas le raisonnement qui est analysé, mais sa conclusion. Une fois de plus, on est ramené à une variante du contrôle automatique de connaissances. Or, en pédagogie, ce qui importe, c'est la détection de l'erreur dès qu'elle est commise. Ceci permet, outre d'y remédier, d'identifier le contexte dans lequel elle a été commise et de fournir à l'élève un commentaire lui signalant et lui expliquant son erreur. Mais, comme leur nom l'indique, les exercices d'entraînement sont destinés à s'entraîner. En quoi seraient-ils intéressants s'ils étaient immuables ? Quel intérêt offrirait un exercice d'arithmétique s'il présentait toujours les mêmes données ? Et surtout en quoi, dans ce cas, l'E.A.O. se distinguerait-il d'un livre ? Il importe donc de concevoir les exercices de telle sorte qu'ils offrent de nombreuses variantes chaque fois qu'ils sont présentés à l'élève. Cela suppose, en mathématique par exemple, que les données soient les fruits du hasard. Ainsi un même exercice pourra-t-il être présenté plusieurs fois de suite. Mais les choses ne sont pas si simples ! Prenons par exemple un exercice sur l'équation du second degré pour laquelle les coefficients sont tirés de façon aléatoire  : il ne suffit pas de faire calculer les racines par l'ordina- teur, encore faut-il s'assurer qu'elles existent. Par conséquent, le seul fait de tirer des valeurs au hasard peut induire une variation dans l'énoncé de l'exercice lui-même. Certes, dans ce cas, la puissance de l'ordinateur autoriset-elle de telles approches. Mais au prix d'une difficulté accrue de sa programmation. Explicitons ce qui précède. Supposons donc un exercice concernant l'équation du second degré. On a fait en sorte que le programme tire au hasard les coefficients a, b,c. Le texte se présente donc ainsi  : Le micro-ordinateur LX 529 conçu dans le cadre du troisième appel d'offre de l'Education Nationale. Un précepteur ! voilà bien l'idéal vers lequel doit tendre l'E.A.O. (Doc. Société nouvelle Logabax). 96 MICRO-SYSTEMES Janvier-Février 1982
EXERCICE Soit l'équation du second degré  : R2 -I- 5x + 1 = 0 Calculez-en les racines. Supposons maintenant qu'un autre tirage détermine l'équation  : 5 x2 + x + 4 = 0 Dans ce cas, si un tel exercice s'adresse à des débutants, il ne saurait être question de leur demander d'en calculer les racines (à < 0). Il faudrait, par exemple, leur demander ce qu'ils pensent d'une telle équation. Donc, lorsque les paramètres d'un exercice sont aléatoires, il est indispensable, le plus souvent,de modifier son énoncé en conséquence. Même un programmeur chevronné ressentira une certaine difficulté à résoudre ce problème. Que dire alors d'un enseignant dont la profession ne consiste pas particulièrement à programmer ? Prenons un autre exemple. Soit l'exercice suivant  : Un négociant achète 115 kg de pommes à raison de 4 F le kg. Il les revend 6 F le kg. Quel sera son bénéfice total ? Si les nombres apparaissant dans le texte ont été tirés au hasard, alors il peut parfaitement se faire que le résultat ne soit pas un bénéfice, mais un déficit... Là encore, les valeurs des paramètres influencent le texte de l'exercice. Mais, allons plus loin. Supposons que l'élève fournisse la bonne réponse  : 230 F. Dans ce cas, seul le résultat est analysé et non le raisonnement de l'élève y conduisant. Imaginons alors le dialogue suivant entre la machine et l'élève  : Machine  : Un négociant achète 115 kg de pommes à raison de 4 F le kg. Il les revend 6 F k kg. Quel sera le bénéfice total ? Elève  : 230 F. M.  : Expliquez-moi comment vous êtes parvenu à ce résultat. E.  : Ce commerçant a acheté ses fruits 460 F. Or, il les a revendus 690 F. D'où le bénéfice annoncé. M.  : Oui, mais vous seriez allé plus vite en calculant la différence par kg (2 F) et en multipliant cette différence par le nombre de kg, soit 115. La mise en oeuvre de tels exercices (et d'autres bien plus élaborés) est aujourd'hui parfaitement résolue. Si nous avons donné cet exercice en exemple, c'est surtout pour montrer combien l'E.A.O. est riche de possibilités pédagogiques. En effet, la démarche de l'élève est suivie pas à pas, un peu comme le ferait un précepteur. Un précepteur ! Voilà bien l'idéal vers lequel doit tendre l'E.A.O. Bien sûr, s'il fallait créer des exercices du type précédent à l'aide des langages d'E.A.O. ou même à l'aide des langages classiques de l'informatique, il faudrait y consacrer un temps prohibitif. Grâce au système EGO, un tel exercice ne requiert que trente minutes de travail et ce, sans faire appel à l'informatique sous quelque forme que ce soit. Les exercices de contrôle Ce type d'exercice est destiné à suivre les progrès de l'élève, ainsi que les obstacles rencontrés. Des résultats obtenus par l'étudiant va dépendre la poursuite du cours, ou provoquer des dérivations vers des parties destinées à aider l'élève en difficulté (fig. A). En principe, lorsqu'une leçon contient de tels exercices, le passage à la leçon suivante n'est effectué que si l'élève a subi avec succès cet « examen de passage ». Par conséquent, s'il parvient à la fin du cours, il y a de fortes chances pour qu'il ait parfaitement assimilé la discipline enseignée. ETAPE 1 ETAPE 2 ETAPE 3 ETAPE 4 ETAPE 5 0 II.. I> LEÇONS k j/DERIVATION ETAPE ETAPE 3"" Fig. A. — Des résultats obtenus par l'élève va dépendre la suite du cours... Janvier-Février 1982 MICRO-SYSTEMES — 97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 1Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 2-3Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 4-5Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 6-7Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 8-9Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 10-11Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 12-13Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 14-15Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 16-17Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 18-19Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 20-21Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 22-23Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 24-25Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 26-27Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 28-29Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 30-31Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 32-33Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 34-35Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 36-37Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 38-39Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 40-41Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 42-43Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 44-45Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 46-47Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 48-49Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 50-51Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 52-53Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 54-55Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 56-57Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 58-59Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 60-61Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 62-63Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 64-65Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 66-67Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 68-69Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 70-71Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 72-73Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 74-75Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 76-77Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 78-79Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 80-81Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 82-83Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 84-85Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 86-87Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 88-89Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 90-91Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 92-93Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 94-95Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 96-97Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 98-99Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 100-101Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 102-103Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 104-105Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 106-107Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 108-109Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 110-111Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 112-113Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 114-115Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 116-117Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 118-119Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 120-121Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 122-123Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 124-125Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 126-127Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 128-129Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 130-131Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 132-133Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 134-135Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 136-137Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 138-139Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 140-141Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 142-143Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 144-145Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 146-147Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 148-149Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 150-151Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 152-153Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 154-155Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 156-157Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 158-159Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 160-161Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 162-163Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 164-165Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 166-167Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 168-169Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 170-171Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 172-173Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 174-175Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 176-177Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 178-179Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 180-181Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 182-183Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 184-185Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 186-187Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 188-189Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 190-191Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 192-193Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 194-195Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 196-197Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 198-199Micro Systèmes numéro 21 jan/fév 1982 Page 200