Micro Systèmes n°20 nov/déc 1981
Micro Systèmes n°20 nov/déc 1981
  • Prix facial : 18 F

  • Parution : n°20 de nov/déc 1981

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (213 x 271) mm

  • Nombre de pages : 232

  • Taille du fichier PDF : 177 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur les fibres optiques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 182 - 183  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
182 183
appla Courrier des lecteurs LE PLUS PROFESSIONNEL DES INDIVIDUELS — SES MATERIELS  : (circuit APPLE et autres connectables) - cartes Z80 - IEEE - langage - processeur arithmétique rapide - carte RVB 16 couleurs en HGR - carte RAM16K tables traçantes... — SES LOGICIELS DE BASE  : BASIC - PASCAL - FORTRAN - DOS 3.3 - MDOS - ASSEMBLEUR - CP/M. — SES LOGICIELS INTERMEDIAIRES VISICALC - PLOT - WRITER - CCA DMS... — SES LOGICIELS D'APPLICATION  : gestion - mailing - compta. - dépouillement enquête statistiques... Blindage Je la. fiche Sortie « VIDEO » Masse « VI DEO » — Entrée composante « ROUGE » Masse « ROUGE » Entrée composante « VERT » Masse « VERT » Entrée composante « BLEU » Masse « BLEU » Sortie « AUDIO » Voie gauche Sortie « AUDIO » voie droite 21 19-4, 17 -4 13 -4 11-4 9-4 7-4 3-4, 1.4 20 16 4,16 4- 14 4,12 4-10 4T- 8 46 44 42 Prise péritélévision, Entrée « VIDEO » ou SYNCHRO Masse « COMMUTATION RAPIDE » Entrée « COMMUTATION RAPIDE » Masse « COMMANDE A DISTANCE » Commande à distance — Horloge Entrée « COMMUTATION LENTE » Entrée « AUDIO » monophonique ou voie gauche Masse commune « AUDIO » Entrée « AUDIO » voie droite MICROMACHINE LE PLUS MODULAIRE DES PROFESSIONNELS — SA GAMME COMPLETE  : micromachine 2000 et micromachine 3000 512 K à 30 Mo - vraiment évolutive. — SES PERFORMANCES  : fiabilité - solidité - multicarte - multi'utilisateur graphique 512 x 480 - processeur arith. rap. — BUS S100 - CP/M  : garantie d'ouverture sur tout le monde de la micro. — LOGICIELS  : MBASIC I/C - PASCAL (UCSD - MT +) - FORTRAN - COBOL - APL - PL1 - ALGOL - assembleur - CP/M - MP/M - OASIS - I/0S - OPRA. — ET LA PLUS GROSSE BIBLIOTHEQUE DE LOGICIELS  : générateurs - utilitaires - traitement de texte - scientifiques - gestion... A C'EST  : LT LWCD Gel SERVICE - CONSEIL - ANALYSE MAINTENANCE LOCATION PRETS ALTI - 39, rue BARRIER 69006 LYON (7) 824.00.03 Prise « Peritel » Les manuels de certains micro-ordinateurs récents signalent l'existence d'une prise dite « peritel ». Pourriez-vous m'expliquer son rôle 7 P.DAUTER 33000 Bordeaux Il ne fait nul doute que le récepteur de télévision devient le terminal visuel universel pour le « grand public » et doit être adapté aussi bien aux « nouveaux services » qu'offrent les télécommunications (Antiope, Titan, Télétel, Télésurveillance domestique...) qu'aux jeux électroniques, magnétoscopes, caméras vidéo, micro-ordinateurs etc. Des caractéristiques d'interconnexion ont donc été définies par l'AFNOR  : un connecteur femelle à 21 contacts est désormais monté en série sur les nouveaux téléviseurs afin de permettre un branchement aisé avec les appareils utilisant ces « périphériques ». Vous trouverez ci-dessus le rôle et l'appellation de chacune des broches de ce connecteur. Evidemment, les micro-ordinateurs sont équipés de la prise mâle correspondante. PDP 11 Auriez-vous la possibilité de me faire savoir s'il existe un ou- vrage en Français traitant des jeux d'instructions et décrivant les opérations internes des micro-ordinateurs PDP 11/03 et PDP 11/04 ? H. COGNET 54840 GONDREVILLE Il semble qu'il n'existerait aucun ouvrage dans le commerce concernant les instructions et les opérations internes du PDP 11/03 et 04. La seule possibilité que nous pourrions vous suggérer est de vous adresser directement à l'importateur de ces micro-ordinateurs  : Digital Equipment Silic, 18, rue Saarinen 94528 Rungis. Commodore Pourriez-vous m'indiquer l'adresse du Siège Social de la Société « Commodore » en France et en Grande-Bretagne afin d'obtenir différents renseignements sur leur matériel. E. OZANNE 92220 Bagneux Commodore est représentée en France par Procep, 19-21, rue Mathurin-Régnier, 75015 Paris. En Grande-Bretagne, vous pouvez vous adresser directement à Commodore Systems Division  : 818 Leigh Road — Trading Estate-Slough Berks. Pour plus de précision cerclez la référence 118 du « Service Lecteurs « 182 — MICRO-SYSTEMES Novembre-Décembre 1981
Courrier des lecteurs CompuleigraPh ; Capricorne En voulant adapter sur un APPLE Ille programme de jeu d'entreprise « Capricorne », que vous avez publié dans votre numéro de juillet/août, j'ai buté sur le calcul de la répartition des quantités vendues pour chaque joueur. En effet il apparaissait que pour des décisions identiques, les joueurs étaient d'autant plus défavorisés que leur numéro d'ordre était élevé. Il me semble que ce défaut vient de la ligne 1030 Y1 (A) = 1/H (A)  : Z6 = Z6 + YI (A). En effet cette ligne étant dans la boucle 1020-1050, la valeur de Z6 augmente à chaque passage. Or plus Z6 est important, plus faibles sont les ventes d'un joueur (cf. ligne 1100). J'ai donc modifié le programme en supprimant à la ligne 1030 Z6 = Z6 + Y1(A) et en créant avant la ligne 1020 la boucle suivante  : FORA= I TON Z6 = Z6 + 1/H(A) NEXT A J'attire également votre attention sur une erreur mineure, dans l'affichage des résultats  : c'est le chiffre d'affaires qui est affiché et non le bénéfice. J'ai également modifié la présentation des résultats afin d'obtenir un compte d'exploitation pour chaque joueur. Ceci peut-être particulièrement intéressant en cas d'impression pour préserver le « secret des affaires ». Jean SIEGEL SAFJ — Maroc Vous avez parfaitement raison. La variable Z6 augmente à chaque passage dans la boucle 1020-1150 et il est préférable de calculer Z6 une fois pour toute dans une boucle préliminaire comme vous l'avez fait. La valeur de YI qui représente le pourcentage d'articles vendus par rapport au prix de vente fixé ne défavorisera plus, légèrement, certains joueurs au numéro d'ordre élevé. La quantité d'articles vendus par entreprise dépend en outre d'un facteur aléatoire de l'ordre de 3% (ligne 1090). Des décisions identiques n'entraîneront donc jamais un même montant Novembre-Décembre 1981 des ventes pour chaque entreprise. Le bénéfice affiché correspond effectivement au prix de vente total. L'erreur est volontaire. Capricorne s'adresse à des personnes qui ignorent totalement la gestion et j'ai remarqué en l'utilisant que le terme de « bénéfice » leur paraît plus significatif que « chiffre d'affaires ». Le terme correct figure d'ailleurs entre parenthèses dans l'article, page 57. Votre présentation des résultats sous forme de compte d'exploitation générale est très intéressante. Les joueurs les plus malins sont en effet en mesure, dans ce programme, de calculer le prix de vente unitaire des autres participants en divisant le chiffre d'affaires par le nombre d'articles vendus, ce qui peut nuire au caractère concurrentiel du jeu. Carte mémoire dynamique Le fonctionnement de la carte mémoire dynamique décrite dans le numéro I1 de Micro-Systèmes nécessite le règlage de 6 monostables. Vous précisez que l'usage d'un oscilloscope s'avère « fort utile ». Mais peut-on se passer de cet appareil ? C. JOLLY 66500 Vernet-les-Bains Les contraintes imposées par l'utilisation des mémoires RAM dynamiques exigent des réglages extrêmement précis des monostables. Grâce à l'oscilloscope, des durées avoisinant (surtout au niveau des temps de rafraîchissement) la vingtaine de nanosecondes peuvent être appréciées. Les valeurs ohmiques approximatives des potentiomètres devant être ajustées d'un montage à l'autre, un réglage sans oscilloscope s'avère particulièrement difficile. Erratum Au sein de notre présentation des micro-ordinateurs (n°19) une erreur est apparue dans la Pour accéder au moindre coût au dessin automatique et à tous travaux impliquant la représentation de courbes y = f(x). Traceur XY numérique format A3, le Computagraph est connectable directement à tout micro ou miniordinateur (tel que Apple II, P.ET./CBM Commodore, etc.).• Connexion directe via BUS IEEE 488 ou RS 232.• Mémoire tampon de 2.048 caractères en entrée, extensible à 4.096 en option.• Intelligence et générateur de caractères incorporés.• Seul traceur XY numérique transformable en XY analogique par modules enfichables.• Avance automatique de papier en option. BryanS S.A.r.'POUR ENREGISTRER TOUTES LES DONNEES 8-10, rue de Rambouillet - 75012 Paris - Tél.  : 340.59.57. ›1,'Pour plus de précision cerclez la référence 129 du « Service Lecteurs » MICRO-SYSTEMES — 183



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 1Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 2-3Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 4-5Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 6-7Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 8-9Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 10-11Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 12-13Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 14-15Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 16-17Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 18-19Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 20-21Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 22-23Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 24-25Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 26-27Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 28-29Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 30-31Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 32-33Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 34-35Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 36-37Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 38-39Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 40-41Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 42-43Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 44-45Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 46-47Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 48-49Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 50-51Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 52-53Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 54-55Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 56-57Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 58-59Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 60-61Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 62-63Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 64-65Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 66-67Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 68-69Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 70-71Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 72-73Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 74-75Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 76-77Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 78-79Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 80-81Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 82-83Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 84-85Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 86-87Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 88-89Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 90-91Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 92-93Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 94-95Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 96-97Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 98-99Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 100-101Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 102-103Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 104-105Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 106-107Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 108-109Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 110-111Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 112-113Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 114-115Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 116-117Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 118-119Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 120-121Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 122-123Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 124-125Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 126-127Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 128-129Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 130-131Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 132-133Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 134-135Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 136-137Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 138-139Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 140-141Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 142-143Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 144-145Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 146-147Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 148-149Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 150-151Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 152-153Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 154-155Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 156-157Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 158-159Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 160-161Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 162-163Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 164-165Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 166-167Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 168-169Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 170-171Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 172-173Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 174-175Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 176-177Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 178-179Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 180-181Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 182-183Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 184-185Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 186-187Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 188-189Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 190-191Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 192-193Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 194-195Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 196-197Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 198-199Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 200-201Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 202-203Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 204-205Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 206-207Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 208-209Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 210-211Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 212-213Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 214-215Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 216-217Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 218-219Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 220-221Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 222-223Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 224-225Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 226-227Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 228-229Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 230-231Micro Systèmes numéro 20 nov/déc 1981 Page 232