Micro Systèmes n°103 décembre 1989
Micro Systèmes n°103 décembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°103 de décembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : la recherche française en informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
SSII, assurera à la firme le succès qu'elle mérite. Atari tente lui aussi de pénétrer le milieu professionnel mais reste plus modeste en misant sur les PME/PMI (c'est quand même elle qui a équipé le parc de 200 machines du journal Libération) plus que sur les grands comptes. L'activité est scindée en deux structures distinctes : professionnel (Atari Business Computer) et grand public. Chacune possède son propre réseau de distribution, soit une centaine de SSII pour ABC, qui a permis à ce constructeur d'obtenir 10% de son chiffre d'affaires (CA 1988 : 362 millions de francs). Le succès remporté par Atari Business Computer est essentiellement lié à son offre PAO et micro-édition. En attendant les résultats du ballon-sonde, le Port Folio, expédié l'air de rien, au sein des grands comptes. Tandy opte pour la même politique et envisage une implantation durable dans les PME/PMI, professions libérales... « Les grands comptes... oui, mais seulement les cinquantes premières entreprises françaises. Bon, si le 51e se présente... » annonce Jean-Charles Harrburger. I maginez un hypermarché, le dernier samedi du mois. Les clients affluent aux caisses. En cas de doute sur l'approvisionnement du compte, sur la légitimité du porteur du carnet, pas facile d'appeler la banque avant d'enregistrer le chèque. La solution serait que le lecteur/imprimante de chèques puisse, avant de réaliser la transaction, interroger directement un fichier na- 44 - MICRO-SYSTEM ES Il est clair que depuis que ce constructeur a remporté, via son agence de Lyon, un franc succès en décrochant le contrat Michelin, tous les espoirs sont permis. Surtout quand il est possible de concilier marge et vente massive. Comme quoi, les compromis sont toujours possibles, il suffit d'un peu de bonne volonté de part et d'autre. Bref, avec sa nouvelle structure grands comptes d'une dizaine de personnes qui existe depuis maintenant deux ans, Tandy a réalisé 25% de son chiffre d'affaires — 160 millions de francs. Un beau début ! Ces constructeurs qui s'opposent dorénavant à des géants dans le style IBM, lors des appels d'offres auxquels ils répondent, devraient se méfier. Les plus anciens dans le monde professionnel menacent de venir brouter leurs pâquerettes. N'est-ce pas le cas d'Olivetti qui sort la gamme des PCS « conçus pour offrir, à un prix compétitif, des solutions basées sur la technologie et les standards des PC professionnels ». Avis à ceux qui négligeraient leurs plates-bandes ! D.S. La montée en puissance des ordinateurs et l'intégration des périphériques permettent à Chèques Assistances, société française basée à Reims, de proposer une détection automatisée des chèques à risque. INFORMATIQUE ET TELECOMS vs CHEQUES IMPAYES tional listant les comptes « à risque », et ce assez rapidement pour que la queue des clients ne s'impatiente pas. La chose est désormais opérationnelle. Sans qu'il soit besoin d'aucune intervention de la part des agents de caisse ou des responsables de la caisse centrale, chaque chèque peut être vérifié auprès d'un fichier regroupant plus de 60 000 émetteurs « douteux » et mis à jour quotidiennement. Grâce au logiciel Nestor (de type réseau neuronal), les temps de réponse sont inférieurs à deux secondes. Avec ses deux partenaires (E.B.C. pour le support technique et M.A.I. pour la fourniture de matériel), Chèques Assistance propose des solutions clés en main. Deux solutions de taille diffé- L a société anglaise Psion n'est pas inconnue des lecteurs de Micro-Systèmes : c'est elle, en effet, qui a conçu l'Organisateur, compromis intelligent entre une calculatrice programmable et un terminal de saisie compatible MS-DOS. Cette précision historique n'est pas neutre, puisque la nouvelle génération de machines récemment présentée par ce constructeur, et baptisée Mobiles Computers, se situe dans la droite ligne de ce concept. Aujourd'hui, le besoin de « véritables » portables, c'est-à-dire de machines légères et autonomes, se fait sentir pour de nombreuses applications. La question est de savoir ce qui est nécessaire à l'utilisateur sur le terrain et ce qui est superflu. Tous les constructeurs s'accordent pour se passer de connecteurs d'extension standards. En revanche, pas question de n'offrir qu'un clavier approximatif ou un écran illisible. Les divergences commencent avec la mémoire de masse : disque dur pour Compaq, mais RAM dynamique (avec dix fois moins de capacité) pour Toshiba. Pour Psion, c'est à une innovation rente sont proposées mais elles fonctionnent sur le même principe, à savoir une connexion des sites via modem R.C. (Réseau Commuté) à des centres régionaux interconnectés. Hormis le coût de l'installation et du contrat de maintenance, l'opération se monte à 12 centimes par chèque. F.M. La portabilité est décidément au goût du jour. Mais, dans cette course au compromis entre légèreté et puissance, les Mobiles Computers du constructeur britannique Psion prennent un parti à contre-courant des tendances actuelles tout en privilégiant la première. PORTABLES : PSION REVENDIQUE SON AUTONOMIE modestement dénommée la « mémoire flash » qu'est dévolu ce rôle d'unité de stockage. Une innovation signée Intel... tout de même. Il s'agit en fait de cartes mémoires, dont le nom exact est SSD (Solid State Disk), au principe comparable à celui des EPROM actuels, mais avec des temps d'écriture nettement plus rapides, permettant ainsi une utilisation parfaitement comparable à celle d'un lecteur de disquettes classique. Lecteur de disquettes dont les « ordinateurs mobiles » de Psion ont d'ailleurs choisi de se priver. Premier avantage de l'abandon des lecteurs de disquettes, un gain de poids de près de 1 kg par rapport aux portables comparables : avec un format A4 et une épaisseur de 4 cm, les Mobiles Computers ne pèsent que 1,9 kg. A l'ouverture du boîtier (au look un peu Dinky Toy...), on est tout surpris de trouver un vrai clavier à la frappe agréable et un écran LCD SuperTwist d'une taille correcte. Les habitués des écrans rétroéclairés reprocheront peut-être un confort moindre, mais la lisibilité reste satisfaisante, du moins pour les modèles offrant la plus grande Décembre 1989
THOMSON TO16 PC es, Complet avec lecteur de disquett TTL et moniteur mono 12" 512K RAM Haute résolut on Avec moniteur couleur 4 It TTC X90 f "c z -e ffi "1"0113 °CM mir, Will1111111.11MMI Complet avec carte modem et logiciel de communication KX-TEL-Il 12" TTM 4 590 F TTC Avec moniteur couleur 14" CGA 5 490 F TTC Mgett Avec moniteur monochrome 5 490 F TTC Avec moniteur couleur 6 590 F TTC Avec moniteur monochrome et disque dur 20 Mo 8 090 F 7TC Avec moniteur couleur et disque dur 20 Mo 9 190 F TTC Avec moniteur et carte EGA +D02oMo 11 340 F TTC DISQUES 01111MIM Carte DD Western Digital 20 Mo 2 490 F TTC Carte DD 32 Mo 3 190 F TTC Carte DD 40 Mo 3 690 F TTC MONITEURS THOMSON 12" TTL vert, mode texte uniquement pour PC, PCM et compatibles 450 F TTC 12" Monochrome bi-fréquence pour PC, PCM et compat. 795 F TTC 14" Couleur CGA, pour PC, PCM et compatibles 1 950 F TTC 14" EGA Couleur avec socle pour PC, PCM et compat. 2 790 F TTC Moniteur Monochrome 8 bits pour gamme MO/TO 590 F TTC MC9J-936 Moniteur couleur pour MO/TO PRIX FIRST 1 850 F TTC Carte EGA+ Résolution 650x480 PRIX FOU 1 290 F TTC Extension mémoire 64 K pour TO7-70 350 F TTC Cartouche RAM Nano réseau MO 5 450 F TTC Extension pour M05/Lecteur Quid (disk et logiciel Jane 395 F TTC Incrustation images vidéo 295 F TTC Modem 1200/75Bds/Emulation minitel TO7 295 F TTC Rubans d'imprimantes (indiquez le modèle). 95 F TTC Crayon optique pour gamme TO8/TO9 90 F TTC JOYSTICK pr MO/TO 95F TTC ENFIN DISPONIBLE ! OURIS pour gamme TO8/T09/M0 350 F TTC LECTEURS IDE DISQUETTE Lecteur 5"1/4, 360 K, pour TO16, PC et PCM 950 F TTC Lecteur 3"112, 320 K, pour T09 650 F TTC Lecteur 3"112, 640 K pour M05, T08, M06, T07, TO7-70, TO 16 1 195 F TTC Lecteur enregistreur de cassettes pour TO7 et TO7-70 395 F TTC Lecteur enregistreur de cassettes pour M05 295 F TTC FIRST ELECTRONIOUE VOUS ACCUEILLE du lundi au samedi de 10 h à 19 h A COURBEVOIE : 124, Bd de Verdun (parking gratuit sur place) Tél 47 89 15 11 A PARIS 11"° : 113, Avenue Parmentier Tél 43 57 09 46 A PARIS 15em" : 332, rue Lecourbe Tél 45 54 62 14 INCROYABLE THOMSON MO6R Ordinateur sans moniteur 450 F TTC UETTES NEUTRES 5"1/4 DF DD 96 TPI La boite de 10 29 F TTC 3"1/2 DF DD 135 TPI La boite de 10 95 F TTC 2,8" pour lecteur QDD La boite de 10 250 Fnc eABIÉs IET ACCESSOIRES Câble Cl 1436 pour séries M05, MO6, T08, TO9 120 F TTC Câble Cl 8020 pour séries MO5, T07, TO7-70 95 F TTC Connection ordinateur THOMSON vers périphériques RS232 295 F TTC ENFIN DISPONIBLE Le catalogue MICRO THOMSON pour M05/M06/T07/TO8/T09 Tous les matériels encore disponibles su r gamme MOfs/TO Tous les log iciel s et tous les jeux introuvables Tous les périphériques existants et les matériels pour réseaux et nano réseaux Envol gratuit sur simple demande au neete 47 89 1511 ou disponible dans nos points de vente N°261 SERVICE-LECTEURS IMPRIMANTES THOMSON PR 90/612 M 120 cps 80 col. pour gamme MO/TO + câble THOMSON PR 90-055 40 col. pr TO7/T08/T09/M05/6 PANASONIC KHR 1081 120 cps/80 col. + Câble PANASONIC KHR 1180 190 cps/80 col. + Câble 2 495 F 7TC 450 F TTC 1 890 F TTC 2 790 F TTC r BON E COIVOLAND E.p. "2. tie atm 3 cst ; £17 : NOM ADRESSE Carte Aurore FORFAIT PORT ET EMBALLAG E Saut imprimantes. Moniteurs. U C/Port dû. Règlement comptant lora à la commande DATE TOTAL *Saut certains matériels



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 222