Micro Systèmes n°103 décembre 1989
Micro Systèmes n°103 décembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°103 de décembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 182 Mo

  • Dans ce numéro : la recherche française en informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 194 - 195  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
194 195
NOUC DOMMDO TOUJOURS AVEC VOUS SANWEL CACHE 386-25/33 CPU 32 BITS INTEL 80386 CADENCE A 25/33 MHZ SANS ETAT D'ATTENTE SUPPORT CO—PROCESSEUR ARITHMETIQUE 80387 ET WEITEK 3167 MEMOIRE CACHE SRAM 64 Ko SANS ETAT D'ATTENTE MEMOIRE STANDARD 1 Mo EXTENSIBLE A 8 Mo SUR CARTE MERE OU 16 Mo SUR CARTE 32 BITS 1 SLOT D'EXTENSION 32 BITS, 6 SLOTS D'EXTENSION 16 BITS ET 1 SLOT D'EXTENSION 8 BITS TAILLE CARTE MERE (14" x 12") SANWEL 386 SX (P9) LES PERFORMANCES D'UN 386 AU PRIX D'UN 286 CPU 80386 SX CADENCE 8/16 MHZ SANS ETAT D'ATTENTE SUPPORT CO—PROCESSEUR ARITHMETIQUE 80387 SX MEMOIRE STANDARD 1 Mo EXTENSIBLE A 2 Mo SUR CARTE MERE (44256/41256) OU 8 Mo PAR CARTE D'EXTENSION ARCHITECTURE COMPLETEMENT COMPATIBLE 32 BITS EQALEMENT DISPONIBLE : CARTE SYSTEME 386-20/25 MHZ SANS ETAT D'ATTENTE CARTE SYSTEME 286-16/20 MHZ NEAT SANS ETAT D'ATTENTE CARTE SYSTEME 286-12 MHZ SANS ETAT D'ATTENTE MESUREE A 15.3 MHZ COM75- PIBLE OS/2,XENIX, UNIX, NOVELL GR AT Quality G EAT Service EAT Price SANWEL-COMP ENTERPRISE CO., LTD. 8FL. NO. 5. LANE 235. PAO CHIAO ROAD. HSIN TIEN. TAIPEI HSIEN, TAIPEI HSIEN, TAIWAN. R.0 ('TEL : 886-2-9176980.9177046 FAX : 001-886-2-9114210 TLX : 35496 SANWEL SERVICE-LECTEURS N 207 LT-3500 PC-5200 Plasma Display Computer Manufacturer Laptop, Portable, Tower PC CGA, EGA, VGA Display 286, 386 SX, 386 Cache Version USA COMDEX FALL Booth No. R8721 PAOKU PAOKU P Er C CO., LTD. 12F-9, NO.100, ROOSEVELT RD.,SEC. 3, TAIPEI, TAIWAN, R.O.C. TEL : 886-2-3951400 FAX : 886-2-3512073 TLX : 19206 PCSHITEN PAOKU COMPUTER INTERNATIONAL GmbH MOSELSTRASSE 18, 4040 NEUSS 1,W. Germany TEL : 02101-41091/4 FAX : 02101-409395 SERVICE-LECTEURS N 208
TECHNIQUE PROGRAMMATION CONCEPTION ET ECRITURE D'UN INTERPRETEUR ENC. Après nous être familiarisés, dans notre précédent article, avec la théorie des interpréteurs, nous allons maintenant passer à la pratique. Pour cela, nous allons décortiquer un interpréteur LISP écrit enC. LISP (list processor) est un langage dérivé du lambda-calcul dont la première implémentation remonte à 1958. Il reste, encore aujourd'hui, le langage de référence dans le domaine de l'Intelligence Artificielle. Comme son nom l'indique, LISP est un langage de manipulation de listes d'objets. C'est le fait qu'il manipule des listes de toutes sortes d'objets, et non seulement des nombres comme pour les langages traditionnels, qui l'a fait devenir l'outil privilégié de toutes les applications non numériques : systèmes experts, traitement du langage... Si l'on ne compte plus les implémentations de LISP, il reste, du fait même de sa sémantique, un langage principalement interprété. En effet, un programme LISP peut manipuler et exécuter du code source LISP, mais cela oblige à intégrer l'interpréteur ou le compilateur dans le langage. Intégrer l'interpréteur au langage est une opération assez simple, comme nous le verrons dans la suite de l'article. Intégrer un compilateur pose d'énormes problèmes : il faut aussi intégrer un assembleur et un chargeur dans le langage. De plus, un programme LISP peut modifier le code source qu'il exécute : il faut donc avoir accès en permanence au code source LISP pour pouvoir le modifier et éventuellement le recompiler. Nous allons étudier la construction d'un interpréteur LISP enC, en commençant par la première étape : la définition du langage. Définition du langage LISP est caractérisé par une structure syntaxique extrêmement simple, voici une description en BNF du langage : = 1(<1iste>):M l  : 4- ! -]l1 r1[.] Les identificateurs sont constitués de tous les caractères imprimables à l'exception des caractères spéciaux du langage : "(",")",".", et des séparateurs : "", TAB. Par exemple : "+11" est un nombre mais "++11" est un identificateur. Le symbole "Q" représente la liste vide que l'on note aussi NIL. Il signifie à la fois vide et faux. Il faut ajouter, pour compléter la description syntaxique, que des séparateurs sont obligatoires entre les atomes alors qu'ils sont facultatifs ailleurs. LISP manipule donc deux types d'objets : les atomes et Decembre 1989 les listes. Les atomes sont constitués de symboles et de nombres. Les symboles sont représentés par des identificateurs : ce sont les variables du langage. Ils sont globaux et ont une durée de vie qui va du lancement à l'arrêt du système LISP. Tous les symboles existent ; il n'est donc pas utile de les définir. Leur valeur initiale est soit NIL, soit une valeur propre à l'interpréteur. Les symboles dont la valeur est fixée par l'interpréteur sont les outils de base du langage. La liste est un regroupement d'objets qui sont donc soit des liste-s, soit des atomes. A chaque objet de la liste est associé un ensemble de deux liens : un vers l'objet luimême (le CAR) et un vers la suite de la liste (le CDR). Une liste est terminée quand son CDR est la liste vide (NIL), ou un atome. Dans ce cas, on fait précéder l'atome d'un point. La figure 1 donne des exemples de listes et de leur représentation. L'objet LISP que l'on exécute est une liste dont le CAR représente la fonction et le CDR la liste des arguments. Pour des raisons de commodité, les symboles LISP ont deux valeurs différentes suivant qu'ils sont fonctions ou arguments d'une fonction. Par exemple "+" est un symbole qui a une valeur initiale NIL en tant qu'argument et une valeur interne en tant que fonction. La liste "(+ 1 2)" sera évaluée en 3. Maintenant, si l'on affecte à "+" la valeur "4" en tant qu'argument, la liste "(+ + +)" sera évaluée en 8. La déclaration d'une fonction se fait en exécutant l'affectation à un symbole d'une définition de fonction. La définition de fonction se compose d'une liste de paramètres et d'un corps de fonction. Exemple : (DE decr (n) (— n 1)) Le premier argument de la déclaration de fonction (le CAR de la liste) : "DE" est la fonction, interne à l'interpréteur, que l'on appelle. Il assigne à un symbole une valeur en tant que fonction. Le premier objet de la liste des arguments de "DE" est l'identificateur du symbole auquel on affecte une valeur en tant que fonction. Le second définit les paramètres de la fonction, les suivants le corps de la fonction. L'appel à la fonction "decr" se fera par "(decr 10)". Une liaison s'établira entre n et 10, et la liste suivante sera exécutée "(— 10 1)". Un nombre minimal de fonctions est nécessaire au fonctionnement du langage : — une fonction d'évaluation de liste "EVAL" ; — les fonctions de manipulation de liste de base : "CAR" donne le CAR d'une liste ; "CDR" donne le CDR d'une liste ; "CONS" construit une liste dont le CAR est le premier argument et le CDR le second ; — une fonction de comparaison "EQ" MICRO-SYSTEMES — 195



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 103 décembre 1989 Page 222