Micro Systèmes n°102 novembre 1989
Micro Systèmes n°102 novembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°102 de novembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : technologie... laser et informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 200 - 201  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
200 201
.0 AB-SYSTEMES : UNE NOUVELLE MANIERE D'ABORDER LA TECHNIQUE Le démarrage de notre association avec AB-Club, pour la diffusion des programmes de notre cahier technique, a été exceptionnel. Vous aurez été quelques centaines à nous commander la première disquette, à tel point que nous avons eu quelque retard pour réaliser la duplication à temps. Veuillez nous en excuser. r>e partir de ce numéro, AB-Systèmes s'enrichira chaque mois d'une nouvelle disquette (et, c'est promis, nous serons prêts à temps !). Nos auteurs, de plus en plus prolifiques, en profiteront (et en profitent déjà) pour s'attaquer à des sujets plus ambitieux. Pour novembre, nous avons retenu le logiciel MS-Trans, correspondant à la nouvelle série d'articles sur la communication en Turbo C de John Baker. Et ne cachons pas notre fierté de proposer un produit aussi performant à un tel prix : rappelons-le, les disquettes AB-Systèmes ne coûtent que 110F. Comme à notre habitude, nous fournissons MS-Trans sous la forme du code-source, écrit en TurboC. Les programmeurs pourront donc utiliser les parties du programme qui les intéressent, effectuer des modifications, ajouter de nouvelles fonctionnalités... Cependant, nous vous conseillons d'effectuer la compilation du code complet, car John Baker a développé un programme de transfert de fichiers complet, notamment pourvu d'une Ecrire en CAPITALES. N'inscrire qu'une lettre par case. Laisser une case entre deux mots : Merci. M 102 interface utilisateur à menus déroulants des plus séduisantes et capable de rivaliser avec bien des programmes commercialisés. Cette disquette vient donc rejoindre la disquette numéro un, qui regroupe les sources correspondant aux articles de Dominique Chabaud (cartes EGA), Michel Rambouillet (coprogrammes et moniteur multitâche) et, déjà, John Baker (communications), ainsi que celui de MS- Bench, notre protocole de test pour micro-ordinateurs compatibles. Cette première disquette reste bien évidemment en vente, toujours au prix de 110 F. A partir des prochains numéros, nous vous proposerons deux disquettes supplémentaires, puisque deux nouvelles séries d'articles techniques commencent aujourd'hui : un interpréteur Lisp, qui permettra non seulement de s'initier à ce langage d'intelligence artificielle, mais aussi de comprendre le fonctionnement d'un interpréteur et le portage d'une application dans différents environnements ; un serveur SQL écrit en OS/2, outil de familiarisation à la programmation d'applications multitâches. Au cours des mois, l'activité d'AB- Systèmes va se développer, puisque notre ambition est de vous proposer au moins une nouvelle disquette chaque mois. La seule chose que nous pouvons vous certifier, c'est que nos auteurs ont dans leurs cartons des programmes surprenants, comme Dominique Chabaud qui travaille sur des utilitaires de gestion des cartes VGA, ou Michel Rambouillet qui se penche sur la programmation des polices vectorielles en Turbo Pascal. Notre équipe technique reste d'ailleurs à l'affût de toutes les propositions intéressantes. D'ailleurs, si vous-même avez programmé un logiciel, un utilitaire ou des routines qui vous semblent capables d'intéresser nos lecteurs, pourquoi ne pas prendre contact avec Frédéric Milliot, notre responsable technique, en téléphonant au 42.00.33.05 ? Un moyen de diffuser vos travaux, puisque la France reste décidément réfractaire au shareware qui a pourtant fait ses preuves outre-Atlantique. Pour acheter l'une des disquettes AB-Systèmes, nous vous rappelons la marche à suivre : il suffit de découper le bon ci-dessous en indiquant le ou les numéros de la disquette que vous souhaitez (2 pour le programme MS-Trans et 1 pour la compilation de nos premiers articles techniques) et de le retourner à AB- Soft. Avec une dernière précision, le paiement ne peut pour l'instant s'effectuer que par chèque bancaire ou postal, la possibilité de facturer directement par carte bancaire demandant un délai plus important que prévu. Comme quoi, nous ne sommes pas les seuls... A retourner accompagné de votre règlement sous enveloppe affranchie SAS-Soft Nom, prénom 1 I 1 I Veuillez m'envoyer la ou les disquettes AB-Systèmes au prix unitaire de 110 F TTC. 1 El 2 0 Ci-joint mon règlement par Adresse Chèque 0 postal 0 bancaire 1 à l'ordre de AB-Club 0 Carte bleue n°I Lai il'lit 1 I 1111111111111111111 1 Date d'expiration : Signature Code postal Ville L_L_I L1_1 lb\200 — MICRO-SYSTEMES Novembre 1989
TECHNIQUE COMMUNICATION LES COMMUNICATIONS EN TURBO C LE TRANSFERT Nous entrons ce mois-ci dans une nouvelle dimension des communications en Turbo C avec un logiciel complet de transfert de fichiers aussi puissant qu'ergonomique. Voici, en guise d'introduction, les éléments théoriques d'ensemble et un exemple de mise en pratique du protocole XMODEM. Suite aux précédents articles, où nous avons exploré les différentes façons de paramétrer les portes sérielles ainsi que d'émettre ou recevoir des caractères, nous allons approfondir la communication jusqu'à établir une réelle communication entre deux machines, soit par un port série, soit par une ligne téléphonique (via un modem Hayes) et effectuer le transfert d'un texte ou même d'un programme (avec ses codes de contrôle). Lors de vos manipulations sur un micro-ordinateur, vous avez certainement été confrontés à des problèmes de transfert de fichier d'une machine à une autre. Cette opération s'avère impossible lorsque les types de disquettes ne sont pas identiques, comme lorsque l'on souhaite copier une lettre écrite sur un ordinateur, portable vers une machine de bureau par exemple. Il faut alors recourir à des logiciels de transfert de fichiers. Vous avez entendu parler, ou même vous vous êtes servis de ces programmes de transfert d'une machine à une autre : Kermit, Xmodem, Zmodem, Ymodem... Voici le premier d'une série d'articles consacrés à ces transferts de fichiers. Cette série s'articule autour de la description des fonctionnalités et des techniques de programmation d'un logiciel que j'ai écrit. Chacun pourra ainsi « opérer » un soft de communication et l'adapter à ses besoins spécifiques. Au niveau de l'interface utilisateur, au niveau du « look and feel », ce soft se compare avantageusement à bien des réalisations professionnelles (personnalisation des couleurs, menus déroulants...). Cependant, je vous informe que sa programmation est dirigée d'une façon pédagogique et non professionnelle ou commerciale, afin que tout le monde puisse lire et assimiler le plus facilement possible l'enchaînement des différentes routines. Novembre 1989 MS-Trans est un programme de transfert automatique de fichiers. Il permet d'envoyer et de réceptionner des fichiers textes et binaires d'une façon programmée ou manuelle. Le paramétrage par défaut est installé sur le port COM2. Mais, bien entendu, il est possible de changer tous les paramètres, notamment le port (COM1 par exemple), la vitesse (jusqu'à 9 600 bauds en sortie série), la parité (3 options)... et de sauvegarder le tout en une configuration définitive. Ce soft vous permet de travailler sur deux modes de terminaux, soit automatique, soit direct. En mode direct, par exemple, vous pourrez dialoguer avec le serveur de votre choix (attention, ce soft ne gère pas les codes graphiques du minitel). Il contient également des répertoires d'adresses, professionnelles et personnelles, utilisables à tout moment pour joindre un serveur ou appeler un correspondant physique. Chaque fonction de communication, qu'il s'agisse de réception, d'émission directe, d'émission programmée ou encore d'édition ASCII, travaille sur un sous-répertoire qui lui est propre : on évite ainsi la pagaille en rangeant chaque fichier à sa place. Enfin, grâce à la librairie Ecran.H, il fonctionne avec toutes souris compatibles Microsoft. Le protocole de transfert le plus simple et le plus utilisé Sur la disquette AB Systèmes spéciale MS-Trans, vous trouverez les sources enC, ainsi que les fichiers d'en-tête et la librairie Ecran.H. Cette librairie vous permettra de gérer votre écran, les menus déroulants, la mémoire vidéo, la souris, les temps de pause... Cependant, n'ayant pas voulu effectuer de conversion de type cast, il sera nécessaire d'ignorer le Suspicious Pointer lors de la compilation. Pour effectuer une compilation rapidement et sans problème de paramé- trage, vous trouverez un fichier « Makefile » et les fichiers de configuration de Turbo-C (TCCONFIG.TC et TUR- BOC.CFG). Ldrsque vous aurez recopié ces fichiers dans votre répertoire « TC », ainsi que les fichiers « H » dans « Include », il ne vous restera plus qu'à lancer « MAKE ». Micro-Trans utilise le protocole de transfert « Xmodem », le plus simple et le plus utilisé pour toutes sortes de fichiers. Cependant, si vous butez encore sur quelques points, je vous conseille de reprendre en main les derniers articles et de réviser les fonctions des bits de départ, de stop, de longueur de mots, ainsi que des parités. Xmodem a été écrit par Ward Cristensen dans les années 1977, sous CP/M. Voici la liste (en décimal) de quelques caractères de contrôle qui nous serviront : 0 NULL Façon de générer un délai volontaire. 1 SOH Start of Heading. Début d'en-tête. 2 STX Star of text. Indique le début du message. 3 ETX End of Text. Fin du message. 4 EOT End of Transmission. Fin de la communication. 5 ENQ Enquiry. Dans une séquence de contrôle de flux, de-. mande à la machine réceptrice d'accuser réception du message. 6 ACK Acknowledge. Accusé de réception d'un message. 17 DC1 Device Control. Commande d'appareil auxiliaire, utilisé dans les contrôles de flux programmés. 18 DC2 19 DC3 20 DC4 21 NAK 23 ETB Accusé de réception négatif. Erreur ou incident sur la communication. End of Transmission Block. Fin de bloc de transmission. MICRO-SYSTEMES - 201



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 230