Micro Systèmes n°102 novembre 1989
Micro Systèmes n°102 novembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°102 de novembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : technologie... laser et informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 150 - 151  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
150 151
CHOISIR Sauvegarde 25 No Lecture 25 No Recherche répertoire Recherche 50.000 enr. Indes 50.000 enr. Écriture image 1 No Lecture image 1 Mo Tests PC Systèmes WORK Disque dur Compaq 10:43 7:22 0:11 2:01 9:00 0:11 0:12 120 No ESD1 Corel 800 35:21 20:57 0:23 16:48 37:46 1:16 1:39 Corel 940 14:12 11:13 0:09 6:10 13:28 0:16 0:14 ISi 525 GB 50:40 12:35 0:13 4:11 10:51 0:25 0:11 LaserDrive 21:16 17:37 0:19 16:23 24:49 0:23 0:22 810-111 Maximum Storage 17:04 13:40 1:18 0:19 0:11 APX-4200 Pioneer DD-S5001 15:03 12:33 0:13 7:36 14:25 0:18 0:15 SDI LaserStor 800 46:02 33:51 0:14 18:17 29:34 1:37 0:20 Systèmes réinscriptibles AGA Discus 26:29 8:22 0:05 3:35 8:39 0:15 0:11 Rewritable DR 650 Racet Cosmos 600 39:54 12:51 0:12 6:42 15:04 0:29 0:14 Summus 34:55 14:26 1:00 17:24 45:04 0:16 0:10 LightDisk-650 Tests Kg Systèmes MOU Disque dur 80 Mo 12:26 3:56 0:09 1:26 2:52 0:11 0:01 Macintosh IIcx Corel 800 30:07 7:50 3:36 13:03 15:05 1:44 1:37 Corel 940 12:39 4:48 1:02 5:18 6:10 0:21 0:18 LaserDrive 820-011 21:57 4:06 0:26 8:34 8:21 3:44 0:17 Pioneer DD-S5001 13:01 4:31 1:49 5:57 6:38 0:19 0:19 SDI LaserStor for Macintosh 29:54 7:36 2:28 12:56 14:07 1:47 1:31 Systèmes réinscriptibles RACET Cosmos 600 25:29 5:50 1:46 3:51 4:48 2:52 0:13 Sumo Systems 25:44 5:45 1:44 3:50 4:39 2:48 0:13 RSSK 600-B Sonos 19:02 4:06 0:25 3:39 4:31 1:01 0:13 LightDisk-650 Temps enregistrés (en minutes et secondes) lors de l'évaluation des performances des unités WORM (Write Once, Read Many) et réinscriptibles. Les tests des unités magnétiques du Compaq Deskpro et du Mac Ilcx ont été ajoutés à titre de comparaison. En moyenne, les unités optiques prennent deux fois plus de temps que les disques magnétiques pour effectuer la même tâche. Dans les unités WORM, les dispositifs Corel 940 et Pioneer sont les plus rapides alors que les systèmes AGA et Summus viennent en tête des unités réinscriptibles dans les environnements PC et Macintosh. 150 MICRO-SYSTEMES Novembre 1989
révèle plus adapté au caractère non effaçable des écritures effectuées sur l'unité. Le programme intercepte tous les appels INT 21H, élimine par filtrage ceux qui sont destinés à l'unité optique et communique les commandes restantes au module INT 21H standard. Cette interface DOS de haut niveau fait du logiciel MAXSYS le programme de récupération de version le plus astucieux que nous ayons testé sur les différentes unités WORM de notre banc d'essai. MAX- SYS étend la convention d'attribution de nom MS-DOS standard de NOMFICH.EXT à NOMFICH.EXT VN, où NOMFICH est le nom du fichier et VN le numéro de version. Par défaut, MAXSYS suppose qu'il s'agit de la dernière version, mais rien ne vous interdit d'indiquer une version antérieure en entrant simplement son numéro à la fin du nom de fichier. Ceci permet, lorsque vous faites appel à des fonctions utilisant des chaînes ASCII, de spécifier explicitement le numéro de version au moment où vous appelez la fonction. Cette possibilité ne s'appliquant pas toutefois à la commande COPY de DOS, Maximum Storage propose une solution de remplacement pour celle-ci. D'autres utilitaires de version sont proposés, comme LNK, qui permet de charger une version précédente d'un fichier en l'associant à une nouvelle entrée de répertoire, ou XDIR, qui vient remplacer la commande DIR pour la gestion des informations relatives aux versions des fichiers. Malheureusement, la structure particulière de ce logiciel entraîne une compatibilité DOS relativement faible. Le système de fichiers ne prend pas en charge les attributs cachés ou les attributs de système et d'archivage, et nos tentatives pour ouvrir un fichier en nous servant d'un bloc de contrôle de fichier se sont soldées par un échec. L'APX- 4200 n'est pas non plus parvenu à exécuter les tests de base de données ; les représentants de Maxi- mum Storage que nous avons contactés ont indiqué qu'ils étaient conscients du problème et qu'ils s'efforçaient de le résoudre. La vitesse de fonctionnement de l'unité s'est révélée excellente dans la plupart de nos tests d'évaluation des performances, à l'exception de ceux portant sur la localisation des répertoires. Pioneer DD-S5001 Le système DD-S5001 de Pioneer Communications, qui se compose d'une unité WORM Pioneer et d'un kit d'interface Corel, est proposé en version Macintosh (3 695 dollars) ou compatible PC (3 895 dollars). Si vous souhaitez utiliser des ordinateurs DEC, Sun ou d'autres machines et systèmes d'exploitation, prenez contact avec la société Pioneer, qui vous conseillera dans le choix de l'interface compatible avec votre système. Le disque Pioneer occupe le dernier rang des unités WORM testées sur le plan de la capacité mémoire en ne proposant que 327 Mo par face. Mais c'est également le système le moins cher et le coût du support par méga-octet reste relativement faible. Le DD-S5001 s'est comporté de façon très satisfaisante dans tous nos tests d'évaluation des performances. Au niveau PC, il obtient les meilleurs résultats dans les batteries de tests de sauvegarde et se trouve en très bonne position en ce qui concerne les bases de données et les fichiers image. Sa compatibilité DOS est totale. Un accès difficile aux commutateurs SCSI situés à l'intérieur de l'unité rend pénible l'installation du DD-S5001 sur le Macintosh. Dans la plupart des cas heureusement, le réglage de ces commutateurs sera effectué une fois pour toutes. Le câble se branche sur des connecteurs standard SCSI et l'unité dispose de deux connecteurs pour la connexion en guirlande ou la liaison à un adap- tateur externe. Mais la capacité mémoire et la facilité d'installation ne constituent pas les seuls critères de choix d'un produit. Le DD-S5001 est une unité WORM rapide qui propose des vitesses similaires à celles du système Corel 940. Enfin, le logiciel Corel fourni avec l'unité assure la prise en charge des fonctions de gestion et des utilitaires. Ce sous-système, comme le Corel 940, prouve indiscutablement que les produits les plus chers ne sont pas forcément les meilleurs. SDI LaserStor pour Macintosh Le LaserStor pour Macintosh, commercialisé par SDI (Storage Dimension, Inc.), est doté de connecteurs SCSI doubles et de commutateurs internes de sélection d'adresse SCSI. Le système d'unité, le câblage, le gestionnaire et les utilitaires sont vendus pour 4 999 $. Fait non surprenant, les systèmes LaserStor et Corel 800 enregistrent un niveau de performances pratiquement identique : ils utilisent en effet tous les deux des sous-systèmes de disque Ricoh ainsi qu'un logiciel mis au point par Corel. Conçue pour être placée verticalement, l'unité LaserStor occupe moins de place sur un bureau que beaucoup de ses concurrentes. Son installation est simple et son fonctionnement sans surprise. SDI LaserStor 800 Le système WORM LaserStor 800 pour PC tente de résoudre les problèmes de lenteur de temps d'accès et d'utilisation inefficace du disque en employant une méthode inhabituelle : il se sert du disque dur du système pour mettre en antémémoire les données et les répertoires. L'unité optique, quant à elle, est identique à celle vendue avec le disque WORM pour Macintosh ; SDI a l'intention de porter également ce système d'antémémoire sur l'unité de disque Macintosh, mais le logiciel correspondant n'est pour l'instant disponible qu'en environnement DOS. Comme dans le cas de l'unité Pioneer, la prise en charge d'autres systèmes d'exploitation est assurée par des sociétés indépendantes. Pour 4 495 dollars, le système PC propose une unité de disque, un câble, une carte d'interface, le logiciel ainsi qu'une documentation très complète associant judicieusement un manuel d'utilisation à un guide de programmation. Le logiciel LaserCache de SDI, qui prend en charge les tables de traduction secteur logiques/secteurs physiques, communique avec DOS au niveau du gestionnaire de périphérique, comme le font la plupart des autres dispositifs WORM. Nos tests ont révélé son entière compatibilité avec DOS. LaserCache place toutefois les tables de traduction et les données dans une zone d'antémémoire réservée sur le disque magnétique. La lecture de ces tables à partir du disque WORM ne s'effectue qu'une seule fois, au moment de l'installation de la cartouche ; le programme réalise ensuite toutes les mises à jour directement dans l'antémémoire. L'unité met également en antémémoire les lectures et écritures de données et ne vide cette dernière que lorsqu'elle est proche de la saturation. Avant de retirer une cartouche de disque, l'utilisateur doit vider l'antémémoire des données et des informations d'index qu'elle contient. Ce système d'antémémoire, qui engendre une amélioration sensible de la vitesse, a également l'avantage d'utiliser le disque WORM de façon plus efficace qu'un procédé d'écriture directe. La réécriture des tables de traduction et l'enregistrement des données de l'utilisateur mobilisent souvent beaucoup de place sur un disque WORM, où tout stockage d'informations est synonyme d'espace perdu. Le logiciel Novembre 1989 MICRO-SYSTEMES - 151



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 230