Micro Systèmes n°102 novembre 1989
Micro Systèmes n°102 novembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°102 de novembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : technologie... laser et informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
LEASING*financement longue durée pour entreprise. Crédit-bail 36 à 60 mois à partir de 10.000 F H.T. 1CREDIT* Crédit classique ou permanent de 4 à 48 mois à partir de 1.500 F H.T. Carte PLURIEL sur demande (CREG). 20'ro 47. -90 r 4/- oc/4, eo so\\Co*.0, e ver ejde, `,e ee.,/a, ro, -1 sib tee <. -e.s. - -1 ♦. ; › 1, "2. eo e'e/7'oe ‘'Pe)r 0.*-. 4r, ".-o, 0‘>o›e^ ***- LOCATION* Location de 2 à 5 ans à partir de 10.000 F H.T CONTRAT PRIVILEGE* Lié à l'acquisition de matériel CONTROL RESET, il vous propose à des prix préférentiels : - Mise en service sur site - Maintenance sur site - Formation sur les programmes CONTROL RESET - sur site - en nos locaux - individuel Obtention ou par groupe'#ETUDES ET CONSEILS d'un cahier des charges précis et d'un devis complet sur simple demande. lASSISTANCE TELEPHONIQUE Service technique accesssible directement sur simple appel (HOT LINE) 16-(1) 39.47.35.07 Td6 *. Oi) *-.. s4'... c-0ei ‘`. LIGNE DIRECTE V.P.C. sur simple appel, tarification, prise de commande et expédition sous 24 heures. 16-(1) 45.22.51.00 (Minitel prévu fin 1989) * Services liés aux conditions d'acceptation des dossiers Pour tous renseignements complémentaires téléphonez au (1) 39.47.35.07 38, rue de Turin/5008 PARIS (1) 45 22 51 00 43, rue st Jean 28100 DREUX 37 42 22,Place Arnaud Berner 60, Cours de\Antennes 31100 TOULOUSE 61 23 59 59 75012 PARIS (1) 43 40 80 80 5 ; rue Rayez 44, rue cie tironsatit 33000 BORDEAUX 56 44 47 33 75015 PARIS (1) 48 42 55 10 7, rue du Commerce 34000 MONTPELLIER 6/58 87 9 bis ; rue du Congre5 06000 NICE 93 87 72 45 Centre commercial Beau Soleil 35510 Cesson Sevigne 99 83 44 18 3, avenue Cantini 3006 MARSEILLE 91 25 78 39 304, rue du Paru St André -14200 HEROUVILLE ST CLAIR'94 25 25 20, avenue Jean taures 35400 SAiNT MALO 99 40 37 66 5, place Chateauneuf 37000 TOURS 47 66 37 37 (1) 39 47 35 0 alerte du Clair Mar 6, rue de Vesle 51100 REMS 26 40 9, rue Jacques Lafitte 54100 BAONNE 59 59 74 2 10, rue d'Orléans 64000 PAU 59 27 10 15, bd Henri Poilue 66000 PERPIGNAN 68 85 24 8S 80, Faubourg National 67000 STRASBOURG 88 78 19 bis, rue de la Victoir Pont de la Guillotiere 69003 LYON 78 95 Recherchons lechnico commerciaux et lechniciens informatimiv, nous contacter au 5'1.17 1'3 07 OUVREZ VOTRE BOUTIQUE Rejoignez le réseau CONTROL RESET et contactez M. GINIBRE au 39.47.35.07 173, avenue Gambetta 16000 ANGOLJLEME 1595 81 58 64-71, rue Battant 30, rue Gambetta 40800 AIRE SUR ADOUR 58 71 85 40 43, rue Gauthier Dumont 23, rue Robert de Lu arches 80000 AMIENS 22 91 53 70 41 bis, rue du Maréchal Focn Prix TTC, marques deposées, photos non contractuelles. Nous nous reservons le droit d'apporter toutes modifications susceptibles d'améliorer nos produits. Offres limités au stock disponible. o V
BANC D'ESSAI SUPER PROJECT EXPERT : L'EXPERTISE SERAIT-ELLE A CHERCHER DU COTE DE L'UTILISATEUR La gestion de projet est un art qui illustre toute la difficulté à rester dans la juste mesure : trop de puissance et le logiciel est inutilisable, pas assez et il est inutile. Entre les deux, la frontière est très étroite. Novembre 1989 Super Project Expert (SPJ) est un logiciel de gestion de projet dérivé de la gamme pour ordinateurs départementaux de Computer Associates. Il est protégé. On trouvera d'ailleurs sans surprise, après l'installation, une directory cachée « Superlok.300 » déjà utilisée par les produits d'Ashton Tate (entre autres). C'est dire que cette phase a été sous-traitée à une société tierce. L'implantation sur le disque dur s'est donc faite sans heurts, en quelques instants. SPJ est fourni avec un « Guide 10 minutes » qui offre un survol rapide du produit. La première impression est favorable. Le logiciel paraît simple d'emploi et la démarche à suivre pour planifier un projet semble un véritable jeu d'enfant. Après ce premier contact alléchant, on se sent prêt à l'utiliser d'emblée sur un cas réel. C'est ce qui fut fait et qui sera détaillé par la suite. L'interface de SPJ est basée sur la désormais familière barre principale qui permet de dérouler des menus secondaires. L'enchaînement de ceux-ci a été soigné, ne dépassant jamais deux niveaux. L'écran est géré en mode texte, sans possibilité d'utiliser la souris. Les très nombreuses fonctions offertes par ce logiciel peuvent dérouter l'utilisateur non familier de ce type de produit. Pour lui faciliter la tâche, SPJ fonctionne sous trois modes : débutant, intermédiaire et expert. Ceux-ci affectent aux para- mètres du menu « Options Utilisateurs » des valeurs par défaut. Comment gérer la complexité ? Ces paramètres sont un des problèmes majeurs de SPJ. On ne trouve pas moins de 43 options différentes. Leur définition, parfois obscure pour ne pas dire plus, rend complètement illusoire d'espérer arriver du premier coup au paramétrage ad hoc. Des effets de bord pervers se manifestent d'autant plus facilement que certains paramètres en conditionnent d'autres qui euxmêmes... Voici donc un des autres problèmes de SPJ : le manuel est très difficilement utilisable. Hormis le premier quart qui ne contient somme toute que des informations anodines, tout le reste peut se résumer ainsi : une description linéaire des fonctions actionnées par les choix de menu, par ordre d'apparition à l'écran (de haut en bas et de gauche à droite). Imaginez que vous vouliez que le logiciel planifie votre projet en tenant compte des contraintes suivantes : Dupont, qui doit faire dans l'ordre la définition puis la rédaction de l'interface utilisateur du logiciel Utopia, doit aussi, dans ses moments creux, rédiger le brouillon du manuel utilisateur. C'est une tâche qui n'est pas prioritaire et qui doit donc être répartie dans le temps en fonction d'autres tâches plus urgentes (en « bouche trou en quelque sorte »). Aucune des options standards prédéfinies ne permet de le faire directement. L'organisation du manuel contraint, pour résoudre ce problème, à d'incessants aller-retour entre l'index, le glossaire, la table des matières et le menu « Options Utilisateurs ». La quantité d'informations ainsi déversées entraîne rapidement la noyade, suivie d'inévitables erreurs, notamment dans le paramétrage des options. Il faut revenir en arrière, modifier, recommencer. Un logiciel de gestion de projet est nécessairement un outil complexe. Il faut acquérir une forme de raisonnement, ainsi qu'un vocabulaire et au moins un vernis concernant les techniques d'ordonnancement. Ce type de produit ne s'aborde pas comme un traitement de texte, d'autant que se cachent souvent derrière son utilisation des enjeux stratégiques et financiers. S'il est illusoire de vouloir faire croire, même au travers d'un « Guide 10 minutes », à la simplicité de ce qui est complexe, il est en revanche indispensable d'aider l'utilisateur novice à résoudre rapidement les difficultés qu'il va rencontrer. Pour prendre en exemple une autre branche de l'informatique, la gestion de bases de données, les leaders du marché consacrent une énergie considérable à la rédaction de manuels qui sont, dans le meilleur des cas, de véritables cours illustrés d'exemples d'une difficulté croissante. M ICRO-SYSTEMES - 133



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 230