Micro Systèmes n°102 novembre 1989
Micro Systèmes n°102 novembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°102 de novembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : technologie... laser et informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 116 - 117  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
116 117
ter l'utilisation de filtres, qui ne sont réellement utiles que pour un seul type de reflet (spéculaires) et présentent souvent l'inconvénient, leur opacité étant généralement forte, de diminuer fortement la netteté des caractères. Ils sont, de plus, susceptibles de s'empoussiérer. Les écrans à constraste positif (caractères noirs sur fond clair) devraient être préférés. Ils préservent en effet davantage l'équilibre des luminances, notamment entre l'écran et les documents, mais aussi entre le poste de travail et l'environnement. Enfin, si ces écrans améliorent nettement l'acuité visuelle, il n'en demeure pas moins vrai que le risque de papillotement est plus élevé et qu'il est recommandé d'accroître la fréquence de rafraîchissement, laquelle doit être d'au moins 85 Hz. L'éclairement des locaux est aussi à soigner pour les écrans ci-dessus cités, et encore plus pour ceux à polarité opposée. Cet éclairage doit impérativement tenir compte du fait que l'utilisateur travaille le plus fréquemment sur écran mais aussi sur des documents de supports variés. Et, comme le précise la brochure de l'INRS consacrée aux écrans de visualisation : « Le dispositif d'éclairage doit être conçu de manière à ne donner sur un écran de visualisation qu'un faible éclairement, afin de conserver un bon contraste, tout en fournissant un éclairement horizontal correct. L'éclairage général des locaux doit assurer un éclairement homogène des plans de travail de l'ordre de 200 à 300 lux (unité d'éclairement lumineux : 1 lux = 1 lumen par m2, le lumen étant l'unité de mesure du flux lumineux). Ces éclairements sont considérés comme un compromis acceptable tant sur le plan de la performance que du confort... Etant donné les éclairements mis en jeu, il faudrait éviter de placer les terminaux dans les locaux à surface vitrée très importante. La surface vitrée doit être inférieure ou égale à 25% de la surface du sol » (voir schéma ci-contre). Y> Il est conseillé d'autre part d'éloigner au maximum les écrans des fenêtres et surtout de les placer au dos des baies vitrées pour éviter éblouissements et reflets. Il convient en fait de les disposer de manière que le regard soit parallèle aux prises de jour et, tant 116 — MICRO-SYSTEMES grilles de défilement cloison Réduction de la gène visuelle due aux vitrages, à l'aide d'une cloison. (Source INRS.) qu'à faire, de ne pas les coller contre un mur. L'éclairage artificiel doit être soigné lui aussi. Les recommandations vont dans le sens des luminaires à basse luminance et surtout les tubes luminescents doivent être équipés de grille de défilement. Bref, que celui qui a pu installer sa machine en répondant à tous ces critères lève le doigt. Et encore, tolites ces précautions ne concernent que la vue ! Des vertèbres dessoudées Parce que, en plus, si votre écran est situé sur votre bureau comme quasiment tous les écrans du monde, vous allez immanquablement vous fusiller le squelette. Bien sûr, c'est inhérent à toutes les positions assises, mais cela est aggravé par l'informatique. Faites le test livre : vous tenez votre livre à
E QUÊTE hauteur de la poitrine et dans un angle qui va d'environ 10 à 30°. C'est dans cette position que devrait se trouver votre écran. Le clavier a lui aussi une position idéale. En effet, les claviers actuels, qui ne requièrent que 5% de la force exigée par leurs ancêtres mécaniques, n'évitent pourtant pas les légendaires douleurs situées au niveau des épaules. Cette fatigue musculaire est due à ce que les bras de l'utilisateur sont tenus élevés et sans aucun soutien. Il faut donc réduire la distance entre les mains et les cuisses et opter de fait pour des claviers très fins. Reste que les fabricants de meubles de bureau réalisent un pourcentage bien infime de leur chiffre d'affaires avec ce genre de bureaux dédiés à l'informatique. Problèmes de douleurs dorsales ou au niveau de la nuque, qui peuvent être accrus par un écran plein de reflets et pile en face de la fenêtre qui obligera l'utilisateur à se dessouder quelques vertèbres pour entr'apercevoir son écran. D'ailleurs, de l'avis du docteur Viennot qui dirige le service Médecine du travail de la société IBM : « Nous allons devenir des mutants, l'Homo Sapiens évolue vers l'Homo Sapiens Sedens. » Les mêmes, version assis ! D'ici quelques centaines de générations, peut-être perdrons-nous nos jambes comme nous avons perdu nos crocs ? Mais peut-on vraiment incriminer l'informatique ? Non aux tabliers blindés, même pour les femmes enceintes Un problème épineux a, ces derniers temps, fait couler beaucoup d'encre. Il concerne les radiations. Oui ou non, les femmes enceintes devraient-elles être éloignées des micros, au risque de provoquer une discrimination ? Non, mais les séquelles de l'affaire du journal canadien, le Toronto Star (sur sept employées enceintes, quatre ont mis au monde des enfants malformés) n'en finissent pas de susciter des polémiques. Ce fait divers fut le point de départ de nombreuses études, qui toutes démontrent qu'aucun lien ne peut être prouvé entre ces naissances et le travail sur informatique. C'est un sujet sur lequel une pléthore de spécialistes continue à se pencher bien que le débat ait tendance à se déplacer vers un tout autre thème : les radiations électromagnétiques. Le dernier colloque de Montréal, qui a réuni quelque mille cinq cents scientifiques, semble avoir mis sinon un point final, au moins un bémol sur les nuisances des radiations ionisantes et autres rayonsX, les réhabilitant quasiment, puisque de toute façon le niveau des radiations émises est bien inférieur aux limites admises par les normes. Il fallait bien se mettre autre chose sous la dent : les radiations électromagnétiques présentent tous les éléments nécessaires pour devenir « la nouvelle piste sérieuse ». Avec une telle volonté, on finira bien par trouver quelque chose qui justifiera de travailler blindé ! Ces radiations se situent dans la partie la plus basse du spectre électromagnétique. Elles sont dues aux circuits électriques du système de déviation horizontal et vertical du faisceau d'électrons et à la bobine magnétique qui catalyse ce dernier. Malgré cet aspect technique parfaitement rébarbatif, ces fréquences ne sont pas considérées comme dangereuses, mais les experts recommandent de conserver une distance d'au moins un mètre entre la machine et l'utilisateur. Et là-bas, dans le lointain, vous essayez de déchiffrer ces lignes minuscules, et vous perdez encore un peu de vos facultés visuelles. C'est sans issue ! Mais on peut rester optimiste et répéter que, là encore, le danger pour les femmes enceintes est, toujours en conclusion des études menées, nul. La dernière accusation portée à l'informatique est sans doute sa responsabilité en matière d'affections dermatologiques (érythème facial, éruptions, dermadites de contact et autre teint brouillé). Là encore, aucune relation sérieuse n'a pu être établie entre l'informatique et ces dégénérescences cutanées. Il faut, de fait, réunir trois facteurs pour aborder ces disgracieuses rougeurs : un champ électrostatique particulièrement intense qui augmentera la déposition de particules sur le visage de l'utilisateur, lequel devra, d'autre part, être très sensible. De plus, le taux d'humidité devra être très bas. Il faut noter ici l'importance qui devra être accordée au respect d'un bon taux d'humidité, qui doit se situer entre 60 et 65%. Pire que résoudre la quadrature du cercle Il paraît, hélas ! évident que nous devons tous nous débrouiller de ce que l'on nous donne en guise de locaux, bureaux, ambiance lumineuse... Résoudre la quadrature du cercle semble un jeu d'enfant à côté de procéder à une installation correcte d'un ordinateur, qui passe par la résolution de la crise immobilière à Paris, la cure obligatoire pour s'adapter au même taux d'humidité que nos voisins de bu- MICRO-SYSTEMES - 117



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 230