Micro Systèmes n°102 novembre 1989
Micro Systèmes n°102 novembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°102 de novembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 230

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : technologie... laser et informatique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
ter régulièrement un ophtalmologiste, au moins deux fois par an. Cela est normal, les yeux étant extrêmement sollicités, et cela depuis déjà un bon nombre de générations. En fait, depuis qu'on leur a demandé de lire, c'est contre-nature ! Et inutile de penser qu'on va pouvoir bêtement se vautrer, sans plus un zeste de culpabilité, devant la télé : ce n'est pas sain non plus ! Non pas à cause de la pauvreté de nos programmes nationaux, mais pour le surcroît d'activité demandé à ces petits globes. C'est encore pire sur un écran d'ordinateur quand il faut déchiffrer des caractères en définitive minuscules. Les yeux gymnastiquent pour nous Tant qu'à faire dans le négatif, autant aller jusqu'au bout : nous regardons nos machines diaboliques avec des cellules normalement programmées pour la vision nocturne - les cellules à bâtonnets -, alors qu'autour de notre machine il fait jour et que la vision diurne concerne les cellules à cônes. Situation insolite, qui laisse aisément imaginer la gymnastique que nous faisons quand, par exemple, nous consultons de façon incessante document-papier/écran. Un balayage propre à nous faire abandonner le jogging quasi hebdomadaire ! Ce passage d'un type de cellules à un autre est extrêmement fatigant car il occasionne à chaque fois une réaction photochimique. Disons, pour éviter des explications techniques fastidieuses, qu'une substance doit impérieusement se reformer dans les cônes. C'est ce qui fait parfois mal aux yeux quand on passe trop brusquement d'une salle obscure à un endroit violemment éclairé. Avec une impression, en fait très réelle, de post-image, et qui implique de faire un choix judicieux dans l'utilisation des couleurs tant de l'écran que des caractères (voir tableau ci-contre). Mais faire attention aux seules couleurs serait sûrement trop simpliste pour cette technologie si sophistiquée. Il faut donc tenir compte du contraste, le rapport entre la luminosité de l'écran et celle des caractères, qui doit correspondre à une norme assez précise : les lettres seront au maximum dix fois plus lumineuses que le fond de l'écran sans pour autant que leur brillance excède le tiers de l'éclairage général. Il faut en outre faire très attention aux reflets qui occasionnent une accommodation permanente, et d'autant plus pernicieuse qu'inconsciente, pour voir ce que l'on souhaite regarder vraiment. La dernière source de fatigue visuelle est le passage trop fréquent de la vision de loin à la vision de près lorsque l'image nette se forme alors en arrière de la rétine. Les muscles, par réflexe, se contractent de manière à élever la puissance optique du cristallin en augmentant ainsi la courbure de sa face antérieure (voir croquis cicontre). L'image nette peut alors se former sur la rétine : c'est ce que l'on appelle communément le phénomène d'accommodation. Pour être mis à l'épreuve plus que ce que la nature avait prévu et, TABLEAU 1 comme le souligne Serge Boubée, responsable du service dépistage à l'AS- NAV, « les yeux ne sont au repos qu'en vision de loin ». Ces yeux bien sollicités et qui ont de bonnes et nombreuses raisons d'être fatigués. Les manifestations de cette fatigue se classent en quatre catégories : - les symptômes oculaires : ils incluent des sensations de tension et de lourdeur des globes oculaires, des picotements, des brûlures, des rougeurs et des démangeaisons ; - les symptômes visuels : ils reflètent des difficultés perspectives, vision trouble, sensation de voile, franges colorées, taches sombres ; - les symptômes généraux : ils sont les plus communs, comme des maux de tête, surtout en fin de journée, et plus rarement, des vertiges ; - les signes comportementaux : ce Combinaison de couleurs pour caractères sur fond sombre (d'après Van Nes) Nombre de couleurs BON MAUVAIS 2 3 Blanc + vert Or + cyan/vert Vert + magenta/lavande Cyan + rouge Blanc+ or + vert/bleu/magenta Blanc+ rouge + cyan Rouge + cyan +or Cyan + jaune +1,1vinde Or + magenta + bleu/vert Or + lavande +vert. Rouge+ bleu/vert/violet/jaune/magenta Blanc + cyan/jaune Bleu + vert/violet Vert + cyan Cyan + lavande Rouge+ jaune +vert Rouge+ bleu + vert Blanc+ cyan +jaune Rouge + magenta + bleu Vert + cyan + bleu TABLEAU 2 Combinaison de couleurs pour les caractères et le fond (d'après Bruce et Foster) Couleur de caractère ou de symbole Blanc Jaune Cyan Vert Magenta Rouge Bleu A utiliser Magenta, rouge, vert, bleu Magenta, rouge Rouge, bleu Jaune, blanc Bleu, blanc, cyan, vert Blanc, jaune, cyan Blanc, cyan, vert Source 1NRS. Couleur de fond A éviter Jaune Blanc, cyan Vert, jaune Cyan, bleu Rouge Magenta, bleu Rouge 114 - MICRO-SYSTEMES Novembre 1989
sont diverses attitudes, volontaires ou involontaires, prises par les utilisateurs afin de surmonter les effets des contraintes visuelles. Bien entendu, ces troubles sont plus ou moins violents et fonction aussi de nombreux autres facteurs tels que l'âge de l'opérateur, son état de santé, sa thérapeutique potentielle, ses défauts visuels habituels ou encore ses corrections inadéquates. La prévention contre le découragement Mais pas de découragements intempestifs, la prévention peut, quand elle est bien faite, accroître considérablement le confort de l'utilisateur. Le dépistage et la correction des anomalies visuelles doivent être systématiques, par des examens approfondis. Le choix du matériel est aussi de première importance, et la préférence doit être donnée aux écrans ayant préalablement subi un traitement antireflet. Cette démarche permet d'évi- muscle relâché — fibres tendues - objet distant lentille relâchée muscle contracté fibres relâchées B objet proche lentille épaissie Accommodation proximale et distale par la lentille de convexité variable. (Source INRS.) A. - La lentille est tendue pour la vision lointaine. Elle concentre peu. B. - La lentille se courbe pour la vision proche. Elle concentre davantage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 102 novembre 1989 Page 230