Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
SERVICE-LECTEURS N°301 Les Logiciels du Succès Une gamme complète de logiciels de gestion FACTURATION COMPTABILITE PAYE STOCKS 1 » BALANCES BULLETINS CLIENTS RESULTAT JOURNAL FOURNISSEURS BILAN DECLARATIONS Le Choisir Logiciel PCI pour réaliser sa gestion quotidienne sur ordinateur, c'est se donner les moyens de réussir l'informatisation de son entreprise. La qualité de la relation homme-machine développée par Logiciel PCI, fruit d'une longue recherche, vous procure un confort, une sécurité d'emploi, et une simplicité d'utilisation, tout à fait spécifiques à nos programmes. Les possibilités standards des programmes Logiciel PCI constituent une garantie d'évolution par rapport aux besoins futurs de votre entreprise. La sécurité à fait l'objet d'une étude particulière dans les techniques de programmation. A titre d'exemple, la sécurité est assurée par des procédures automatiques de transferts entre les différents logiciels, ou une surveillance des erreurs effectuée en permanence par les programmes. De plus, pour tout logiciel acheté, vous bénéficiez d'une assistance téléphonique gratuite pendant un mois. Ce que vous payez ailleurs, Logiciel PCI vous l'offre. 6) (s) : 56 81 75 64 Logiciel PCI - Tabanac - 33550 LANGOIRAN
U) z O CRCi-n SERVICES GEST ICC U) PARIS Pour les prévoyants, notez sur vos agendas les 13, 14, 15 et 16 février 1990. C'est à ces dates que se déroulera le PC Forum 90, au Parc des Expositions de la porte de Versailles, Paris. Bureautica, ou les Neuvièmes Journées de la bureautique et de la communication d'entreprise, se tiendra les 10, 11, 12 et 13 octobre 1989 à l'hôtel Méridien- Montparnasse, Paris. Du 4 au 8 décembre se déroulera Hôpital Expo, au Parc des Expositions de Paris-Nord. Schlumberger propose trois journées techniques sur le thème « la CAO et les bureaux d'études ». A Paris le 10 octobre, Lyon le 17 et Nancy le 19. MUNICH System 89, salon/congrès fi pour les utilisateurs de systèmes CAO, a lieu du 16 au 20 octobre. Départ en avion depuis Paris et Lyon. LYON Graphi-Top, salon de la communication graphique, aura lieu à Lyon Eurexpo du 15 au 18 novembre prochain. L'AME MISE A NU Fini le bon vieux temps où chacun pouvait faire semblant. La tricherie n'est plus de mise dans l'entreprise. Telles des sondes de votre âme, les cartes à puces s'attaquent à votre moi profond. Celui-là même que l'on ne veut pas dévoiler. Aux oubliettes la grapho, l'astro, la numérologie... L'informatique, si précise, détrône toutes ces sciences qui pouvaient se satisfaire d'arrangements « humains » : rien ne vous interdisait d'imiter l'écriture d'Einstein et le style de Duras lors d'un entretien d'embauche ou promotionnel. Si, de plus, vous pouviez vous faire le look Redford ou De La Fressange pimenté d'une pointe d'humour à la Balasko, cela était gagné. Ce bon temps est révolu ! Il est nécessaire dorénavant de posséder ces incomparables qualités avec une condition de base : qu'elles soient authentiques. Dur ! Fini aussi les « professionnels » des tests psy, les incontournables séances d'initiation pour les faire tous et dans les délais impartis, avant même d'avoir envoyé un curriculum vitae. Grâce à Jean-Michel Fourgous et Sigmund, son logiciel diabolique, les recruteurs sauront tout de vous, de vos qualités, de votre résistance au travail, à l'échec, de vos différentes logiques, de toutes vos intelligences (il en existe, paraît-il, une bonne douzaine !)... et de vos défauts les plus inavouables. Avis aux planqués dans le bureau du fond ! Mais, c'est sans regret. Sieste bienfaisante et bas instincts n'auront plus lieu d'être puisque vous travaillerez dans une entreprise de rêve où tout le monde s'entendra au mieux. Sigmund prend en charge d'établir de manière parfaitement objective le potentiel de chacun, avec listing des points faibles et points forts. De plus, face à un écran d'ordinateur, on peut dire ce que l'on pense du patron, de sa secrétaire ou de la standardiste... sans craindre de représailles. Ce logiciel est composé de différents modules : potentiel, BEA (Bilan d'Evaluation Annuel pour les cadres) et Atmosphère qui diagnostique le climat social et optimisera ainsi la connaissance des attentes, motivations, hésitations et passions de l'ensemble des acteurs de l'entreprise. Il est vrai, comme le souligne Jean- Michel Fourgous, « que cet outil et ses déclinaisons mettent à l'abri candidats et recruteurs de la subjectivité qui ne peut être totalement annihilée lors d'un entretien traditionnel. En procédant de cette façon, seule est prise en considération la valeur intrinsèque du postulant. Par conséquent, son aptitude à intégrer tel poste dans telle entreprise. » Plus d'a priori négatif donc, si vous avez les yeux verts et le profil grec quand l'examinateur préfère pupilles noires et visage rondouillard. Ou le contraire ! Enfin, et ce n'est pas insignifiant, Sigmund engendre gain de temps et d'argent. Nul ne peut ignorer le coût d'une erreur de recrutement, et en commettre une serait dorénavant d'un ridicule consommé quand on sait qu'un test d'embauche de base coûte en moyenne 250 F. Les petits curieux qui estiment les profondeurs de leur âme à plus de 3 000 F, c'est le prix du « Checkup carrière », pourront subir, à titre personnel, les outrages spirituels, intellectuels et culturels de ce logiciel sans vergogne. IMI D.S. SALONS MICRO UNE GENERATION POUSSE L'AUTRE La cohabitation de l'ancêtre des salons, le Sicob, avec la toute nouvelle génération, le Salon de la Micro, semble marquer la fin d'un règne et l'avènement d'un nouveau style de vie informatique. C ela avait l'air d'un salon, l'ambiance d'un salon, la fréquentation d'un salon... mais'ça n'était pas un salon. C'était le Sicob. Sans prendre parti, il aurait été possible d'écrire le contraire : l'air d'un Sicob, l'ambiance d'un Sicob... mais c'était un salon. Pour ajouter un peu plus à la confusion, les deux manifestations se suivent dans le temps et ont même une journée d'ouverture commune. De fait, la presse a fait largement écho du scepticisme tant des exposants, qui ne savent plus comment optimiser leur participation à telle ou telle autre manifestation, que des visiteurs, qui ne savent plus où aller. Mais il est inutile de réitérer l'éternelle litanie « il y a trop de salons ». Cela, vous le savez tous. Essayons plutôt de différencier les deux. Le Sicob version micro-informatique ouvrira ses portes du 9 au 13 octobre. Dans son édition 1989, le Spécial Sicob Micro s'adresse plus particulièrement aux professionnels de la micro-informatique. Sur 10 000 m2 seront réunis 120 exposants dont les plus grands noms tant pour le hard que pour le soft, Compaq, ICL Toshiba, Victor, mais aussi Logidis, Oce France... Octobre 1989 MICRO-SYSTEMES - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198