Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
TOSHIBA & ZENITH PORTABLE PC/AT & Tower 286/386 Mode OFFRE SPÉCIALE Pour tout micro-ordinateur portable commandé (Toshiba, Zenith ou Sharp 286 et 386), nous vous fournissons une imprimante portable (+câble et housse de transport) GRA- TUIT. Offre valable jusqu'au 31 octobre 1989. Facilité stationnement véhicule clientèle. Mi S.DATA 123, rue Nationale 75013 Paris Tél. : 45.84.12.11 Fax. : 45.84.18.08 Métro Nationale SERVICE-LECTEURS N°298
INTERNATIONAL MICRO-DIGEST Al'89 : LA PLUS IMPORTANTE EXPO D'IA AU JAPON... L'Intelligence Artificielle suscite depuis plusieurs années au Japon, un intérêt croissant, et c'est sans surprise que l'on voit fleurir débats, conférences et autres salons lui étant consacrés. Dans cette optique, 63 compagnies japonaises s'étaient réunies du 3 au 6 juillet dernier à Tokyo pour la nouvelle édition de l'exposition Al'89. La tendance générale était à l'avènement des stations de travail (Sony, Sun, Apollo, YHP) au détriment des minis et gros systèmes. Du point de vue sujets, la tradition japonaise était maintenue, à savoir l'engouement pour les deux domaines phares de la recherche nippone en Intelligence Artificielle, la logique floue et les réseaux neuronaux. Les grands fabricants présentaient l'état de leurs recherches en matière de réseaux de neurones (Hitachi, Matsushita...). A noter les efforts effectués en vue de fusionner la logique floue et les architectures neuronales : Toshiba utilise les règles du flou pour exprimer la force des connexions entre les neurones d'un réseau utilisé pour des applications en ingénierie. Ce challenge sera sans doute au centre des débats lors de la conférence internationale sur le flou qui se déroule à partir du 6 septembre à Seattle. Nexpert Object, le célèbre générateur de systèmes experts de la firme de Palo Alto, attirait également beaucoup de visiteurs. Depuis le récent accord entre Neuron Data et Sony, le logiciel est désormais japonisé et tourne sur les nouvelles sta- tions de travail « News ». Hitachi présentait même une passerelle entre Nexpert et HyperCard tournant sur Macintosh II : HyperGlue. A noter également l'arrivée de la nouvelle machine Lisp Elis 8200, que l'on avait connectée pour l'occasion (NTT-IT) à un Macintosh II via le bus Mac et TCP/IP. Cette exposition au succès non démenti (à peu près 45 000 visiteurs sur trois jours) a été suivie fin juillet de la 3e Conférence sur l'IA au Japon. Se déroulant à L'université Gakkushuin à Tokyo, on y a surtout parlé de réseaux de neurones et de théories sur l'apprentissage. P.-F. P.LE MONDE PC depuis le 10 août, la société NEC a mis sur le marché un véritable portable couleur. L'écran du « PC-9801LX5C » est de type LCD éclairé par l'arrière, d'une résolution classique de 640 x 400 points et peut afficher simultanément huit couleurs provenant d'une palette de 4 096 tons. La technique utilisée pour l'écran est de type STN (SuperTwisted Nematic). La clarté d'écran résultante étant inférieure à celle obtenue avec un procédé TFT (Thin Film Transistor), NEC prévoit un autre modèle TFT pour la fin de l'année. De nombreux prototypes de portables couleur avaient été présentés lors d'une exposition en mai au Japon, mais c'est donc NEC qui s'empare le premier du marché, avec une machine d'un prix moins élevé que prévu : 748 000 yens. Du côté des autres compétiteurs, la sortie du « PC-9801LX5C » a provoqué pas mal de remous. Ils accusent en effet NEC d'avoir faussé le marché en commercialisant à la hâte cet écran 8 couleurs STN : Seiko prévoit par exemple de commercialiser son écran 16 couleurs avant la fin de l'année au Japon, tandis que Sharp se prévaut d'une technique DSTN (Double SuperTwisted Nematic). Quant à Mitsubishi, les observateurs s'accordent à dire qu'ils disposent de l'écran le plus lisible. Tous ces modèles devraient inonder le marché japonais dès le début de l'année 1990... Emergence au Japon d'un nouveau marché, celui des « notebook » PC. En effet, si, au départ, les portables étaient conçus pour être utilisés partout et aisément transportables, l'ajout de fonctionnalités a fait croître leur poids jusqu'à 6-7 kilos. D'où l'intérêt pour des machines nettement plus légères... Outre le Dynabook Toshiba (cf. Micro-Systèmes n°100), on peut trouver le « P 286 Note Executive » de Seiko, pesant 2,2 kilos et compatible avec la série 9801 de NEC. Pour permettre un encombrement réduit (32 cm x 23 cm x 3,5 cm), la mémoire est de type carte de crédit enfichable. Muni de batteries NiCd d'une autonomie de 3 heures, le prix japonais sera de 458 000 yens (septembre). Fujitsu a également prévu de suivre l'été prochain avec un notebook de la série FMR, d'un poids inférieur à un kilo (!) et ayant une autonomie de 8 heures. Equipé d'un microprocesseur i80286, il coûtera vraisemblablement dans les 200 000 yens. Les autres grands constructeurs affirment également leur intention de pénétrer ce marché : Sharp (« AX Note »), Mitsubishi, NEC, Sanyo, IBM Japon, Matsushita. Jusque-là ces diverses compagnies avaient concentré leurs efforts sur l'introduction des PC notebook aux US et en Europe (« Ultralight » de NEC, « T-1000 » de Toshiba). Désormais des dispositions sont prises pour attaquer le marché japonais domestique. Un nouveau compatible PC portable pour l'Europe et les Etats-Unis à partir du mois d'octobre : développé conjointement par Matsushita et Tandy, il ne pèsera que 2 kilos pour un encombrement de 30 cm x 20 cm, mais ne possédera qu'un microprocesseur 8 bits au départ. Une version 16 bits est prévue pour bientôt. P.-F. P.LE MONDE UNIX H itachi vient de sortir une station de travail portable : le « 2020 modèle L » est basé sur un 80286 à 10 MHz, possède 2 Mbits de mémoire et utilise un lecteur de disquettes 3,5" et un disque dur de 20 ou 40 Mbits. L'écran LCD possède une résolution de 780 x 1 120 pixels. L'encombrement total sera de 34 cm x 45 cm x 11 cm. La commercialisation débute le 20 septembre au Japon, avec une fourchette de prix allant de 690 000 yens (20 Mbits) à 780 000 yens (40 Mbits). Une version multiprocesseur du système Unix ? Tel est le but poursuivi par le consortium créé en février dernier et mené par AT&T. Ce mois-ci, c'est Oki qui a rejoint Intel, Olivetti, Unisys et Prime Computer, en vue de réaliser une version du système Unix fonctionnant à la fois sur les processeurs 32 bits 386 et Octobre 1989 M ICRO-SYSTEM ES - 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198