Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
MICRO-DIGEST parallèle Centronics ; la première est connectée sur l'interface standard du PC et les deux autres le sont sur la carte DP/1 double parallèle. Nogema Informatique Prix : 2 400 F HT. Pour plus d'informations cerclez 27 Contrôleur de disques « miroir » La société Agix, importatrice des cartes contrôleurs de la société américaine Distributed Processing Technology (DPT), annonce la disponibilité d'un contrôleur de disques « miroir » permettant l'écriture et la lecture simultanées sur deux disques. Cette carte contrôleur disque de DPT fonctionne sur bus AT, sous tout système d'exploitation incluant des disques ESDI, ST506 ou RLL. La gestion du « miroir » est entièrement prise en charge, sur la carte, par un microprocesseur 68000. De plus, de 512 Ko à 16 Mo de mémoire-cache assurent des vitesses de transaction de trois à cinq fois plus rapides que celles d'un contrôleur traditionnel. Agix Pour plus d'informations cerclez 28 PERIPHERIQUES Datasafe La société Chloride Standby Power lance une nouvelle gamme de batteries au plombétanches sans entretien, spécifiquement conçues pour les onduleurs alimentant les ordinateurs. Elles conviennent à des utilisations allant de l'onduleur autonome de bureau aux plus grosses des installations en salle de batteries pour unités centrales. Conçues pour durer de six à huit ans (durée de vie moyenne de nombreuses installations d'ordinateurs), elles utilisent la technologie RE (Recombination Electrolyte) qui supprime pratiquement le « dégagement gazeux » engendré lorsque les batteries au plombtraditionnelles approchent de la pleine charge. La gamme comprend 16 modèles, de 27 à 391 Ah de capacité en trois heures. De quoi offrir une nouvelle santé à nos ordinateurs préférés. Chloride Industrial Batteries Pour plus d'informations cerclez 29 ScanMan Plus Le dernier-né de la famille des scanners à main, ScanMan Plus, est présenté par Logitech en deux versions, l'une pour PC/XT/AT PS/2, l'autre pour PS/2 modèles 50 ou supérieurs. Outre un scanner ultra-léger (400 g), ScanMan Plus comprend une carte interface et deux programmes perfectionnés, PaintShow Plus (version 2.2) et ScanMate (version 1.2). Ce dernier programme, développé spécialement pour ScanMan par Logitech, a été lui aussi amélioré avec l'intégration de DOSScan ; cet outil permet la lecteur directe de l'image à l'écran depuis la ligne de commande DOS. ScanMan Plus offre une fenêtre de saisie de 106 mm et un choix de résolution de 100, 200, 300 et 400 points par pouce. Logitech Pour plus d'informations cerclez 30 STOCKAGE Accord Dorotech et Vision Data System A la suite d'un accord signé entre Dorotech, spécialisée dans les produits d'archivage électronique sous Unix, et Vision Data System, spécialisée dans l'intégration et la distribution de DON, cette dernière société assure désormais la distribution de Dorofile et de Doroerase, deux solutions de gestion de fichiers pour disques optiques numériques. Dorofile est constituée d'un DON Worm, d'un média, d'un câble et d'un logiciel de gestion et est proposée pour les émulations Sun, Bull, Appolo, NCR, Gould, ICL, HP, Philips et Telmat. Doroerase comprend, elle, un DON réinscriptible et les mêmes éléments que la première solution, en émulation Sun, HP 9000 série 300 et Unix SCO système 5 pour le PC 386. Vision Data System Dorofile : de 49 000 F IIT à 79 000 F IIT selon le modèle de disque. Doroerase : à partir de 60 000 F HT. Pour plus d'informations cerclez 31 IMPRIMANTES Traceur SE 631/2 Pour l'impression haut de gamme A3 couleur, en CAO/DAO, la société ASEA propose un turbotraceur en transfert thermique. L'ABB SE 631 est un traceur émulant le HP-GL 7550, mémorisant le dessin dans 8 Mo de mémoire, imprimant en 60 s et gérant huit plumes virtuelles. Il dispose de trois interfaces rapides dont une parallèle Centronics. C'est aussi une imprimante graphique couleur fonctionnant en mode Mitsubishi G 650. Enfin, par l'adjonction d'une interface spécifique, ce traceur est une copie vidéo dont la définition maximale des écrans est de 1 280 x 1 024 pixels. ASEA Brown Boveri SA 6,88 F IIT la copie A3 couleur (prix de revient). Pour plus d'informations cerclez 32 44 - MICRO-SYSTEMES Octobre 1989
Graph-in-the-box Les grapheurs universels La renaissance des matricielles Si les technologies laser, à jet d'encre et à transfert thermique continuent à se répandre dans le monde de l'impression bureautique, ce n'est pas pour autant que les imprimantes matricielles n'y ont plus leur place. Bien au contraire, comme en témoigne la mise sur le marché de plusieurs matricielles 24 aiguilles. Du côté Citizen, on est tout à fait confiant en l'avenir de ce créneau. La Swift 24 complète la gamme du constructeur et bénéficie de quelques innovations appréciables sur une matricielle, en particulier les commutateurs DIP, toujours mystérieux et source de problèmes pour l'utilisateur final, ont été remplacés par un tableau de commande LCD beaucoup plus explicite. D'autres éléments de confort sont présents sur cette imprimante. On notera par exemple le système « parking », qui permet de passer sans intervention manuelle d'un fonctionnement en feuille à feuille à un fonctionnement en continu. Même volonté de haut de gamme chez Epson avec la LQ 860. Avec une vitesse atteignant 75 caractères par seconde en impression qualité courrier, cette machine offre une résolution de 360 points par pouce, ce qui la place à égalité avec les laser bas de gamme à 300 dpi. L'utilisateur dispose de 2 polices de caractères mais il peut enrichir sa typothèque à l'aide de 12 polices téléchargeables. Sur cette base, les déclinaisons en styles différents sont bien évidemment possibles. Il faut noter qu'Epson a mis à son catalogue un émulateur PostScript qui autorise l'impression des fichiers de ce format sur ses imprimantes matricielles. Un tel produit indique bien la volonté du constructeur de travailler sur le créneau de la matricielle haut de gamme. Notons toutefois que cet intérêt n'est pas dénué de fondement et qu'il ne s'agit pas d'une intuition plus ou moins spontanée de la part des constructeurs : les études marketing augurent en effet d'une longue vie pour les 24 aiguilles. Selon le cabinet IDC, le marché français des 24 aiguilles atteindra, en 1990, plus de 390 000 unités. Ce chiffre représente 50% de la totalité des matricielles et devrait se confirmer jusqu'en 1992. De beaux pronostics qui laissent songeurs les fournisseurs d'impression laser. En effet, le raz de marée du laser n'est pas aussi complet que les observateurs le présageaient. Ce retour en force des matricielles haut de gamme correspond à des applications bureautiques soignées. Quant au laser, il lui reste à atteindre de nouveaux sommets et à pulvériser les 400, voire les 600 points par pouce. A moins bien sûr que l'impression laser connaisse une baisse substantielle de ses prix : tant au niveau du coût d'achat initial de la machine qu'à celui des consommables et de la maintenance. Epson Citizen distribué par Omnilogic Pour plus d'informations cerclez 33 Octobre 1989 Certains cherchent encore à saisir quand d'autres ont déjà capture Si vous connaissez Graph-in-the-box, vous savez que les grapheurs les plus talentueux peuvent aussi être simples d'emploi. Résident en mémoire, une séquence de touche suffit à l'activer depuis votre application. Vous capturez alors les données présentes à l'écran et affichez immédiatement le graphique correspondant. Toujours sans sortir de votre application, vous pourrez ajouter d'autres données, modifier le graphe, l'imprimer ou le sauvegarder. AB Soft présente aujourd'hui Graph-in-the-box Plus, une version encore plus performante pour les gestionnaires, et s'ouvre au monde scientifique avec Graph-in-the-box ANALYTIC. Reprenant toutes les caractéristiques qui ont fait le succès de Graph-in-the-box, ces 2 nouvelles versions incluent maintenant support du VGA, interface PAO, sortie HP& & POSTCRIPT, plusieurs graphiques par page, présentation tournante, impression pleine page... et elles impriment plus rapidement ! Graph-in-the-box Plus Pour rendre vos rapports plus attrayants et vos chiffres plus parlants, Graph-in-the-box Plus vous offre 11 types de graphes (histogrammes, camemberts...) pour analyser jusqu'à 1000 observations réparties en un maximum de 15 variables. &euh-in-the-bu est une marque déposée de Ide Data. Graph-in-the-box ANALYTIC Graph-in-the-box ANALYTIC répond enfin aux besoins des scientifiques en traçant 16 types de courbes X— Y sur des axes linéaires, logarithmiques ou semi-logarithmiques et en intégrant des fonctions trigonométriques et statistiques Mais il vo plus loin que le simple traçage des courbes en donnant instantanément l'équation de la courbe la plus représentative du nuage de points capturé et en calculant son coefficient de corrélation. E XX, u : , 31.(.1 lartrus, eerce I inlern% Sieier Il) Sell e'2 Soft AB SOFT - 27, rue de Montévidéo 75116 Parfis Tél. : (1) 45.04.42.03 - Télex : 650 004 GROUPAB - Fax (1) 45.04.09.05 SERVICE-LECTEURS N°295



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198