Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 156 - 157  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
156 157
TEXTE MAILING ADRESSES CODES A BARRES CAB EAN 13 STOCK Un traitement de Texte simple à utiliser mois complet et de qualité professionnelle avec des menus déroulants. Vous disposez du paramétrage des couleurs, de la fonction Zoom, de la Gestion des Blocs, de la mise en page automatique, de Macro- Commandes etc. Vous pouvez également récupérer plusieurs documents dans un seul, les renommer, consulter jusqu'à 7 textes en même temps (multi-fenêtrage), accéder au DOS depuis le programme, importer ou exporter des informations etc. Réf. TTS sur disquette 5"1/4 pour 340 F TTC Réf. 113 sur disquette 3" I/2 pour 360 F TTC Ce logiciel intègre le Traitement de Texte et la Gestion d'Adresses afin de personnaliser les lettres du mailing (Publipostage) et d'imprimer les étiquettes d'adresse. Réf. MAIS sur disquette 5"1/4 pour 510 F TTC Rif. MAI3 sur disquette 3" I/2 pour 530 F TTC, FACTURE FICHIER Ce logiciel permet l'édition et la mémorisation des Factures, Devis, Bons de Livraison Clients et Foumisseurs. Vous pouvez poramétrer les Toux de NA, les Remises et les Modes de Règlement, vous pouvez transformer un Devis ou un BL en Facture et la numérotation s'incrémente automatiquement. Comme tous les logiciels de SIMA, cette Facturation est très rapide et très performante. Réf. FA5 sur disquette 5" 1/4 pour 340 F TTC Réf. FA3 sur disquette 3" 1/2 pour 360 F TTC Ce Fichier "passe-partout" permet d'archiver toutes sortes de données grâce à des champs modifiables à volonté. Ce Fichier mufti-critères vous donne le choix du mode de création, de la modification ou de l'annulation des fiches et des Fichiers, vous avez la possibilité de faire évoluer les fiches, d'interroger un Fichier à partir de multiples critères (Alphabétique, numérique, décimal, oui ou non etc.) Réf. FICS sur disquette 5"1/4 pour 320 F TTC Réf. FIC3 sur disquette 3" I/2 pour 340 F TTC dBASE III/CLIPPER TOOLS L Un paquet de 50 disquettes pleines de TOOLS pour dBASE III/CLIPPER/FOXBASE et avec des outils tels que générateur de programmes, manipulation des interruptions, dBASE etC, Gestion d'adresse, Codes à Barres, Clipper-Librairies, Communication, Error Handler, Graphique, Mail Merge, Soundex, Sauvegarde de données, Tabulation, Mémo Manager, Mouse-Support, Timer, dB- Documentation, POP-UP'S, Routines d'assembleur, divers BROWSE etc. Aucun Programmeur en dB ne peut se passer de ces TOOLS. Six paquets sont disponibles Réf. dB 1-10 : poquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf, dB 11-20 paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. dB 21-30 : paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. dB 31-40 : poquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. dB 41.50 paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. dB 1.50 paquet de 50 disquettes 5"1/4 pour 2 000 F TTC QUICKBASIC 4. TOOLS Ce TOOLBOX contient plus de 200 features dont Gestion de l'imprimante, sortie Série, des Files (Low Lewel), du Subdirectory, String Routines, de la mémoire, de la Souris, du menu POP-UP/PULL DOWN, du Spooler, du Sound, Routines du Bios, et Full-Screen Editor etc. Réf. QB 1.7 paquet de 7 disquettes 5"1/4 pour 350 F TTC Une gestion d'Adresses simple et rapide pour gérer vos Clients, Abonnés, Foumisseurs etc. avec leurs coordonnées complètes plus du texte libre. Recherches par nom, ville, code postal etc. Impression en listing ou sur étiquettes ; vous pouvez gérer jusqu'à 65.000 adresses. Réf. ADRS sur disquette 5" I/4 pour 170 F TTC Réf. ADR3 sur disquette 3"1/2 pour 190 F TTC Module d'impression de Codes à Barres au standard EAN 13 écrit en dBASE, ce qui permet de l'utiliser dans vos applications en dBASE III et compatibles. l'impression se fait par une imprimante compatible EPSON ou IBM Graphique. Réf. CABdB sur disquette 5"1/4 pour 370 F TTC TURBO LOGICIELS en Français pour IBM PC et Compatibles CALCULATRICE PAYE Cette Calculatrice Scientifique logeable en mémoire est toujours disponible par une touche de fonction indépendemment du logiciel que vous utilisez. Elle possède les fonctions Arithmétiques de base, des mémoires, des fonctions statistiques et des régressions linéaires. L'affichage se fait en mode Binaire/décimoVHexadécimal, les fonctions sont Ln, Log, Exp, Sin, Cos, Racine carrée et 11x. Réf. CALS sur disquette 5" I/4 pour 150 F TTC Réf. CALS sur disquette 3"1/2 pour 170 F TTC Cette PAYE mufti-sociétés/muftiservices (aux nouvelles normes) est entièrement paramétrable. Elle permet d'effectuer le calcul à l'envers, l'édition est journalière, hebdomadaire ou mensuelle sur papier libre. Vous pouvez reporter systématiquement un mois sur l'autre et modifier le Bulletin juste avant l'impression. Toutes ces fonctions font que ce logiciel est le Nec plus Ultra dons son domaine. Ce logiciel est une version bridée de SIMAPAYE. Rif. PAYS sur disquette 5" I/4 pour 340 F TTC Réf. PAYS sur disquette 3"1/2 pour 360 F TTCllbOLBOX Les outils de développement pour tous les programmeurs qui ne veulent plus réinventer la roue. Pour TURBO PASCAL 4.0 et 5.0, MS- QUICK BASIC, TURBOC, TURBO BASIC, dBASE III/CLIPPER et FOXBASE +, une gamme unique sur le marché International. Sur les applications développées, aucune redevance n'est due. TURBO C TOOLS Ces-TOOLBOX contiennent plus de 600 fonctions dont Gestion de la souris, Window-Manager, Gestion des Menus (PULL DOWN etc.), EMS Tools, Multi-Field I/O, Gestion de la Sortie Série, du Modem, des Écrans, du Joystick, Multitasking, Programmes Résidents, Turbo Pascal versC, UNIX LIKE TOOLS, Gestion des Graphiques, Math, Virus Checker, Fastwrite, Mouse Cursor Designer, CRC- Check,C. TUTOR etc. Quatre paquets sont disponibles : Réf, TC 1.10 paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. TC 11.20 paquet de 10 disquettes 5"I/4 pour 500 F TTC Réf. TC 21-30 paquet de IO disquettes 5"I/4 pour 500 F TTC Réf. TC 1-30 paquet de 30 disquettes 5"1/4 pour 1 275 F TTC h d Module d'impression de Codes à Barres au standard EAN 13. Il assure l'édition sur des étiquettes en continu à l'aide de n'importe quelle imprimante Compatible EPSON ou IBM Graphique. Réf. CAIST5 sur disquette 5" I/4 pour 320 F TTC Réf. CABT3 sur disquette 3"1/2 pour 340 F TTC COMPTA Ce logiciel intègre la Facturation et la Gestion des Stocks. En plus de la Facturation tradition- I nef le, vous disposez d'un fichier Articles complet avec poramétroge de la Famille, du Poids, des Unités, des Taux de TVA etc. Votre Stock est automatiquement mis à jour en fonction des entrées ou des sorties effectuées, vous pouvez déterminer un Seuil Critique par article, un Coefficient Multiplicateur pour les modifications de prix etc. Vous avez également une gestion des Cumuls d'entrées et de sorties par valeur et par quantité et de nombreuses visualisations et éditions (catalogue des articles, valorisation du Stock, liste des entrées/sorties de Stock etc.). Réf. STOS sur disquette 5" I/4 pour 510 F TTC Réf. 5TO3 sur disquette 3"1/2..ur 530 F TTC LIAISON Ce logiciel permet une Comptabilité complète avec une Gestion des Comptes (création, modification, paramétrage de comptes automatiques...) et des Journaux (nombre illimité) et la création de Macro-Commandes. La saisie s'effectue sur un "Brouillord" modifiable à tout moment et sauvegardé automatiquement toutes les 45 secondes. Nombreuses éditions et Visualisations (Journaux, Grands-Livres, Balances, Historique des Comptes...). Vous disposez également d'un Générateur d'États vous permettant l'édition du Bilan, du Résultat, des Calculs de Ratios, de faire de l'Analytique, de la Budgétaire, de la Prévisionnelle.. Réf. COMS sur disquette 5" 1/4 pour 510 F TTC Réf. COM3 sur disquette 3" 1/2 pour 530 F TTC Ce logicielpermet le transfert, le partage des données et des programmes par la sortie Série de PC à PC. Ce mini Réseau pour PCXT- AT-386-PS2 et Portables permet l'accès aux lecteurs, disques durs et RAM-Drive de chaque ordinateur connecté. Le transfert des fichiers de tous genres et de toutes importances se fait à une vitesse de 115.200 Bauds. Idéal pour le transfert entre des disquettes de format différent (5"I/4 et 3"1/2), mais aussi pour la sauvegarde d'un disque dur. Livré avec le schéma du brochage pour le câble de liaison. Réf. LINK sur disquettes 5"1/4 + 3" I/2 pour 370 F TTC TURBO BASIC TOOLS Le NEC PLUS ULTRA pour les programmeurs en Turbo Basic : programmer avec le $INLINE Code, Simulateur B747, Fractals, Défilement de Texte, Multi-Fenêtrage, Routine POP-UP, Window technique, Box Drawing, Fastwrite Routine, etc. Réf. TB 1.10 : paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC TURBO PASCAL 5.0 TOOLS Enfin de puissants outils Logiciels TURBO PASCAL 4.0 et 5.0 avec un choix unique de 350 Fonctions, Procédures et Routines en TPU à intégrer dans vos programmes, par exemple Générateur de Menu avec l'aide Online, TURBO PASCAL TUTOR, Multitasking Toolbox (Gestion synchronisée en tâche de fond), Gestion de la Souris, compression de fichiers (ARC compatible), Transmission de données, programmation de la sortie Série, Statistiques, Gestion d'Écran et de Curseur, Routines d'interruption, Routines de Systèmes, calculatrice scientifique, Gestion de la date et de l'heure, Technique des Menus (Pull-Down, Lotus Style etc.) Gestion du Clavier, AT-CMOS Tools, Gestion des Graphiques (Traceur de Courbes, Camembert etc.), Gestion du Joystick, Opération Research, Sound, Stock etc. Quatre paquets sont disponibles Réf. TP 1-10 paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. TP 11-20 paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. TP 21-30 : paquet de 10 disquettes 5"1/4 pour 500 F TTC Réf. TP 1-30 : paquet de 30 disquettes 5"1/4 pour 1.275 F TTC h Nos prix sont TTC, une Facture justificative est jointe aux envois, les commandes doivent impérativement être accompagnées du réglement du montant total (Logiciels + frais de Port) soit par chèque, soit par mandat. Les frais de Port sont de 29 F par commande, ou de 50 F par envoi en contreremboursement, ou de 100 F pour les DOM/TOM et l'exportation. Les envois se font sous 48 heures. Une remise de 20% sera consentie aux étudiants et enseignants sur présentation d'un justificotif (photocopie de ta carte d'étudiant ou d'enseignant). SERVICE-LECTEURS N°244 SOFTWARE 100, Rue des 4 Termes - Z.I. Les Paluds 2 B.P. 101 13686 AUBAGNE Cedex - * 42.84.43.44 - Fax 42.82.09.80 Catalogue détaillé (avec d'autres produits) et liste de nos Revendeurs gratuit sur simple demande. Rédigez votre Bon de Commande de manière LISIBLE en indiquant votre nom, prénom, adresse complète, N°de téléphone. Précisez bien la quantité commandée, les références précises, le prix unitaire, et le montant des Frais de Port. Datez, signez et envoyez à l'adresse ci-dessous r
FENETRE SUR VLIW : L'HERITIER DU RISC ? Dans la course à l'amélioration du rendement des UC, une nouvelle architecture, désignée par les initiales VLIW, pourrait succéder aux processeurs RISC. pour certaines personnes, lire et regarder la télévision en même temps pose un problème. Les ordinateurs traditionnels travaillant en parallèle souffrent du même problème. Bien qu'ils puissent faire deux choses à la fois, la coordination des tâches peut se révéler être un processus décourageant et peu efficace. Une nouvelle architecture d'ordinateur, VLIW, pour Very Long Instruction Word (mot d'instruction très long), a été conçue dans le but de résoudre ces problèmes de coordination et d'exploiter des possibilités de fonctionnement en parallèle jusqu'à présent insoupçonnées. A la base des machines VLIW, un principe simple : si un processeur est rapide, deux processeurs sont plus rapides et n processeurs le sont encore davantage. Cela fait longtemps que les concepteurs ont compris ce principe. Depuis, ils ont élaboré de nombreux plans de machines fonctionnant en parallèle et comportant un nombre infini de processeurs. Malheureusement, pour faire tourner un programme deux fois plus vite, il ne suffit pas de placer deux processeurs dans un boîtier. Les deux processeurs doivent synchroniser leur fonctionnement, or la communication entre les deux processeurs prend du temps système. Si l'on peut diviser un problème en n parties dont les actions ne doivent Octobre 1989 pas être coordonnées, le temps système est réduit et les n processeurs termineront le travail presque n fois plus vite qu'un seul processeur. En revanche, si le problème est particulièrement compliqué et que les n processeurs doivent communiquer sans cesse pour connaître l'état d'avancement de leurs tâches respectives, il est probable qu'un seul processeur pourrait terminer le travail avant les n processeurs, obligés de « bavarder » sans cesse. Ce goulot d'étranglement de la communication est le facteur le plus important à prendre en compte lors de la programmation des machines parallèles. Certaines opérations s'effectuent tout naturellement en parallèle. C'est le cas de la factorisation de nombres, du Ray tracing ou du calcul de courbe de Mandelbrot, pour ne citer que quelques exemples. Dans ces cas précis, il est très facile de diviser le travail de telle façon qu'un processeur n'ait pas besoin de connaître les résultats obtenus par les autres processeurs, jusqu'à la fin de l'opération. Malheureusement, la plupart des programmes ne sont pas si simples. Par exemple, les systèmes d'exploitation comportent souvent des milliers de branchements destinés à traiter les différents cas pouvant se présenter. La plupart du temps, il est difficile de diviser ces programmes parce que les n parties devraient alors être mutuellement coordonnées après chaque branchement ou saut de branchement. Le temps de communication retarderait tellement l'exécution du travail qu'il serait plus rentable de laisser un seul processeur effectuer la totalité de l'opération. Dans les cas où la proportion de travail en parallèle n'est pas suffisante pour compenser le temps total de communication, certaines tâches peuvent néanmoins être effectuées simultanément. Il y a toujours quelques petits morceaux d'opération à effectuer entre les branchements qui peuvent l'être en parallèle. Par exemple, un programme peut demander à l'ordinateur de mémoriser dans le registre R1 les résultats de la division de registre RI par R2 puis, demander par l'instruction suivante de calculer la somme des registres R3 et R4 et de mémoriser le résultat en R5. Ces deux instructions pourraient être effectuées simultanément, mais le temps passé à l'échange d'information dépasse largement le temps gagné par l'utilisation de deux processeurs. La solution du VLIW consiste à fabriquer un gros processeur comportant n unités arithmétiques raccordées au seul et même fichier de registres. L'appellation « mot d'instruction très long » a été donnée parce qu'il faut indiquer à chacune de ces n unités ce qu'elle doit faire, et que le mot d'instruction doit donc être en conséquence n fois plus long. Tous les processeurs travaillant avec un même ensemble de registres, le délai de communication est virtuellement inexistant. Virtuellement malgré tout, parce que ce fichier de registre spécial qui peut communiquer avec n unités arithmétiques est légèrement plus lent qu'un fichier normal. Un petit sauf vers la gauche... L'intégration d'unités arithmétiques supplémentaires n'est qu'une partie de la solution. Le code système ne peut programmer en moyenne que deux ou trois opérations entre les branchements, et l'ajout d'unités arithmétiques n'accélérerait le programme que par un facteur ale deux ou trois. Ce résultat n'est pas mauvais, mais une solution plus rapide sera obtenue en contournant les branchements. Si la machine VLIW exécute plusieurs opérations arithmétiques à la fois, elle peut sûrement gérer en même temps un branchement. La solution la plus simple est de faire calculer à l'UC des opérations à la fois avant et après le branchement. Lorsqu'elle décide de passer outre, l'UC peut conserver les résultats des calculs obtenus par la branche qu'elle a prise et rejeter les résultats de la branche qu'elle n'a pas prise. Dans ce cas, la machine travaille plus que nécessaire mais, en fin de compte, l'économie totale d'opérations est plus grande. Voici un exemple. Ces deux instructions sont données avant un branchement : RI + R2 —> R1 R3 + R3 —+ R3 Au branchement, l'ordinateur exécute R5 X 2 R5 Si R4 > 0 R6 X R6 R6 Si R4 0 On peut remarquer que toutes les opérations peuvent être exécutées en même temps puisque aucune d'entre elles n'a besoin des résultats de l'autre. Si l'UC n'a pas été conçue pour gérer des branchements, elle peut exécuter les deux opérations en un même cycle. Ensuite, elle effectue un test pour savoir si R4 est supérieur ou inférieur à zéro. Enfin, elle peut exécuter l'une des deux opérations sur R5 ou R6. Ce qui fait trois cycles. On comprend MICRO-SYSTEMES - 157



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198