Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 140 - 141  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
140 141
CHOISIR II System bénéficie des derniers progrès de la miniaturisation et du conditionnement électronique haute densité. Il repose sur le concept des tranches modulaires, chaque tranche fournissant un composant du système : unité centrale ou « tranche processeur », tranche communications, tranche mémoire, tranche alimentation batterie... Ces tranches, en plastique renforcé, mesurent chacune environ un tiers de la dimension d'une feuille de papier (87/8 par 33/4 par 1 pouces). L'interface AgileConnect — constituée d'une interface de réseau Ethernet 802.3 fonctionnant à 10 mégabits par seconde et d'une interface de distribution électrique — permet de réaliser des connexions avant-arrière ou dessus-dessous entre chaque tranche. Les canaux Ethernet et les canaux d'alimentation sont intégrés à un connecteur simple à 34 broches incorporé à chaque tranche. L'alimentation peut être fournie par une batterie au cadmium-nickel, des adaptateurs pour courant alternatif standard 110 V ou 220 V et par un courant continu 12 V automobile ou 28 V militaire. Le logiciel de l'Agilis System comporte des utilitaires assurant le contrôle de la consommation électrique et de la longévité de la batterie. Parmi les grandes innovations de l'Agilis System, j'ai retenu l'efficacité de la distribution électrique dans l'ensemble du système. Le bus Ethernet/alimentation passe par chaque tranche et contient un émetteur-récepteur doté d'un circuit qui détecte les paquets sur le réseau et met automatiquement le circuit sous tension. Lorsque le circuit est au repos, l'émetteur-récepteur est éteint. Cette conception réduit considérablement la consommation électrique nécessaire aux communications sur le réseau. Le logiciel de base contient également des utilitaires qui arrêtent automatiquement l'unité de disque dur et éteignent le rétroéclairage de l'écran après une période d'inactivité prolongée. L'interface AgileConnect comporte une interface de bus AT et XT 140 - M IC RO-SYSTEM ES miniaturisée mais parfaitement fonctionnelle. L'interface de bus XT à 8 bits est intégrée à un connecteur compact en U à 68 broches. La tranche processeur 80386 contient un connecteur supplémentaire à 34 broches qui étend l'interface de bus à la norme AT 16 bits. Les tranches connectées bout à bout s'enclenchent simplement les unes dans les autres, par l'intermédiaire des connecteurs mâles/femelles d'AgileConnect. Les tranches empilées les unes sur les autres sont raccordées à l'aide d'un connecteur compact en U qui réalise l'interface. Agilis System est conçu pour être utilisé en extérieur ou dans des environnements intérieurs poussiéreux, humides... Il est, dans une certaine mesure, étanche à l'eau et à la poussière et supporte des traitements brutaux. Les facteurs qui limitent sa durée de vie sont le verre de l'écran plat et l'unité de disque dur PrairieTek, si elle est installée. La tranche processeur constitue le coeur de l'Agilis System. Celle-ci existe en deux versions : 80088 à 9,54 MHz et 80386 à 20 MHz. La tranche processeur 80088 est constituée de deux cartes logiques de 15 cm sur 5 cm (6" x 2") montées dos à dos pour former une seule tranche. Le système 80088 est livré en standard avec 640 Ko de mémoire RAM et un logement pour carte mémoire amovible de 512 Ko (RAM/ROM). Cette carte RAM/ROM peut être insérée dans l'emplacement de la carte logique. Elle constitue la mémoire centrale et le dispositif d'amorçage du système 80088. Toutefois, vous pouvez également connecter une tranche unité de disquette standard dans la tranche processeur 80088. La carte processeur 80088 utilise un jeu de puces Western Digital supportant des fréquences d'horloge de 4,77 et 9,45 MHz, un contrôle des interruptions et un accès direct à la mémoire standard compatible XT, un contrôle des données clavier et une gestion de mémoire allant jusqu'à 640 Ko. Cette carte intègre un connecteur RS-232C et un connecteur pour clavier externe, ainsi que les connecteurs standards pour bus XT et Ethernet/alimentation. La tranche 80088 complète n'utilise environ que 4 W. Le 80088 contient également 128 Ko de mémoire morte (ROM) clignotante modifiable électriquement, que vous pouvez utiliser pour charger MS-DOS ou des applications personnalisées. De cette façon, vous pouvez user de la tranche 80088 comme un processeur intégré ou pour des applications personnalisées adaptées à l'écran tactile. Chez Agilis, on pense que la configuration la plus courante du processeur 80088 comportera simplement une tranche batterie et la Le 80088 avec la tranche console de l'écran tactile et un chargeur de batterie. Cette configuration équivaut à un ordinateur personnel complet doté d'un écran tactile. Les touches de fonction programmables sont disposées autour de l'écran plat. tranche console de l'écran tactile. Ainsi configuré, le système pèse environ 2 kg. La tranche console est l'une des caractéristiques les plus intéressantes d'Agilis System. De la taille de deux tranches individuelles, elle contient un rétro-éclairage et un écran plat de dimension diagonale de 15,2 cm (fabriqué par Kyocera) supportant les graphiques en mode point, les niveaux de gris EGA et offrant une résolution de 640 x 480. La tranche console est dotée d'un détecteur à infrarouge que l'on peut utiliser avec des claviers solidaires ou séparés. Et surtout, la tranche console intègre un processeur qui prend en charge le fonctionnement de l'écran tactile, notamment l'émulation de la souris et du clavier. Pour activer une commande, il vous suffit d'appuyer sur l'écran tactile. Vous pouvez également, à l'aide d'un doigt, déplacer le curseur de la souris. Vous pouvez programmer les touches de fonction disposées autour de l'écran pour exécuter des macros ou simplement les utiliser comme des touches de fonction DOS. Les touches situées sous l'écran commandent le déplacement du curseur et la fonction Entrée. Afin de profiter de l'écran tactile, vous devez utiliser des applications conçues à cet effet. Les touches de commande programmables permettent d'optimiser l'utilisation de l'écran tactile dans le cadre des applications sur le terrain. Il existe également un écran réfléchissant non tactile. Le système haut de gamme est articulé autour du processeur 80386 à 20 MHz. Ce système comporte un emplacement pour unité de disque dur PrairieTek de 2,5 pouces avec 20 Mo. Une tranche processeur 80386 a les mêmes dimensions que quatre tranches individuelles. Equipé du disque dur PrairieTek, le système 80386 ne nécessite que 9 W environ de puissance électrique. La tranche 80386 rassemble deux ports série, un port parallèle, des interfaces pour réseau Ethernet/alimentation et pour bus AT. La carte 80386 utilise un jeu de puces Octobre 1989
G-2 offrant une technologie de montage en surface de 360 broches. Le système 80386 est disponible avec 1,4 ou 8 Mo de mémoire. Autres options La caractéristique la plus remarquable d'Agilis System se situe au niveau de sa technologie en tranches qui permet d'innombrables configurations. De fait, Agilis envisage d'accorder la licence de fabrication de son interface AgileConnect aux constructeurs désirant fabriquer des tranches optionnelles pour Agilis System. A l'heure actuelle, Agilis a déjà fabriqué les tranches batterie, une tranche radiocommunication par paquets sans fil et une tranche unité de disquettes. Agilis est également en train de développer une tranche d'extension banalisée qui accueillera les cartes d'extension demi-longueur XT et AT standard, telles que les modems internes ou même les adaptateurs vidéo externes. La tranche radiocommunication par paquets sans fil présente un intérêt tout particulier. Elle permet des communications réseau à 230 000 bits/seconde dans un rayon de 1 kilomètre en plein air et de 100 mètres en intérieur. La radiocommunication fonctionne dans la gamme de fréquences à spectre étalé de 902 à 928 MHz et supporte jusqu'à 16 canaux. La tranche communication utilise environ 15 W en transmission, mais sa consommation au repos est automatiquement ramenée à 2 W. Une tranche communication a les mêmes dimensions que deux tranches individuelles. Je n'ai pas assisté à la démonstration de la tranche communication. Agilis System est livré au choix avec MS-DOS 3.3 ou Interactive Unix V.3.2. Le DOS est fourni sur disquette ou sur la carte à 512 Ko du système 80088. Unix est disponible sur disquette uniquement. Ces deux systèmes d'exploitation sont accompagnés d'utilitaires de configuration et de programmes système. Le logiciel supplémentaire contient un écran de configuration Octobre 1989 f Les composants de la tranche processeur 80088. Le système 80088 tout entier tient sur une tranche occupant une surface équivalente à environ un tiers d'une feuille de papier. Une carte mémoire de 512 Ko est insérée sur la carte logique. Les cartes du système 80088 contiennent des composants de surface et sont montées dos à dos. Le principal jeu de puces est fabriqué par Western Digital. du système qui permet, lors du démarrage de ce système, d'activer ou de désactiver certains composants tels que les ports série ou la mémoire étendue. L'écran de gestion de l'alimentation permet de choisir le type d'avertisseur (sonore ou visuel) qui signalera la décharge de la batterie et d'opter pour l'arrêt automatique du système, des unités de disque dur ou du contrôleur Ethernet lorsqu'ils sont inactifs. Vous pouvez également préciser un seuil au-delà duquel le signal de décharge de la batterie sera déclenché. Les utilitaires Agilis Action Point, intégrés au logiciel de base, contiennent des fichiers de configuration qui permettent de choisir une émulation clavier ou souris et de programmer les touches de commande. Un autre utilitaire permet d'installer le DOS ou d'autres applications dans la ROM clignotante de 128 Ko du processeur 80088. Une extension de la commande DOS FORMAT permet de formater les cartes RAM de 512 Ko utilisées par la tranche 80088. Configuration et prix En raison de leur durée de vie et de la densité de leur conditionnement électronique, les composants Agilis ne sont pas particulièrement bon marché. En termes de prix, l'Agilis System ne se positionne pas sur le marché des ordinateurs de bureau ou des portatifs traditionnels, auxquels il ne fait pas de concurrence directe. Un système haut de gamme type doté d'un processeur 80386, de 4 Mo de mémoire, d'une unité de disque dur de 20 Mo, de la tranche console, d'une tranche clavier, de deux tranches batterie et d'un convertisseur d'alimentation coûterait un peu plus de 12 000 $. Un système milieu de gamme pourrait se limiter à un serveur de courrier 3+ articulé autour d'un 80386 (avec le logiciel E-mail du réseau 3+ de 3Com installé sur le disque dur), constitué d'une tranche 80386 avec une unité de disque dur et une alimentation électrique. Avec 1 Mo de RAM, cette configuration se chiffrerait aux environs de 6 600 $. A l'autre bout de la gamme, un système 80088 équipé d'un écran tactile, d'une carte RAM de 512 Ko, d'une batterie et d'un transformateur se situerait aux alentours de 5 000 $. Banc d'essai J'ai eu l'occasion d'essayer un prototype récent du modèle 80088 doté d'un écran tactile. Plusieurs applications étaient installées sur la carte RAM de 512 Ko du système : Windows de Microsoft, une application de dessin et une application de CAO appelée FastView. Ce système est si petit et si léger que j'ai pu le caler au creux de mon coude gauche et l'utiliser de la main droite. A l'aide des touches de fonction, j'ai pu modifier les écrans de configuration et de gestion d'alimentation. J'ai exécuté l'application FastView et chargé un dessin CAO à l'écran. A l'aide des touches de la console, j'ai pu facilement faire des panoramiques et des zooms sur certaines zones du dessin. En un mot, le système fonctionne. Le prototype que j'ai essayé mérite cependant quelques améliorations au niveau du rétroéclairage de l'écran et de la sensibilité du clavier. J'ai eu du mal à suivre le curseur de la souris à travers l'écran et il m'a fallu ajuster en permanence mon angle de vision pour bien voir l'écran. Les techniciens d'Agilis m'ont assuré que les améliorations nécessaires seraient apportées aux versions commerciales de l'écran tactile. Je me suis également essayé au montage et au démontage des diverses tranches. La qualité et la conception compacte des composants m'ont impressionné. Toutes les tranches étant pourvues de glissières, elles s'assemblent en un simple déclic. Une fois assemblées, des taquets à ressort permettent leur verrouillage. Agilis System ne pourra tenir ses promesses que si de nouveaux logiciels, capables d'exploiter ses possibilités de mise en réseau ainsi que son écran tactile, sont développés. Cette machine, qui n'est certes pas conçue pour l'utilisateur ordinaire, pourra se révéler d'une grande utilité dans toutes sortes d'opérations sur le terrain. D'après le directeur marketing d'Agilis, Bert Keely, ce poste de travail portatif a suscité le plus grand intérêt de la part des constructeurs automobiles et aéronautiques, qui prévoient d'en équiper leurs ingénieurs mécaniques ainsi que leurs ingénieurs d'essai. Je suis fortement impressionné par la conception novatrice d'Agilis System. Je n'ai pas eu l'occasion d'essayer une version série définitive du système 80088 ou 80386, mais les composants de la version préliminaire me semblent bien conçus et de bonne facture. La documentation, dont j'ai également pu consulter les versions préliminaires, est complète et bien rédigée. Agilis System devance les technologies de demain dans le domaine de l'informatique portative. MICRO-SYSTEMES — 141



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198