Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
la BANC D'ESSAI II relations entre cellules. Si nécessaire, nous pouvons utiliser un blocnotes qui permet de saisir jusqu'à 8 pages de commentaires relativement à une cellule. De petits défauts mais un ensemble remarquable Nous avons la possibilité d'attribuer la couleur désirée à un champ particulier d'une feuille de calcul, ce que très peu de tableurs permettent. Enfin, Lucid permet d'effectuer des opérations de recherche et remplacement dans une feuille. A défaut de disposer d'une fonction Undo (défaire), Lucid gère une sauvegarde automatique. Celle-ci est particulièrement intelligente. En effet, Lucid évite de recouvrir la copie existant sur disque, car rien ne permet de supposer que l'utilisateur désire le faire. Il copie tout simplement la feuille dans un fichier d'archivage. Etant donné qu'il peut gérer un grand nombre de fenêtres avec autant de feuilles différentes, Lucid peut sauvegarder autant de fichiers sous les noms de RECOVER1.LCD à RECOVER9.LCD. Lucid comporte deux outils annexes : une Calculatrice et un Presse-Papier. On pourra se demander la raison d'être d'une calculatrice dans un tableur, mais le manuel nous explique qu'elle permet d'effectuer certaines opérations sans avoir à encombrer inutilement la feuille de calcul. Admettons. Le Presse-Papier, pour sa part, peut être utilisé pour échanger des données entre le tableur résident et une autre application, mais aussi — pourquoi pas ? — entre deux logiciels externes. Bien sûr, cette fonction ne marche qu'avec les logiciels s'exécutant en mode texte. Que peut-on reprocher à Lucid en dehors de l'insuffisance de sa fonction graphique ? Le fait qu'il n'offre pas de fonctions de gestion de fi- chiers dans le sens — très restreint — de Lotus ou d'Excel. Il n'est pas possible d'opérer une extraction d'enregistrements à partir d'un critère. Ceux qui désirent essentiellement gérer de petites listes peuvent survivre avec Lucid (adresses...), car ils disposent de la possibilité d'opérer des tris sur deux critères. Il reste que nous touchons là à une fonction quelque peu secondaire pour un tableur. Un problème plus étrange peut survenir lorsque l'on utilise plusieurs résidents tels que Lucid simultanément. Nous avons rencontré une situation de plantage dans le cas de figure suivant. Sidekick est chargé en mémoire, puis Lucid. (Le manuel de Lucid conseille de charger les autres résidents en premier et lui-même en dernier.) Nous travaillons sous Lucid puis le déchargeons de la mémoire. Par la suite, lorsque nous désirons recharger Lucid, nous nous retrouvons dans une situation où l'ordinateur se retrouve bloqué. Nous avons expérimenté cette situation trois fois de suite, ce qui amène à penser qu'il ne s'agit pas d'un mauvais concours de circonstances dû à une cause externe. Lucid est avant tout remarquable pour sa gestion des consolidations. Il est probable que beaucoup le chargeront comme un tableur « normal » et l'utiliseront pour créer des modèles que ne renierait pas Multiplan. La quantité de services accessibles depuis ce petit programme et la souplesse avec laquelle il y donne accès sont déjà assez remarquables. Si l'on ajoute à cela un prix sans concurrence, il n'est nul besoin d'être prophète pour prédire une carrière intéressante à Lucid. Avec un petit bonus. Nous avons besoin de temps en temps d'un logiciel tel que celui-là pour rappeler que l'imagination des développeurs est illimitée. Daniel Ichbiah TOUTES LES CLES NE SE RESSEMBLENT PAS... — Depuis 6 ans, MICROPHAR a vendu plus de 280 000 clés à 1400 SSII et grandes entreprises. Ce succès atteste du sérieux et de la pérennité de nos prestations. — Toutes nos clés possèdent un câblage interne personnalisé par client : le niveau de sécurité en est considérablement renforcé. — La conception et la fabrication (composants CMS) sont intégralement réalisées par MICROPHAR INDUSTRIES afin d'offrir fiabilité et rapidité d'adaptation aux nouvelles machines. — Une assistance technique structurée maintient en permanence notre système de protection dans plus de 55 langages de programmation sous DOS, XENIX et OS/2. — Nos clés possèdent un haut niveau de compatibilité et sont disponibles dans huit couleurs différentes (avec marquage individualisé optionnel). — Notre gamme de produits de protection de logiciels : 1) Une clé électronique contre le piratage 2) Une clé à mémoire pour la protection sophistiquée, la location de progiciels, la protection de modules complémentaires et toute utilisation nécessitant un compteur (mémorisation de dates, mot de passe, etc.) : 31 mots de 16 bits disponibles en lecture et écriture 31 mots de 16 bits réservés au contrôle des opérations d'écriture Possibilité d'écriture (sans adaptateur), même chez l'utilisateur final — Nous proposons désormais un outil de protection des logiciels sur IBM 36. produits brevetés iiiiâ MICROPHAR, leader européen des protections matérielles sur micro-ordinateurs, est distribué dans 11 pays d'Europe et d'Amérique. S.A. au capital de 1 800 000 F - 42, avenue Sainte Foy - 92 200 Neuilly-sur-Seine -Tél (1) 47 38 21 21 SERVICE-LECTEURS N°219
NOTRE GAMME EXPERT L9 I 1 I i II _I-1-1-11 1 111 letelà MONITEURS MONITEUR EGA SAMSUNG ELECTRONIC DEVICE* 14 "(SAMTRON PITCH 0,31) 318egruc FEGFA:313. 590 F TTC MONITEUR COULEUR 14 " CGA RESOLUTION 640 X 200 2.490eirc 1 990F CLR 14 TTC MONITEUR AMBRE 12 " REF : TLD 12'Marque deposec 890 Fr. PRO 286D Compatib4 AT 286* avec disque dur 40 Mo, lecteur disquette 5"1/4 et écran monochrome - Article de la gamme expert bénéficiant des mise en service, garantie et maintenance sur site 1 an gratuites. A PARTIR DE 343F HT/MOIS*'Marque deposee PORTABLES PRO 386 ST Compagle AT 386* SX, 16 Mhz avec disque dur 40 Mo, lecteur disquette 1,2 Mo 5"1/4 et écran couleur - Configuration de la gamme expert bénéficiant des mise en service, garantie et maintenance sur site 1 an gratuites. A PARTIR DE 53T HT/MOIS** Prix creditbail 60 mois. Nous consulter ORDINATEURS AT 286 patible AT 286* avec carte mère Turbo, mémoire vive Ko, disque dur 40 Mo, lecteur 1,2 Mo 5"1/4, carte écran A couleur, écran couleur 14 ", port série, port parallèle, clavier étendu, souris graphique et DR dos. 3a,670nc REF : SET 2A tible PC/XT 8088 avec REF : mère Turbo, écran LCD ré- CX 88 éclairé, lecteur 360 Ko, disque dur 32 Mo, cartes controleurs, CGA, multifonctions livré sans RAM. 14.890 F TTC le,111 e- IMPRIMANTES Impr.mante graphique 80 colonnes 135 caractères/seconde. REF : CP 80 NOUVEAU ! TOUTE LA GAMME OKI DANS NOS MAGASINS CONTROL RESET. Offre de lancement : LASER OKI + 512 Ko mémoire (extensible à 2 Mo) - 20% REF : LASER 4 soit -keenerrc 1.590Frc 118ritrie 810.995FH T 13.04017C



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198