Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
42288228 assistance met àvotredisposition un technicien-conseil en micro-informatique Pour la durée, même quelques heures, à effectuer les travaux souhaités. Nos techniciens conseils sont des spécialistes en micro-informatique, travaillent avec ou sans vous, chez vous et pour vous. En prime, nous arriverons presque aussi vite que les ambulances... Tarif TRAVAUX DE BASE : 250F HT/HEURE Même pour : Configurer votre logiciel ou imprimante. Sauvegarder votre disque dur. Installer un produit acheté par correspondance. Déplacer votre équipement o micro-informatique en touteC. sécurité. Diagnostiquer ou expertiser un matériel en panne. Vous conseiller pour les meilleurs matériels et prix sur les équipements à acheter. Et encore mille autres services. 296,50 F TTC MAINTENANCE ET MATERIEL INFORMATIQUE POUR ENTREPRISES 125, me Legendre 75017 Paris
Il BANC D'ESSAI IN LUCID 3D AVENTURE DANS LA TROISIEME DIMENSION Attention ! Une feuille de calcul peut en cacher une autre. Alors que Lotus lance à grand bruit les nouvelles versions de son tableur vedette, il faut peut être regarder vers des sociétés plus petites pour trouver un produit véritablement révolutionnaire. Un graphique en aire de Lucid 3D. Qu'est ce qu'un logiciel original en 1989 ? Un programme dans lequel se trouvent concrétisées une ou deux idées brillantes et nouvelles. Signe particulier : si le logiciel en question a du succès, la plupart des produits offrent les mêmes capacités moins d'un an plus tard. C'est ainsi que nous avons vu Word rattraper Word- Perfect et dBase tenter de se mettre au diapason de Paradox. Le tableur Lucid 3D a été bâti autour d'une idée particulièrement originale et s'est trouvé unanimement acclamé par les revues spécialisées américaines dès son apparition en 1987. Pourtant, aucun logiciel n'a tenté de le copier depuis. C'est que le succès à grande échelle n'est pas venu, la raison incombant sans doute à l'absence de moyens financiers de son éditeur PCSG. Cet état eam 445 575 550 535 510 475 450 425 4118 375 950 335 3003 375 350 225 2100 175 150 125 100 75 50 35 er avv.il Juin o g:a. Ner 1t4 mhene 4 Il.. tr. ottr.r. tuner Octobre 1989 de fait est en mesure de changer, PCSG ayant été absorbée par DAC, laquelle, pour pratiquement inconnu qu'elle soit en France, n'en publie pas moins des logiciels comptables fort répandus aux Etats-Unis. Si l'on ajoute à cela la sortie d'une version 2.0 qui fait évoluer ce tableur avec une vitesse nettement améliorée, il est raisonnable de voir Lucid faire l'objet d'un examen attentif de la part des utilisateurs de tableurs... et de ses concurrents. Les gens de DAC semblent persuadés de cet état de fait. Il suffit de lire cette phrase dans l'introduction du manuel : « Nous pensons que Lucid 3D préfigure une ère entièrement nouvelle dans le développement du logiciel et qu'il va établir un standard par lequel seront jugés les autres programmes dans les années à venir. » Bien sûr, il y a là une certaine exagération, mais il faut reconnaître que Lucid fait partie de ces très rares programmes tellement remarquables qu'ils font avancer l'état de l'art à leur façon. Indépendamment des qualités techniques, Lucid possède un atout majeur pour s'imposer. Il a été, depuis le départ, vendu à un prix ridiculement bas. DAC étant lui-même un éditeur de logiciels très bon marché, cette situation est appelée à continuer. Dans cette mesure, les premiers qui devraient pâtir de sa présence sont les tableurs relativement peu chers tels que Quattro 1.4, Multiplan ou VP-Planner. Il se trouve que Lucid est énormément plus per- formant que n'importe lequel de ces trois produits pour sa partie tableur. Parallèlement, Lucid pourrait séduire tous ceux qui sont appelés à effectuer des consolidations complexes et redoutent la complexité d'Excel ou 1-2-3/3. Précisons que Lucid est très loin d'offrir les mêmes capacités que ces deux logiciels géants. Mais la simplicité avec laquelle il permet de relier entre elles un nombre de feuilles quasi illimité fera date. DAC France s'apprête à publier la version française de Lucid 3D 2.0 en octobre. La version dont nous publions un banc d'essai ici est donc une copie du logiciel américain. A de rares exceptions près, notre enthousiasme pour ce produit est égal à celui de nos confrères américains. Voici pourquoi. Lucid est un « petit » programme. Il est livré sur deux disquettes de 360 Ko qui comportent un certain nombre d'utilitaires et fichiers d'exemples. Une fois chargé, il se contente de 173 Ko de mémoire. Une question vient très vite à l'esprit : comment les gens de PCSG ont-ils pu stocker autant de caractéristiques dans si peu de code (environ 140 Ko lorsque l'on dispose de mémoire étendue et 173 Ko sinon) ? Les utilisateurs de micro se sont habitués à trouver normal que 1-2-3/3 occupe 800 Ko ou Excel 612 Ko, sans compter la place prise par Windows. Lucid, pour sa part, se fait tout petit et n'en délivre pas moins des services qui, sans égaler ceux des MICRO-SYSTEMES - 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198