Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
III BANC D'ESSAI III prou d'accès au matériel. Là, l'utilisateur a intérêt à opter pour une solution composée d'un PC-XT, avec une carte VGA et un disque dur (moins de 20 000 F HT), et d'une carte avec un transputer T800 sur lequel on développera en OCCAM, pour une configuration coûtant moins de 50 000 F HT. Cette configuration, plus rapide que le Compaq, pourra être ensuite améliorée par l'adjonction de transputers supplémentaires en réseau... multipliant la vitesse par le nombre de transputers ajoutés ! La seconde configuration correspond au cas d'un assez gros budget, où l'on désire développer une application dont le code en C ou Fortran existe déjà, au moins en partie, et qui, en plus de calculs importants, utilise les ressources matérielles de la machine en grande quantité (graphiques...), ou bien coexiste avec des applications utilisant ces ressources intensivement (base de données, tableur...). Alors, le Compaq Deskpro 386/33 avec un coprocesseur est une solution très avantageuse pour un prix allant de 80 000 F à 150 000 F HT. Bien entendu, toutes les solutions intermédiaires sont envisageables, même des solutions mélangeant les deux systèmes : un Compaq Deskpro 386/33 équipé d'un réseau de transputers donnerait... une fantastique station de calcul ! Et, à moins de 200 000 F HT, pour un Compaq et deux transputers, cela fait facilement concurrence à des Sun ! On a donc, maintenant, des solutions de postes de calcul - pour des chercheurs nécessitant de fortes puissances de calcul sur leur table de travail - à des prix qui ne constituent plus des obstacles infranchissables. Gilles Gravier L'INMOS IMS T800 DE L'INTERIEUR D epuis fort longtemps, les structures dites « massivement parallèles » font partie des rêves de nombreux concepteurs d'ordinateurs. Un certain nombre de solutions sont sorties des laboratoires de recherche, certaines plus prometteuses que d'autres sur le plan théorique (l'hypercube notamment), certaines plus directement exploitables d'un point de vue technique, en particulier le transputer. C'est à la société Inmos que revient le mérite d'avoir, la première, produit ce genre de composants en quantité. la version la plus récente, baptisée T800, date en effet de novembre 1987. Nous ne reviendrons pas sur le fonctionnement de principe des kyrielles de petits processeurs coopérant sur le même problème. Sur le plan du fonctionnement interne, il faut savoir que le T800 intègre une unité centrale 32 bits, un coprocesseur arithmétique (calculs en virgule flottante) cadencé à 20 MHz, 4 Ko de RAM et quatre liens de communication vers autant de T800 jumeaux. Comme son architecture logique s'apparente à celle de certains processeurs RISC, la relative simplicité de la puce a permis à Inmos d'en réduire la surface ainsi que le coût. Réalisé en technologie CMOS 1,4 jam, le T800 est spécifié, en théorie, d'une puissance avoisinant 15 Mips, 1,5 Mip en 32 bits et 1,1 Mip en opérations 64 bits virgule flottante. Il existe également une version 30 MHz annoncée à 23 Mflop. Rappelons que le 386/33 est annoncé par Intel pour une puissance de 8 Mips. 122 - M ICRO-SYSTEM ES so.time(Fs,Ts,Heure,HeureDebut,Result) WHILE (Compteur(NbCalculs) SEO Resultat64:=DSORT((REAL64 VALEUR1)) Compteur:=Compteur+1(INT32) so.time(Fs,Ts,Heure,HeureFin,Result) Temps:=(REAL64 TRUNC HeureFin)-(REAL64 TRUNC HeureDebut) Vitesse:.((REAL64 TRUNC NbCalculs)/Temps)/1000000.0(REAL64) MoyenneT:=MoyenneT+Temps MoyenneV:=MoyenneV+Vitesse NbTests:=NbTests+1.0(REAL64) so.write.rea164(Fs,Ts,TemPS,4,5) so.write.string(Fs.Ts." secondes. -> Vitesse : ") so.write.res164(Fs,Ts,Vitesse,4,5) so.write.string.nl(Fs.Ts," Mflops") Les moyennes MoyenneT:=MoyenneT/NbTests MoyenneV:=MoyenneV/NbTests so.write.string.nl(Fs,Ts,"== Valeurs moyennes en double precision so.write.string(Fs,Ts,"Temps Moyen : so.write.rea164(Fs,Ts,MoyenneT,4,5) so.write.string.nl(Fs,Ts," secondes.") so.write.string(Fs.Ts."Vitesse moyenne : ") so.write.rea164(Fs,Ts,MoyenneV,4.5) so.write.string.nl(Fs,Ts," Mflops.") so.exit(Fs,Ts.0(INT32),Result) PERFORMANCES DU COMPAO DESKPRO 386/33 AVEC UN 80387 : Calcul de la vitesse d'un processeur ***** Chaque test portera sur 100000000 calculs. Calculs en simple precision : ADDITIONS : 158.90109 secondes. -) Vitesse : 0.62932 Mflops. SOUSTRACTIONS : 158.90109 secondes. -> vitesse : 0.62932 Mflops. MULTIPLICATIONS : 158.95604 secondes. -) vitesse : 0.62910 Mflops. DIVISIONS : 158.90109 secondes. -) vitesse : 0.62932 Mflops. RACINES CARREES : 862.69226 secondes. -> vitesse : 0.11592 Mflops. Valeurs moyennes en simple precision Temps moyen : 299.67032 secondes. Vitesse moyenne : 0.52660 Mflops. Calculs en double precision : ADDITIONS : 206.26373 secondes. -> vitesse : 0.48482 Mflops. SOUSTRACTIONS : 206.20879 secondes. -) vitesse : 0.48495 Mflops. MULTIPLICATIONS : 206.26373 secondes. -> vitesse : 0.48482 Mflops. DIVISIONS : 206.26373 secondes. -) vitesse : 0.48482 Mflops. RACINES CARREES : 907.52740 secondes. -) vitesse : 0.11019 Mflops. Valeurs moyennes en double precision Temps moyen : 346.50546 secondes. Vitesse moyenne : 0.40992 Mflops. PERFORMANCES D'UNE CARTE TRANSPUTER T800 EN LANGAGE Cr " Calcul de la vitesse d'un processeur Chaque test portera sur 10000000 calculs. Calculs en simple precision : ADDITIONS : 53.00000 secondes. -> Vitesse : 0.18868 Mflops. SOUSTRACTIONS : 52.00000 secondes. -) vitesse : 0.19231 Mflops. MULTIPLICATIONS : 60.00000 secondes. -) vitesse : 0.16667 Mflops. DIVISIONS : 65.00000 secondes. -> vitesse : 0.15385 Mflops. RACINES CARREES : 268.00000 secondes. -> vitesse : 0.03731 Mflops. Valeurs moyennes en simple precision Temps moyen : 99.60000 secondes. Vitesse moyenne : 0.14776 Mflops...*** Calculs en double precision : ADDITIONS : 51.00000 secondes. -) vitesse : 0.19608 Mflops. SOUSTRACTIONS : 51.00000 secondes. -> vitesse : 0.19608 Mflops. MULTIPLICATIONS : 54.00000 secondes. -) vitesse : 0.18519 Mflops. DIVISIONS : 65.00000 secondes. -> vitesse : 0.15385 Mflops. RACINES CARREES : 254.00000 secondes. -) vitesse : 0.03937 Mflops. Valeurs moyennes en double precision Temps moyen : 95.00000 secondes. Vitesse moyenne : 0.15411 Mflops. PERFORMANCES D'UNE CARTE TRANSPUTER T800 EN OCCAM : Calcul de la vitesse pour un processeur Chaque test portera sur 100000000 calculs. Calculs en simple precision. ADDITIONS : 130.0 secondes. -) Vitesse : 0.76923 Mflops SOUSTRACTIONS : 130.0 secondes. -> Vitesse : 0.76923 Mflops MULTIPLICATIONS : 131.0 secondes. -> Vitesse : 0.76336 Mflops DIVISIONS : 130.0 secondes. -> Vitesse : 0.76923 Mflops RACINES CARREES : 720.0 secondes. -> Vitesse : 0.13889 Mflops Valeurs moyennes en simple precision Temps Moyen : 248.2 secondes. Vitesse moyenne : 0.64199 Mflops..."*. Calculs en double precision : ADDITIONS : 155.0 secondes. -> Vitesse : 0.64516 Mflops SOUSTRACTIONS : 155.0 secondes. -) Vitesse : 0.64516 Mflops MULTIPLICATIONS : 155.0 secondes. -) Vitesse : 0.64516 Mflops DIVISIONS : 155.0 secondes. -> Vitesse : 0.64516 Mflops RACINES CARREES : 1504.0 secondes. -) Vitesse : 0.06649 Mflops Valeurs moyennes en double precision ***** Temps Moyen : 424.8 secondes. Vitesse moyenne : 0.52943 Mflops. Octobre 1989
MANNESMANN TALLY Avec la MT230 accédez à la puissance bureautique. Cette imprimante 24-aiguilles,136 colonnes, 360 cps, vous permet d'imprimer des volumes importants de documents en noir ou en couleurs avec une qualité d'impression parfaite. PAR TOI/TILLY ! QUELLE PUTSSANCE BLIREALITTXI Esthétique et silencieuse, elle s'intègre facilement dans votre espace de travail et vous permet une très grande diversité de travaux. Elle dispose de nombreuses possibilités d'alimentation du papier et de documents ; papier continu, autochargement de feuilles simples et, en option, alimentation automatique de feuilles. Par TouTally ! Quelle puissance Bureautix ! la technologie mannesmannk\ve AIMMIL AL MannesmannTally 2-12, Avenue de la Liberté, 92000 Nanterre Veuillez me faire parvenir D Une documentation El [adresse du point de vente le plus proche D Veuillez me contacter Pour obtenir plus rapidement les points de vente les plus proches de chez vous, ou la documentation, consultez par Minitel 3614 TALLY Société Nom/Prénom Adresse MS 10-89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198