Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
/. Les calculs en double precision./MoyenneT=0.0 ; MoyenneV=0.0 ; NbTests=0.0 ; printf("\n Calculs en double precision:\r,.) ; /. Calculs d'Additions'Y printf("ADDITIONS : ",NbCalculs) ; HeureDebut=clock() ; for(Compteur=1 ; Compteur(NbCalculs ; Compteur++) Resultatd=VALEUR1+VALEUR2 ; HeureFin=clock() ; TemPs=((floet)HeureFin-(floet)HeureDebut)/(float)(CLK_TCK) ; Vitesse=((flost)NbCalculs/Temps)/1000000 ; MoyenneT+=TempS ; MoyenneV+=Vitesse ; NbTests++ ; Printf("%9.5f secondes. ",TemPS) ; printf("-) vitesse:% 9.5f Mflops.\n",Vitesse) ; /. Calculs de Soustractions./printf("SOUSTRACTIONS : ",NbCalculs) ; HeureDebut=clock() ; for(Compteur=1 ; Compteur
la BANC D'ESSAI la Le principe du protocole Pour comparer ce qui est comparable, nous nous sommes placés dans la situation du chercheur qui a besoin d'effectuer des calculs lourds, et pour qui un PC-XT ne suffit pas, mais dont les besoins ne justifient pas l'achat d'un supercalculateur. Notre choix s'est donc porté sur un Compaq Deskpro 386/33 équipé d'un 80387 d'un côté, et un AT 286 dont tous les calculs sont confiés à une carte transputer IMS-B004 de chez lnmos, équipée d'un T800 à 20 MHz, processeur intégrant une unité virgule flottante. Les deux machines ont eu à exécuter un programme écrit enC, effectuant une série d'additions, soustractions, multiplications, divisions et racines carrées, d'abord en simple précision, puis en double précision (cf. listing 1). De plus, sur la carte transputer, nous avons écrit une version du programme qui fait exactement la même chose, mais en utilisant OCCAM, le langage dédié au transputer (cf. listing 2). Les résultats sont regroupés dans trois parties, une pour chaque combinaison machine/langage essayée (cf. listing 3). Sur ces résultats, on peut remarquer que, si l'on utilise les compilateurs C du commerce : Turbo C 2.0 sur le Compaq et 3L Parallel C sur le transputer, le Compaq va 3 à 4 fois plus vite que le transputer. Toutefois, si l'on utilise le langage OCCAM sur le transputer alors celui-ci se retrouve à calculer 1, 2 fois plus vite que le Compaq. Ces résultats inspirent plusieurs commentaires tant sur le point du matériel que des logiciels. Le transputer utilisé était cadencé à 20 MHz. Or, un modèle à 25 MHz est disponible et un modèle à 30 MHz est en prévision. Les performances sur le transputer peuvent donc être améliorées d'au moins 25% dans l'immédiat et de 50% prochainement. Aussi, l'utilisation d'un coprocesseur Weitek 3167, plus rapide que le 80387 sur le Compaq, peut améliorer ses performances mais nécessite que l'on utilise un compilateur disposant de bibliothèques spécifiques Weitek. Un autre point important est que le langage utilisé à une grande influence. En effet, un même programme tourne, sur transputer, 4 à 5 fois plus vite s'il est écrit en OCCAM que s'il est écrit enC. Déterminer le meilleur investissement Il faut remarquer que ces tests portent uniquement sur les possibilités en calcul et que, si l'on se trouve sur une application qui utilise intensivement les ressources du PC (écran, disques, les cartes transputer sont pénalisées car tous les dialogues avec l'unité centrale se font par une ligne série, à 10 Mbit/s, et sont donc moins rapides comparativement à un fonctionnement logique intégralement interne. Le choix d'une configuration doit donc dépendre de plusieurs éléments. Si l'application existe déjà dans un langage comme 1C : ou Fortran, l'investissement nécessité par une réécriture en OCCAM est-il rentable Si l'application n'est pas encore écrite, est-ondisposéàapprendreOCCAMpourlaréariser ? L'apprication se destine-t-elle exclusivement aux calculs ou bien fait-elle de nombreux appels aux périphériques (écran, fichiers...) ? Quelles sommes est-on prêt à dépenser ? De quels matériels (PC compatibles) lesitedispose-t-ildéjà... ? Voici par exemple deux configurations correspondant à des cas extrêmes. La première est celle d'un petit budget, une application qui met en oeuvre du calcul principalement et qui nécessite peu ou Octobre 1989 so.time(Fs.Ts.Heure,HeureFin,Result) Temps:=(REAL64 TRUNC HeureFin)-(REAL64 TRONC HeureDebut) Vitesse:=((REAL64 TRONC NbCalculs)/Temps)/1000000.0(REAL64) MoyenneT:=MoyenneT+Temps MoyenneV:=MoyenneV+Vitesse NbTests:=NbTests+1.0(REAL64) so.write.ree164(Fs.Ts,Temps,4.5) so.write.string(Fs,Ts," secondes. -) Vitesse : ") so.write.rea164(Fs,Ts,Vitesse,4,5) so.write.string.nl(Fs,Ts," Mflops") Les moyennes MoyenneT:=MoyenneT/NbTests MoyenneV:=MoyenneV/NbTests so.write.string.nl(Fs,Ts."== Valeurs moyennes en simple precision = =) so. write. string (Fs Ts. "Temps Moyen : so.write.rea164(Fs,Ts,MoyenneT,4,5) so.write.string.nl(Fs,Ts," secondes.") so.write.string(Fs,Ts."Vitesse moyenne : ") so.write.rea164(Fs.Ts,MoyenneV.4,5) so.write.string.nl(Fs.Ts," Mflops.") Les calculs en double precision MoyenneV:=0.0(REAL64) MoyenneT:=0.0(REAL64) NbTests:=0. O(REAL64) so.write.string.nl(Fs,Ts,"== Calculs en double precision : Calculs d'additions so.write.string(Fs.Ts."ADDITIONS : Compteur:=0(INT32) so.time(Fs,Ts,Heure,HeureDebut,Result) WHILE (Compteur Vitesse : ") so.write.rea164(Fs.Ts,Vitesse,4,5) so.write.string.nl(Fs,Ts." Mflops") Calculs de divisions so.write.string(Fs,Ts,"DIVISIONS : ") Compteur:=0(INT32) so.time(Fs,Ts,Heure,HeureDebut,Result) WHILE (Compteur(NbCalculs) SEO Resultat64:=(REAL64 VALEUR1)/(REAL64 VALEUR2) Compteur:=Compteur+1(INT32) so.time(Fs,Ts,Heure,HeureFin,Result) Temps:=(REAL64 TRONC HeureFin)-(REAL64 TRONC HeureDebut) Vitesse:=((REAL64 TRONC NbCalculs)/Temps)/1000000.0(REAL64) MoyenneT:=MoyenneT+Temps MoyenneV:=MoyenneV+Vitesse NbTests:=NbTests+1.0(REAL64) so.write.rea164(Fs,Ts.Temps.4,5) so.write.string(Fs,Ts," secondes. -> Vitesse : ") so.write.rea164(Fs,Ts,Vitesse,4,5) so.write.string.nl(Fs,Ts," Mflops") Calculs de racines carrees so.write.string(Fs,Ts,"RACINES CARREES : ") Compteur:=0(INT32) MICRO-SYSTEMES — 121



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198