Micro Systèmes n°101 octobre 1989
Micro Systèmes n°101 octobre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°101 de octobre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : première mondiale... tous les secrets du bios.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
Et si vous programmiez vos mémoires une fois qu'elles sont soudées ? Programmez vous plusieurs composants sur une même carte ? Le montage en surface vous concerne-t'il ? La mise à jour des données est-elle critique ? Souhaitez vous supprimer le coût et les problèmes de fiabilité dus aux sockets ? Si vous avez répondu oui à l'une de ces questions, le programmateur de mémoires soudées sur carte BOARDSITE de DATA I/O vous concerne. Raccourcissez le cycle de production, améliorez la qualité et réduisez les coûts. Le BOARDSITE peut programmer ensemble et automatiquement une ou plusieurs cartes montées, éliminant ainsi la plupart des coûts générés par la programmation individuelle des composants : plus de sockets, plus d'étiquetage, plus de stockage...et une réelle adéquation au montage en surface. De plus, pour les mises à jour, il suffit d'effacer la carte et de la reprogrammer. L'expérience de DATA I/O, leader mondial de la programmation Depuis 7 ans, DATA I/O développe une gamme complète de programmateurs, et plus particulièrement pour la programmation IN SITU. Le BOARD SITE, fruit de la technologie de pointe de DATA I/O est livrable en 2 versions : portable et laboratoire. Adaptable à toutes les configurations, il permet en outre à l'utilisateur de concevoir lui même son SERVICE-LECTEURS N°216 interface et de créer un profil de carte en temps réel, à l'aide d'un menu, sans utiliser de langage spécifique, en toute sécurité : des protections isolent chacune des cartes de telle sorte que ni celles-ci ni le programmateur ne peuvent être endommagés par une carte défectueuse. Appelez nous dès aujourd'hui au : (1) 39 56 81 31 pour vous inscrire aux séminaires et nous vous montrerons comment aborder la programmation IN SITU sur cartes soudées.//3 IL.7CTRONIQL)'UC). suc r2 ourny. ZI Centre. BP 31. 78530 Buc Tel.. 39.56.81.31 - Telex MB 6954 14 Aix-en-Provence 42.39.90.30 - Lyon 78 09.25.63 Rennes 99.53.72.72 - Toulouse 61.63.89.38 Bordeaux 56.50.42.90
BANC D'ESSAI 386 OU TRANSPUTER : LE CHOIX D'UNE SOLUTION POUR LE CALCUL SCIENTIFIQUE Les premières machines à base de 80486 commençant à arriver, les architectures parallèles remportant les suffrages d'un nombre croissant de développeurs, il était temps de comparer les deux technologies. parmi les applications de l'informatique, arrive en bonne position celle pour laquelle ont été créés les calculateurs : le calcul scientifique. De nombreuses solutions existent pour traiter avec efficacité les gros calculs dont peuvent rêver les scientifiques, mais tout le monde ne peut pas se permettre l'acquisition d'un Gray ou d'une Connection Machine ! En revanche, le grand nombre de machines compatibles PC, présentes dans les laboratoires et chez les particuliers, ouvre les portes du calcul scientifique à moindre prix. Bien évidemment, il ne faut pas espérer les mêmes performances d'un PC, qu'il soit 80386 ou 8086, que d'un Cyber 205 ! On trouve sur le marché des stations à base de 80386, comme le tout nouveau Compaq Deskpro 386/33, qui, cadencé à 33 MHz et équipé, en option, d'un coprocesseur 80387 ou Weitek 3167, offre des performances fantastiques pour un prix qui va de 75 950 F HT avec un disque dur de 84 Mo à 129 950 F HT avec un disque de 650 Mo. Cette machine est équipée en série d'une carte VGA Compaq ainsi que d'un écran VGA et 2 Mo de RAM. Tous les logiciels du commerce sont évidemment disponibles sur une telle machine, grâce à la compatibilité PC. Une autre solution est l'utilisation de cartes accélératrices à base de transputers. Ces cartes sont construites autour du transputer, un microprocesseur créé par la société britannique Inmos, maintenant division de SGS Thomson. Elles s'installent dans l'un des ports d'extension d'une machine compatible PC et peuvent servir de base pour tout un réseau de transputers. Une carte disposant de 2 Mo de RAM et d'un transputer se trouve à partir de 10 000 F HT. Les logiciels disponibles sur transputer sont des compilateurs (C, Fortran, Occam..) et des environnements de programmation. LE PROTOCOLE ECRIT EN LANGAGE C/* Programme en langage C de calcul de la vitesse d'un processeur */Sinclude (time.h> Minclude (stdlib.h> Sinclude iidefine VALEUR1 3.14159265359 Sdefine VALEUR2 2.71828182846 main(argc,argv) int arec ; cher *argv[] ; long int Compteur,NbCalculs ; clock_t HeureDebut, HeureFin ; float Temps. MoyenneT ; float Vitesse,MoyenneV ; fient NbTests ; float Resultatf ; double Resultetd ; if(ergc==2) NbCalculs=atol(argv(1)) ; printf("\n Calcul de la vitesse d'un processeur\n") : printf("Chaque test portera sur% ld calculs.\n".NbCalculs):/* Les calculs en simple precision */MoyenneT=0.0 ; MoyenneV=O.O ; NbTests=0.0 ; printf("\n***** Calculs en simple precision.\ri") ; /* Calculs d'Additions */printf("ADDITIONS : ",NbCalculs) ; MeureDebut=clock() ; for(Compteur=1 ; Compteur(NbCalculs ; Compteur..) Resultatf=VALEURI+VALEUR2 ; HeureFin=clock() : Temps=((float)HeureFin-(float)HeureDebut)/(flost)(CLK_TCK) ; Vitesse=((float)NbCalculs/Temps)/1000000 ; MoyenneT+=Temps ; MoyenneV+=Vitesse ; NbTests++ ; Printf("%9.5f secondes. ",TemPS) ; printf("-> Vitesse : 59.5f Mflops.\n",Vitesse) ; /* Calculs de Soustractions */prirdf("SOUSTRACTIONS :..NbCalculs) ; HeureDebut=clock() : for(Compteur=1 ; Compteur(NbCalculs ; Compteur++) Resultatf=VALEUR1-VALEUR2 : HeureFin=clock() ; Temps.((float)HeureFin-(float)HeureDebut)/(float)(CLK_TCK) ; Vitesse=((floet)NbCalculs/Temos)/1000000 ; MoyenneT+=Temps ; MoyenneV+vVitesse ; NbTests++ ; Printf("%9.51 secondes.',Temps) ; printf("-> vitesse : 59.5f Mflops.\n".Vitesse) ; /* Calculs de Multiplications */printf("MULTIPL/CATIONS : ",NbCalculs) : HeureDebutvclock() ; for(Compteurv1 ; Compteur(NbCalculs ; Compteur++) Resultetf=VALEUR1*VALEUR2 : HeureFin=clock() ; Temps=((float)HeureFin-(float)HeureDebut)/(float)(CLK TCK) ; Vitesse=((float)NbCalculs/Temps)/1000000 ; MoyenneT+sT, MoyenneV+=Vitesse : NbTests++ ; Printf("59.5f secondes. ".Temps) : printf("-) vitesse : 59.5f Mflops.\n",Vitesse) ; /* Calculs de Divisions "/printf("DIVISIONS : ".NbCalculs) : HeureDebut=clock() ; for(Compteur=1:Compteur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 101 octobre 1989 Page 198