Micro Systèmes n°100 septembre 1989
Micro Systèmes n°100 septembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°100 de septembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 266

  • Taille du fichier PDF : 211 Mo

  • Dans ce numéro : exclusif... le laboratoire juge cent compatibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
ra7MICRO -DIGEST TELECOM un terminal Toshiba pour le RNIS : sur la base de son célèbre portable J-3100, la firme japonaise a adjoint un combiné téléphonique multifréquence. Le terminal utilisera le canal B à 64 Kbits/s pour les graphiques et fichiers texte et le canal D à 16 Kbitsis pour les communications de paquets. Résultat : transmission audio et texte simultanée, pour par exemple accéder à un ordinateur central tout en conversant au téléphone. La compagnie Sumitomo Electric se prépare à entrer sur le marché européen avec Suminet 3500, réseau local fibres optiques basé sur le futur standard, à savoir FDDI. Sumitomo recherche des partenaires OEM européens en vue d'exporter ses boîtiers et ses interfaces. P.-F. P.COMPOSANTS L e nouveau MPU 16 MHz de Nec « V53 » est destiné aux circuits de contrôle des robots et aux équipements de communication. Basé sur un CPU 16 bits V33, il est implémenté en CMOS 1,2 micron et possède huit circuits ENS, dont un contrôleur DMA 4 canaux et une interface série. Prix des premiers échantillons : 7 000 yens. Nec encore avec deux nouveaux circuits « micro-ordinateurs » temps réel 16 bits de la série 78000 : utilisant une architecture pipeline à 4 niveaux et l'inversion des tâches, ils ont une structure double bus et exécutent chaque commande en 125ns. Le « micro P078602 » (16 Kbits de ROM) et le « micro PD78600 » utilisent également une fonction addition-multiplication leur 58 - MICRO-SYSTEMES permettant de traiter rapidement les problèmes de filtrage digital. Un circuit intégré spécialisé pour la génération de fontes de caractères « contour » vient d'être développé par Toshiba. Il sera intégré à des machines de traitement de texte et à des imprimantes laser : il convertit l'information contenue dans le contour du caractère en vue de noircir les points adéquats. Cela permet une impression ultrarapide et l'affichage du caractère sur écran haute résolution, 500 fois plus rapidement qu'avec un CPU standard. Le challenge de l'été dans le domaine des circuits intégrés se situe sans conteste autour des fameuses DRAM 4 Mbits. Les observateurs se demandaient quel constructeur japonais de semi-conducteurs serait le premier à produire en série ces fameuses RAM dynamiques, pouvant stocker jusqu'à 4 millions de bits d'information. Fin juin, IBM a surpris tout le monde en annonçant qu'ils avaient déjà entamé la production. Aussitôt les constructeurs japonais rectifiaient leur tir initial, en écourtant les délais prévus : ils sont désormais six (Nec, Fujitsu, Mitsubishi, Toshiba, Hitachi et Oki) à se préparer à investir le marché des DRAM 4 Mbits à partir de cet automne. Exemple Fujitsu, qui annonce déjà la production en série de sa DRAM 4 Mbits pour la fin de l'année. Celle-ci serait sensiblement du même encombrement que le précédent modèle 1 Mbit et s'utiliserait sur les mêmes machines. Mais cette empoignade n'empêche pas les améliorations sur les modèles 1 Mbit. Mitsubishi vient par exemple de développer une DRAM cache-mémoire 1 Mbit, en adjoignant à une DRAM 1 Mbit une SRAM 8 Kbits. Un circuit de détection et de correction d'erreurs permet d'accroître la fiabilité de l'information stockée sur la DRAM. Le cache-mémoire sert à compenser la différence de vitesse entre la mémoire principale et le CPU. Du côté d'IBM Japon, on travaille sur des DRAM 1 Mbit de temps d'accès 22ns ! Il faut savoir que pour une RAM dynamique à structure CMOS, le bruit augmente lorsque la vitesse d'accès diminue. Aussi considérait-on jusque-là la barrière des 60ns comme une limite inférieure... P.-F. P.SOFTWARE H I-UX Lisp » est un package LISP développé par Hitachi pour les stations de travail. Annoncé deux fois plus rapide que tous les LISP précédents, il utilise pour cela une technique « cacheprogramme ». Pouvant également gérer les graphiques il sera disponible en septembre au Japon pour environ 600 000 yens. Convertir des données CAD pour d'autres standards : c'est la fonction du logiciel « PCES » mis au point par la Japan Personal Computer Software Association. La version actuelle gère lignes et dessins, utilisant pour la conversion un fichier intermédiaire. La prise en compte des attributs et du format standard « Step » de CAD sont prévus. Amélioration du soft « DECnet- DOS » par Nihon DEC : le logiciel « DECnet/PCSA Client:9800 » autorisera la connexion de plusieurs PC 9801 sur un Vax, via Ethernet. Cela permettra aux utilisateurs de PC d'avoir accès aux ressources du Vax pendant que celui-ci contrôle le réseau. PCSA (Personal Computing Architecture) supporte les PC-AT, XT, P512, ainsi que la gamme de portable J-3100 de Toshiba. P.-F. P.LE MONDE PC C omment se porte OS/2 au Japon ? La version 1.1 du célèbre système d'exploitation sous sa forme japonaise (VJ1.1), avec Presentation Manager, est arrivée fin juin. Il semble que cela encourage les constructeurs locaux à suivre le train OS/2. La proposition de Nihon Microsoft d'une version standard a déjà été acceptée par Fujitsu. Si Hitachi et les autres se préparent à en faire autant, Nec a décidé d'utiliser sa propre version. Les modèles proposés sont tous organisés autour d'un 80386 à 25 MHz, avec une RAM allant de 4 (standard) à 16 Mbits : PS/55 Model 5550 et 5570V d'IBM Japon (64 Kbits de mémoire cache), FMR 70HX3 de Fujitsu (32 Kbits de mémoire cache), PC 98RL/X2L et la série « PC-9801 » de Nec. Fujitsu, à l'aide d'un récent accord avec Matsushita, tente de rattraper le retard sur IBM et Nec. « Small is beautiful » : du côté du Japon, où l'on semble avoir fait sien ce dicton, la bataille fait rage autour des portables. Ce créneau représentera en effet 30% des ventes PC au Japon fin 1989. Toshiba, n°1 dans le domaine avec sa série J- 3100, vient d'introduire le concept de « book-size computer » : apparu sur le marché japonais fin juin, le J- 3100SS (80086 à 10 MHz) ne pèse que 2,7 kg pour un encombrement de 31 cm x 25,4 cm x 4,4 cm ! II est muni d'un écran LCD éclairé par l'arrière et d'un lecteur de disquettes 3,5 pouces intégré. La RAM conventionnelle contient 640 Kbits, et l'on dispose d'une RAM non volatile de 896 Kbits pour remplacer le disque dur. Le Dynabook est vendu 198 000 yens et sera bientôt exporté en Europe. Son concurrent le plus Septembre 1989
sérieux : l'Epson PC 286 Note Exécutive, de même encombrement, mais deux fois plus cher et sans lecteur de disquettes intégré. Le plus petit compatible PC, mis au point par Poqet Computer, sera disponible en août en Europe. Pour 450 g (22 cm x 10 cm x 2 cm), il est muni de cartes mémoire pouvant stocker de 0,5 à 2 Mbits, pour une autonomie de 100 heures avec 2 piles AA. Fujitsu, qui a repris 46% de la société californienne, envisage un prix de vente aux alentours de 2 000 $, mais n'a pas prévu de version japonaise. P.-F. P.LE MONDE UNIX Next et SteveJobs pénètrent le marché japonais des stations de travail : c'est Canon qui, moyennant 100 millions de dollars, distribuera la station de travail Next à partir de septembre 1989. Les premières démonstrations sont prévues dans les universités et les centres de recherche à Tokyo, avant une prochaine distribution sur toute l'Asie. Avec son joyau (disque optique effaçable Canon 256 Mbits, 68030, Unix Berkeley 4.3), Jobs espère bien grignoter le marché des EWS, détenu par Sony, Sun, HP et Apollo. A quand en France ? UWS (User Interface Workstation) est l'appellation d'un nouveau terminal destiné à servir dans un environnement réseau de stations de travail et de minis. Mis au point conjointement par Takaoka, Omron et JCC, il est équipé d'un 68030, d'une interface Ethernet et supporte XWindows. De nombreuses versions (disponibles en octobre 1989) couvriront tous les besoins : de 16 à Septembre 1989 25 MHz pour le microprocesseur, de 8 à 32 Mbits pour la RAM, écran monochrome standard ou plasma couleur. Il en coûtera entre 360 000 et 600 000 yens. P.-F. P.ILJ PERIPHERIQUES Nouvelles imprimantes laser rapides chez Konica : les modèles 3110 et 3015 (respectivement 2 500 $ et 5 000 $) arrivent en France début août. Du papier format Al dans une imprimante laser ? C'est possible avec le modèle « LBP-DX » de Canon et Japan Steel Works. Pour 5 millions de yens, on disposera d'une résolution de 400 dpi pour une vitesse de trois feuilles Al à la minute. Prévu pour les applications CAD. Seiko Epson vient de commercialiser deux imprimantes à jet d'encre rapides pour l'IBM PS/55. La BS- 800 (80 car/ligne) et la BS-3000 (136 car/ligne) impriment 440 car/s, sont silencieuses (45 dB de niveau de bruit) et coûtent respectivement 226 000 yens et 296 000 yens. P.-F. P.MICRO COMPUTER SHOW'89 c'est au Tokyo Distribution Center que s'est déroulé, du 10 au 13 mai dernier, le Micro Computer Show'89, le plus grand salon japonais réservé aux microordinateurs et semi-conducteurs. Parmi les 71 exposants, beaucoup avaient mis en exergue les microprocesseurs 32 bits. Nec, Fujitsu, AMD Japon présentaient leur microprocesseur 32 bits à architecture RISC, Motorola Japon son 68030 et Nec ses modèles V70 et V80. En ce qui concerne les microcontrôleurs, les fabricants s'orientent vers une mémoire étendue et une philosophie de type AISC. Les mémoires n'étaient certes pas en reste. Du côté des DRAM, on pouvait voir une DRAM 16 Mbits, déjà présentée à l'ISSCC, tandis que celle de 4 Mbits n'en est qu'à sa période de tests. Sanyo prévoit sa sortie sur le marché pour l'automne prochain. Pour les DRAM de 1 Mbit, les efforts se sont surtout portés sur l'accroissement de la vitesse d'accès. Toshiba annonce pour le mois d'août la production de DRAM 1 Mbit pour le traitement d'images (30ns pour accès à la RAM, 25ns pour accès série à la SAM), de même qu'Hitachi, qui utilise la technologie Bi-CMOS (35ns de temps d'accès) ou Mitsubishi, qui propose des DRAM 1 Mbit à double port, permettant une lecture-écriture simultanée des données. Du côté des matériels, l'attention a été retenue par la présentation du FM Towns 32 bits de Fujitsu et les modèles 98 RL/2 et 98 RL/5 de Nec. Les modèles portables (38% des installations de matériels de 16 bits et plus) les plus en vue furent ceux de la série LX de Nec, moins chers que les modèles concurrents 286LS de chez Seiko. A noter également les progrès effectués dans le domaine des écrans plats : un écran couleur LCD 10 pouces, et un écran LED 13 pouces de 10 000 millicandelas (Sharp). P.-F. P.DISQUETTES 2" : VERS UN STANDARD POUR LES PORTABLES L'introduction par Zenith du portable MiniSport met l'accent sur la prochaine étape de la diminution de taille des micro-ordinateurs : le lecteur de disquettes 2". Dans une industrie qui a pour règle « smaller is better », la dimension des lecteurs de disquettes se devait de réduire. Avec l'adoption par Zenith du lecteur de disquettes 2" d'une capacité de 720 Ko, ce nouveau format pourrait devenir un standard plus rapidement que ne l'avaient prévu la plupart des observateurs du marché. Les disquettes 2" de 720 Ko ont le même format de lecture-écriture que les disquettes 3,5" de 1,44 Mo. Selon le directeur marketing de Zenith, GlennNelson, le concept de base est de prendre la moitié de la surface magnétique d'une disquette 3,5" et de la placer sur un support de 2" de diamètre, ce qui donne une capacité inférieure de moitié. Bien qu'une disquette de 2" n'ait une surface que d'environ le tiers de celle d'une disquette de 3,5", cette réduction d'un rapport 2/1 est possible car toute la surface disponible sur une disquette 3,5" de 1,44 Mo n'est pas utilisée actuellement (un quart de la surface ne sert absolument pas au stockage de données, selon GlennNelson). GlennNelson déclare que les performances des lecteurs de disquettes 2" sont sensiblement équivalentes à celles des lecteurs 3,5" actuels. En revanche, il reconnaît que, tant que le format 2" ne sera pas reconnu comme un standard, peu de logiciels seront disponibles MICRO-SYSTEMES - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 230-231Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 232-233Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 234-235Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 236-237Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 238-239Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 240-241Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 242-243Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 244-245Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 246-247Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 248-249Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 250-251Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 252-253Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 254-255Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 256-257Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 258-259Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 260-261Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 262-263Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 264-265Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 266