Micro Systèmes n°100 septembre 1989
Micro Systèmes n°100 septembre 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°100 de septembre 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 266

  • Taille du fichier PDF : 211 Mo

  • Dans ce numéro : exclusif... le laboratoire juge cent compatibles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 222 - 223  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
222 223
Ill CHOISIR nos tests mesurent donc en fait avec quelle efficacité un système d'exploitation donné traite les accès au disque du serveur et quelle est la qualité du driver de la carte réseau. Il s'agit là en pratique des facteurs les plus susceptibles de dégrader les performances d'un système basé sur un serveur. Certains tests, comme ceux effectués sur les entrées/sorties fichier, ont également semblé sensibles au cache sur le poste de travail. Dans ce domaine, NetWare de Novell est spectaculaire. Les méthodes d'optimisation disque de Novell comportent un cache du serveur constitué de tampons de 4 Ko dont le nombre n'est limité que par la quantité de mémoire disponible. Les répertoires sont également mis en mémoire cache, ce qui permet des recherches de fichiers rapides sur disque. Le format disque de Net- Ware utilise des blocs logiques plus grands que les secteurs de 512 octets de DOS et d'OS/2, ce qui augmente les performances lors du transfert de fichiers importants. Le point faible est le résultat obtenu par NetWare pour le test du NetBIOS, le plus bas obtenu dans l'ensemble des systèmes testés. NetBIOS est le protocole de session d'origine pour les autres systèmes alors que celui de Novell est IPX. Son NetBIOS est une couche d'émulation venant se superposer à IPX, et c'est pourquoi la comparaison avec les NetBIOS d'origine le désavantage. Seuls les résultats de 3+Open de 3Com se sont approchés de ceux de NetWare. Nous avons testé 3+Open sous l'adaptation d'OS/2 réalisée par Microsoft pour les serveurs, une version spéciale livrée normalement avec l'ensemble 3+Open. La différence de performances essentielle entre cette version et la version standard de l'OS/2 Microsoft est l'inclusion d'un utilitaire de cache sophistiqué. Contrairement au cache de l'OS/2 standard, l'adaptation pour serveurs fonctionne en tâche de fond, peut être configurée pour des tailles mémoires allant jusqu'à 14 Mo et emploie des algorithmes de ventilation- 222 — MICRO-SYSTEMES regroupement pour améliorer les performances. Sur notre serveur, le système utilisait un cache de 384 Ko. 3+Open tamponne également le disque du serveur avec trois tampons de 64 Ko. Tous les paramètres de 3+Open peuvent être modifiés pour ajuster au plus fin les performances. Bien que les résultats de 3+Open aux tests aient été bons, ils n'ont été supérieurs à ceux de NetWare que lors du test d'écriture sur fichier. 3Com dit que NBP, son nouveau protocole, améliorera les performances de façon significative et insiste sur les bonnes performances de 3+Open dans le domaine des réseaux interconnectés. Son protocole de transport, contrairement à l'IPX de Novell, peut envoyer de nouveaux paquets avant d'exiger l'accusé de réception des destinataires des précédents. Les temps de réponse du système 3+Open se sont avérés beaucoup plus courts que ceux de son aîné 3+Share. Les capacités multitâches d'OS/2 et un plafond mémoire très haut le rendent beaucoup plus apte que DOS à supporter les différentes tensions imposées à un serveur de réseau. 3+Open comme NetWare traite les requêtes client multiples comme des processus multiples. Dans la mesure où il peut traiter des requêtes concurremment, 3+Open est capable de mettre en mémoire tampon de manière intelligente les requêtes qui font appel à des zones adjacentes du disque. Ceci lui permet de satisfaire un nombre maximal de requêtes en un minimum d'accès disque. 3+Share met les répertoires et la table d'allocation fichiers du disque serveur en mémoire cache. Les performances obtenues avec le système dans sa configuration par défaut ont été décevants, mais 3+Share est entièrement configurable et consacre un manuel entier à la mise au point du réseau. Les deux produits IBM qui tournent tous deux sous environnement Token Ring ont fait preuve de performances étonnamment proches. Alors que les niveaux de débit de PC LAN correspondent à peu près à ce à quoi on pouvait s'attendre, ceux de LAN Server sont étonnamment faibles. Dans la mesure où il est vendu comme un progiciel autonome, nous avons fait tourner LAN Server sous IBM OS/2 Extended Edition 1.1 et non pas sous la version optimisée pour les serveurs fournie avec 3+Open. Résultat, le cache serveur d'OS/2 s'est trouvé limité au cache de 64 Ko qui est installé par défaut par OS/2. Bien que cela ait constitué une entaille aux principes formels de nos tests, nous avons poussé le cache à 384 Ko pour voir s'il s'agissait du seul facteur limitant les performances de LAN Server. Le débit du serveur s'est légèrement amélioré, mais les chiffres sont nettement moins bons que ceux enregistrés pour 3+Open. Le reste des paramètres de tampons de disque de LAN Server ont les mêmes valeurs par défaut que ceux de 3+Open. Vous devez garder présent à l'esprit que nous avons testé LAN Server avec des postes DOS qui faisaient tourner le logiciel redirecteur de PC LAN. La contribution des postes de travail aux performances était donc identique pour PC LAN et LAN Server. Ce n'est pas le cas pour 3+Open et 3+Share car les postes de travail 3+Open tournant sous DOS ne sont pas compatibles avec 3+Share. Lorsque nous avons testé les réseaux OS/2, LAN Server et 3+Open, nous nous sommes heurtés à quelques bizarreries : nous avons fait tourner les tests de façon répétée en obtenant des résultats différant jusqu'à 40% les uns des autres. Il est arrivé souvent que les résultats aux tests soient proches des résultats d'une longue série, et que tout d'un coup ils se dégradent sans qu'il y ait la moindre modification apparente de la configuration. Les gens de Microsoft pensent que ces altérations brusques des performances pourraient être dues à l'utilisation de tous les blocs libres du cache du serveur. En conclusion Même sous Extended Services, PC LAN est vraiment limité. Il n'a aucun système de tolérance de panne et aucune capacité d'audit. Si la plupart des systèmes installés dans vos bureaux sont des IBM XT, vous pouvez envisager PC LAN. Toutefois, la plupart des utilisateurs dans ce cas trouveront probablement que 3+Share est plus complet. LAN Server possède beaucoup des caractéristiques dont PC LAN est démuni. Dans la mesure où LAN Server est bâti sur la base d'OS/2, il a des avantages allant au-delà des performances : un ensemble commun d'interfaces de programmation et une architecture de communication ouverte et modulaire signifient une excellente compatibilité. Si vous disposez déjà de PC LAN dans vos bureaux, il peut être intéressant de considérer la mise à jour en LAN Server, à condition toutefois que vous ayez des machines susceptibles de tourner sous OS/2. A l'évidence, les champions sont ici NetWare et 3+Open. Novell est toujours ancrée au sommet, mais 3Com est engagée dans une nouvelle offensive. Dégagé des limites imposées par le DOS, 3+Open devrait évoluer vers un produit très solide. Au bout du compte, en ce qui concerne les réseaux importants munis de nombreux ponts interréseaux et de passerelles vers d'autres environnements, 3+Open, avec le support prévu de couches de transport multiples et l'efficacité de ses conventions d'attribution de noms, aura l'avantage. Mais bien que nous soyons impressionnés par les promesses de 3+Open, NetWare reste le produit le plus solide de tous. Il gère l'intendance des réseaux avec facilité et ses fonctionnalités de question, d'audit et de sécurité sont bien au-dessus de la mêlée. SteveApiki et Stanford Diehl Reproduit avec la permission de Byte, juillet 1989, une publication de MC- Graw-Hill, Inc. Septembre 1989
LES PRIX EN FRANCE IBM PC LAN v1.30 : 1 783 F HT (par utilisateur) IBM OS/2 LAN Server : 6 924 F HT (par serveur) (0S/2 : 2 391 F HT) Distributeur : IBM France NOVELL FST NETWARE : 46 950 F HT (100 postes) Distributeur : Novell 3COM ADVANCED NETWARE : 34 971 F HT (100 postes) 3+ Share : 29 968 F HT 3+ Route : 15 009 F HT 3+ Net Connect : 15 009 F HT 3+ Mac : 4 953 F HT 3+ Remote PC : 2 952 F HT 3+ Open Secure : 1 951 F HT Distributeur : 3Com France CARACTERISTIQUES DES CINQ RESEAUX LOCAUX IBM PC LAN IBM OS/2 3Com 3Com Novell 1.30 LAN Server 3+Open 3+Share SFT NetWare 286 1.00 1.0 1.3.1 2.15 Configuration minimale serveur Matériel 80286 ou 80386 80286 ou 80386 80286 ou 80386 80286 ou 80386 80286 ou 80386 Logiciel DOS 3.3 ou 4.0 OS/2 EE 1.1 OS/2 1.0 DOS 3.1 minimum Mémoire 350 Ko SB (1) 5 Mo 4 Mo 640 Ko 1 Mo (2) 640 Ko SE (1) Mémoire occupée par le gestionnaire de réseau 81 à 190 Ko 81 à 190 Ko NBP : 25 Ko NBP : 25 Ko 45 à 60 Ko XNS : 100 Ko XNS : 100 Ko Partage de ressources o on on Cache disque o o o o o Courrier électronique o o [o] [o] n Diagnostique disque n n n n o Serveur multifichier o o o o o Serveur non dédié o o o on Administration à partir d'un poste éloigné o o o [o] o Gestion du trafic Indique les accès o o o o o Indique les ressources partagées o o on o Indique les erreurs o o o o o Audit du trafic n o on o Facturation n n n n o Sécurité Mot de passe utilisateur o o o o o Mot de passe ressources o o o o o Temps limité n n on o Restrictions d'adressage n n n n o Support matériel Ethernet n n o o o Token Ring o o o o o ARCnet n n on o Connectivité AppleTalk n n o o o LU 6.2 o o o o o SNA o o o o o DECnet n n o on TCP/IP n n o on (3)X.25 n n o o o H = optionnel ; (1) = SB pour services de base, SE pour services étendus (2) = 1 Mo pour un disque dur de 70 Mo maximum, 2 Mo pour un disque plus important : (3) = passerelle TCP/IP disponible chez des fabricants indépendants. (o = oui, n = non). Septembre 1989 M ICRO-SYSTEMES — 223



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 230-231Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 232-233Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 234-235Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 236-237Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 238-239Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 240-241Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 242-243Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 244-245Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 246-247Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 248-249Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 250-251Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 252-253Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 254-255Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 256-257Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 258-259Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 260-261Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 262-263Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 264-265Micro Systèmes numéro 100 septembre 1989 Page 266