Micro Achat n°43 avril 2000
Micro Achat n°43 avril 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°43 de avril 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CIPE

  • Format : (203 x 284) mm

  • Nombre de pages : 480

  • Taille du fichier PDF : 444 Mo

  • Dans ce numéro : 700 prix pulvérisés et spécial portables.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
18 portables au banc d'essai sans perte d'autonomie ! Enfin ! Pour les constructeurs de portables, il était temps : l'écart de performances entre machines de burea u et notebooks devenait problématique. En effet, alors que ces derniers plafonnaient à 400 MHz avec un Pentium Il ou un Celeron et un bus de - Grâce à une nouvelle génération de processeurs, les portables rattrapent en partie le retard accumulé sur les systèmes de bureau. Avec des Mobile Pentium III à 500 MHz et même à 650 MHz, des écrans de 15,1 pouces et des disques durs de 12 Go (et plus !) , les nouveaux notebooks combinent confort d'emploi et performances avec n'importe quel type d'applications. Excepté, bien-sûr, la 3D qui, si elle progresse par rapport aux modèles plus anciens, reste encore à des années-lumière de ce qu'offrent les G400 et autre Geforce des machines de bureau. 12 carte mère à 66 MHz, les PC fi xes passaient le 800 MHz en Pentium III, leur carte mère fonctionnant à 133 MHz, so it deux foi s plus vite ! Désormais, grâce au Pentium III Mobile, tous les PC, portables ou non, ont accès à la tec hnologie Pentium III. La fréquence de base de la carte mère passe à 100 MHz mais le Pentium III Mobile monte à 650 MHz, et l'on parle déjà de 700 MHz. Ca r les applications, elles, ne chôment pas : les présentations avec de la vidéo, c'est bien, mais cela exige une puissance considérable de la part de la ma- Micro Achat avril 2000
chine. Et il faut en outre se préparer à uti liser bientôt Windows Millenium ou, dans la famil le NT, Windows 2000, tou s deux sensiblement plus gourmands en ressources que leurs prédécesseurs (surtout du côté de la mémoire : n'y pensez même pas à moins de 64 Mo, voire 128 Mo). Du coup, les précédentes générations de portables ont bien du mal à suivre ! Sans parler de la 3D ni de la vidéo et des DVD. 0,18 microns, pour monter en fréquence doutez, jetez un œil à l'intéri eur de votre PC sur l'ensemble radiateurventilateur du Pentium III et vous comprendrez sans peine... M ais il y aune autre raison : les Pentium Il ou Illpour notebook ne sont pas complètement identiques à leurs frères pour PC traditionnels au ni ­ vea u du silicium. Intel a en effet introduit dans ses processeurs pour portables des spécificités de gestion d'énergie, la fonction QuickStart, par exemple, qui permet de modifi er instantanément la fréquence de foncti onnement du processeur et, récemment (nous y reviendrons) la tec hnologie SpeedStep. Tout cela n'a l'air de rien mais ces ajouts consomment des transistors. En outre, les dernières générations de Pentium Il pour portables avaient intégrées sur la pu ce 25 6 Ko de cache, ce qui consomme évidemment un nombre considérab le de transistors mais élève aussi la température et augmente de pair la Pour proposer une telle évolution, Intel a du attendre de dispose r d'un ités de producti on ca pable de sortir des processeurs gravés en 0,18 microns. Avec la gravure en 0,25 microns uti lisée précédemment, le processeur chauffait trop dès que l'on dépassa it 400 MHz. Pourquoi ce problème que ne connaissaient pas les machines de bureau ? Pour deux raisons : la première est que la ventilation d'un processeur sur un portable est et restera toujours plus difficil e que sur un modèle de bureau. Si vous en Micro Ach

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10-11 12-13 14-15 16-17 18-19 20-21 22-23 24-25 26-27 28-29 30-31 32-33 34-35 36-37 38-39 40-41 42-43 44-45 46-47 48-49 50-51 52-53 54-55 56-57 58-59 60-61 62-63 64-65 66-67 68-69 70-71 72-73 74-75 76-77 78-79 80-81 82-83 84-85 86-87 88-89 90-91 92-93 94-95 96-97 98-99 100-101 102-103 104-105 106-107 108-109 110-111 112-113 114-115 116-117 118-119 120-121 122-123 124-125 126-127 128-129 130-131 132-133 134-135 136-137 138-139 140-141 142-143 144-145 146-147 148-149 150-151 152-153 154-155 156-157 158-159 160-161 162-163 164-165 166-167 168-169 170-171 172-173 174-175 176-177 178-179 180-181 182-183 184-185 186-187 188-189 190-191 192-193 194-195 196-197 198-199 200-201 202-203 204-205 206-207 208-209 210-211 212-213 214-215 216-217 218-219 220-221 222-223 224-225 226-227 228-229 230-231 232-233 234-235 236-237 238-239 240-241 242-243 244-245 246-247 248-249 250-251 252-253 254-255 256-257 258-259 260-261 262-263 264-265 266-267 268-269 270-271 272-273 274-275 276-277 278-279 280-281 282-283 284-285 286-287 288-289 290-291 292-293 294-295 296-297 298-299 300-301 302-303 304-305 306-307 308-309 310-311 312-313 314-315 316-317 318-319 320-321 322-323 324-325 326-327 328-329 330-331 332-333 334-335 336-337 338-339 340-341 342-343 344-345 346-347 348-349 350-351 352-353 354-355 356-357 358-359 360-361 362-363 364-365 366-367 368-369 370-371 372-373 374-375 376-377 378-379 380-381 382-383 384-385 386-387 388-389 390-391 392-393 394-395 396-397 398-399 400-401 402-403 404-405 406-407 408-409 410-411 412-413 414-415 416-417 418-419 420-421 422-423 424-425 426-427 428-429 430-431 432-433 434-435 436-437 438-439 440-441 442-443 444-445 446-447 448-449 450-451 452-453 454-455 456-457 458-459 460-461 462-463 464-465 466-467 468-469 470-471 472-473 474-475 476-477 478-479 480


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros