Micro Achat n°42 mars 2000
Micro Achat n°42 mars 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°42 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CIPE

  • Format : (203 x 284) mm

  • Nombre de pages : 534

  • Taille du fichier PDF : 516 Mo

  • Dans ce numéro : Windows 2000, premier PC à 750 MHz.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
t"-o(Joqoolor• soucis de compatibilité, essentiellement les jeux plus anciens non prévus pour OirectX 7. Sur notre machine de test (un Ath lon 700 MHz, 196 Mo de mémoire, nVidia GeForce 256, drivers bêta 3.69), les leaders du marché, dont Quake Ill, Age of Kings, Unreal Tournament, etc. fonctionnent tou s parfaitement sous Windows 2000, avec un niveau de performance très sati sfaisant, pratiquement identique à ce lui sous Windows 98. A noter aussi, pour clore le chapitre des jeux, que par sa simplicité et sa fiab ilité, Win ­ dows 2000 représente aussi une bonne option pour héberger des serveurs dédiés de jeux (Quake, Hakf-Life, UT, etc.), surtout sur une machine multiprocesseur. Lts ptrformancts Alors que Microsoft prétend que Windows 2000 est le plus rap ide de ses systèmes d'exploitati on, notre ex périence nous indique le contra ire, principa lement par le manque d'optimi sation des pi lotes. Cec i dit, avec la quantité de mémoire adéquate, Windows 2000 se comporte parfaitement bien et, répétons- le, les pilotes sont voués à s'améliorer. Nous avons réa lisé un petit test pour montrer l'influence de la quantité de mémo ire sur les performances dans une utilisation typique de bureautique. Nous avons donné la note de 100 à - I D'a " a a a a Windows 2000 intègre à présent une définition des droits par la " négation ". Jusqu'alors vous ne pouviez qu'autoriser ou non un privilège. Vous pouvez désormais les refuser. 16... 100% 107% notre machine de test, un Athlon à 700 MHz avec 128 Mo de mémoire. Avec 64 M o de mémoire, les performances diminuent de 30%, alors que 128 Mo supplémentaires ne procurent qu'un bénéfice de 7%. Cela donne une assez bonne idée : on peut considérer que 128 Mo, c'est la quantité de mémoire minima le pour bien travailler. La plupart des logiciels très gourmands comme les programmes de traitement d'images, de CAO ou un serveur mu lti-instance de Quake Ill, exploitent une tec hnologie dite « mu lti thread " Ce la signifie simplement que le programme est constitué de petits sous-ensembles qui peuvent s'exécuter en parallèle. Un bon exemple est la correction orthographique qui tourne lors de la sa isie sous Word, il s'agit d'une sous-tâche (thread) indépend ante. Si vous possédez une machine mu l­ tiprocesseur, Windows 2000 va équi librer la charge de trava il en assignant différents « threads » à l'un ou 1'autre des processeurs et ti rer ainsi parti de toutes la pu issance de votre PC. Mais attention, pas de miracle, dans le meilleur des cas, un second processeur vous donne au plus 70% d'amélioration (ce qui est déjà pas si mal). Cec i étant, au-delà des performances pures, Windows 2000 offre un confort d'utilisation indéniab le : son multitâche. Celui-ci s'avère, en effet, beaucoup plus performant et Vous vo ulez trava iller avec Windows 2000 comme sous 98 ? Qu'à cela ne tienne... Cliquez et vous n'au rez même plus à saisir de mot de passe ! EdM ! oi._,.F-Owlk ? -... -" cher O... J(. Adonw j.l TMrbeA.o 3 oc.._'" l'accès au réseau a été simplifié. A l'instar du dossier Windows sous 98, le parcours du'ré-­ seau est assisté par une page HTML. Elle vous propose de rechercher (des ordinateurs, des utilisateurs, etc.), d'explorer... très simplement les réseaux de l'entreprise. souple que ce lui de Windows 98 (et à des années lumières devant celui du Macintosh). Lorsqu'une tâche consomme beaucoup de ressources, le PC continue à répondre sous Windows 2000 alors qu'il semble souvent se bloquer sous Windows 98. Windows 2000tt lts porta bits L'un des domaines dans lequel Windows 2000 a le plus progressé, c'est la gestion des portables. Les notebook constituent une proie facil e pour le vol. Il s peuvent aussi être tout simplement oubliés dans un aéroport, une voiture de locati on, etc. Ce qui rend les entreprises un peu nerveuses, ce n'est pas tant.Il =:==.:r=:=sa:M.Wes... BWlrlllnomdlütisatBI.retU'Irnltdepassepu.l'j Pol modifier la mot da paSe de.-..-. cli:J.ez... ()éfiT lernlt de paae-.. ! Micro Achat• mars 2000
Rechercher un doss1er Sélecticrnez Ll1 dossier réseau partagé Tout le résea.J -t Résea.J Mcrosott Wndows CJ Maawi'+ Power : ±: JIJT lido<:t"Yomis <4Jtues su- li.:lociTomis t-uméro 1 su- j.Jdoc ! Tomis Orcilatars proches ciJ mien Ordnatars proches ciJ mien : ;) Péf"tage su- Servar l e partage de dossie r est devenu monnaie courant. l e système intègre même la notion de dossier réseau connecté ou pas. Branchez votre portable à l'Intranet, et vos dossiers seront automatiquement synchronisés. la perte du portable, mais plutôt l'idée de voir leurs données confidentielles tomber entre de mauvaises mains. Logiquement, Windows NT 4.0 avec sa sécurité bien supérieure à celle de Windows 98 aurait du s'imposer sur ce marché. C'était sans compter sur une implémentation désastreuse du « plug and play » dans la version 4 de W indows NT (auparavant, ce n'était carrément pas prévu) qui rendait un portable NT 4 pratiquement inutilisable. Conscient de ce problème majeur, Microsoft s'est donné comme objectif de faire de Windows 2000 « le meilleur Windows pour les portables >. Et le pari est tenu ! La prise en charge des périphériques des portables a été entièrement repensée, et toutes les fonctions des portables les plus récents sont gérées. Le plug and play fonctionne désormais parfaitement. Les périphériques amovibles (DVD, lecteur de disquettes, PCMCIA) ne posent aucun problème et les liaisons spécialisées - infrarouge, IEEE1394 (connu aussi sous les noms de FireWire et iLink- sont gérées en standard. Claviers externes, souris USB, rien ne perturbe Windows 2000. S'il y a bien un point sur lesquel tous les utilisateurs de PC portable se retrouvent, c'est pour se plaindre de la durée de vie des batteries : jamais assez longue ! Windows 2000 prend donc en compte les fonctions ACPI (Advanced Configuration and Power Interface) des portables. Le nouveau système permet de profiter au mieux du peu d'énergie disponible dans les batteries, notamment grâce à sa fonction d'hibernation, qui enregistre sur disque l'état exact du PC, éteint ensu ite celu i-ci pour restaurer le tout dès que l'utilisateur en a besoin. Rien de plus frustrant que de voir, après 1 h 30 de travail, l'indicateur de batterie à la moitié... pour se retrouver en panne 20 minutes plus tard. Pour les PC compatibles, la gestion de la technologie Smart Battery offre une indication beaucoup plus précise de la durée de vie restante des batteries ainsi que du temps de recharge nécessaire. Savoir que les portables sont équipés d'un noyau Windows NT va déjà rassu rer quelques responsables de sécurité informatique. Pour ajouter un niveau de sécurité supplémentaire à son système de fichier NTFS, Windows 2000 intègre le EFS, un système de cryptage des données du disque. Attention, cependant, comme tout dispositif de,..- ltl'r-m=7.: 1i'=:= ! l:•..lllJ -, fil de retchœu'Ooc4)• ifct:MrV.-.a.r( ! M ! rrt:mt ! rt. gy tlb'maoor. svsœme. iJ Jcuna.Dcetalerte:sdeper -Al"- 11dres• cnesg >J-.i, Gesaomei'ede• Ldsata.netg ba - ­ : JGesO:ndesdsQ...Ies agrnertte.rdeRCfo1.J lectarS de ci$4JI ! •.-.Jlecte..rs declsQ..Jetœs• Mcnta.rs• Q"

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10-11 12-13 14-15 16-17 18-19 20-21 22-23 24-25 26-27 28-29 30-31 32-33 34-35 36-37 38-39 40-41 42-43 44-45 46-47 48-49 50-51 52-53 54-55 56-57 58-59 60-61 62-63 64-65 66-67 68-69 70-71 72-73 74-75 76-77 78-79 80-81 82-83 84-85 86-87 88-89 90-91 92-93 94-95 96-97 98-99 100-101 102-103 104-105 106-107 108-109 110-111 112-113 114-115 116-117 118-119 120-121 122-123 124-125 126-127 128-129 130-131 132-133 134-135 136-137 138-139 140-141 142-143 144-145 146-147 148-149 150-151 152-153 154-155 156-157 158-159 160-161 162-163 164-165 166-167 168-169 170-171 172-173 174-175 176-177 178-179 180-181 182-183 184-185 186-187 188-189 190-191 192-193 194-195 196-197 198-199 200-201 202-203 204-205 206-207 208-209 210-211 212-213 214-215 216-217 218-219 220-221 222-223 224-225 226-227 228-229 230-231 232-233 234-235 236-237 238-239 240-241 242-243 244-245 246-247 248-249 250-251 252-253 254-255 256-257 258-259 260-261 262-263 264-265 266-267 268-269 270-271 272-273 274-275 276-277 278-279 280-281 282-283 284-285 286-287 288-289 290-291 292-293 294-295 296-297 298-299 300-301 302-303 304-305 306-307 308-309 310-311 312-313 314-315 316-317 318-319 320-321 322-323 324-325 326-327 328-329 330-331 332-333 334-335 336-337 338-339 340-341 342-343 344-345 346-347 348-349 350-351 352-353 354-355 356-357 358-359 360-361 362-363 364-365 366-367 368-369 370-371 372-373 374-375 376-377 378-379 380-381 382-383 384-385 386-387 388-389 390-391 392-393 394-395 396-397 398-399 400-401 402-403 404-405 406-407 408-409 410-411 412-413 414-415 416-417 418-419 420-421 422-423 424-425 426-427 428-429 430-431 432-433 434-435 436-437 438-439 440-441 442-443 444-445 446-447 448-449 450-451 452-453 454-455 456-457 458-459 460-461 462-463 464-465 466-467 468-469 470-471 472-473 474-475 476-477 478-479 480-481 482-483 484-485 486-487 488-489 490-491 492-493 494-495 496-497 498-499 500-501 502-503 504-505 506-507 508-509 510-511 512-513 514-515 516-517 518-519 520-521 522-523 524-525 526-527 528-529 530-531 532-533 534


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros