Micro Achat n°24 juillet 1998
Micro Achat n°24 juillet 1998
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°24 de juillet 1998

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CIPE

  • Format : (203 x 284) mm

  • Nombre de pages : 510

  • Taille du fichier PDF : 511 Mo

  • Dans ce numéro : 100% BAS PRIX sur les nouveaux processeurs, Intel Xeon, AMD K6-2, Cyrix M II.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Parmi les produits offrant des fonctions 3D évoluées, il y a trois grands vainqueurs qui se dégagent : les cartes accélératrices à base du Voodoo2 de 3Dfx, tout d'abord, qui s'affirment comme la meilleure solution de jeu actuelle, pour peu que l'on dispose d'un PC assez puissant, typiquement à base de Pentium II. Le deuxième vainqueur ne le sera que lorsqu'il sera disponible : il s'agit du nouveau circuit MGA G200 de Matrox, qui fait clairement jeu égal (et même parfois un peu mieux) avec le Voodoo2. Et le troisième n'est autre qu'AT/qui, avec un circuit de plus d'un an, offre le meilleur compromis prix/résultats de l'instant.
Si la.qu alité de restitution est 1mportante pour une carte 3D, en particulier avec certain s jeux, la vitesse l'est tout autant : dans certains cas, c'est même elle qui prime dans le plaisir éprouvé à jouer. ous l'avons donc éva luée à partir d'un panel de jeux (voir l'encadré Comment nous avons testé) et nous avons comparé non seulement les six cartes testées, mais éga lement l'ensemble des circuits graphiques les plus répandus sur le marché des cartes d'affichage 2D/3 D qui ont cl airement vocation, à terme, à remplacer ces cartes dédiées. Aujourd'hui, la situati on est cla ire : les produits à base de Voodoo2 de 3D fx dominent largement tous leurs concurrents, et encore n'avons-nous pas tenu compte de la possibilité de les coupler pour améliorer résolution et performances (le coût, supéri eur à 5000 F ttc pour deux cartes de 12 Mo, nous semble alors déraisonnable pour une machine de jeu !) . Les chiffres parlent d'eux-mêmes : à défi ni ­ tion éga le, les performances des Voodoo2 se situent entre 20 et 60% au-delà de celles de leurs suivants immédiats. Mieux : en 800 x 600 points, ell es demeurent plus rapides que les autres en mode 640 x 480. M ais cette situati on risque de bientôt changer. La réponse des constructeurs de cartes 2D/3 D ne va pas tard er, ca r le prototype du M GA G200 de M atrox dont nous avons disposé présente des résultats équivalents et même parfois un peu supéri eurs à ceux des Voodoo2. A une remarque près toutefoi s : quand le Voodoo2 travaille, la charge du processeur est très inféri eure à cell e observée avec la M atrox. Et pourtant, elle est déjà importante : en fait, acquérir une Voodoo2 ne sert pas à grand chose si vous ne possédez pas au moins un Pentium II (ou un K6 très rapide, à 266 ou 300 MHz). 8NoouiZNo, il faut choisir Pour l'instant, en l'absence de G200 (à ne surto ut pas confondre avec le G1 00 du même constructeur, totalement inadapté à la 3D), les circuits de 3Dfx règnent en maître. M ais laquelle choisir ? Comme le montrent nos résultats, les différences entre elles sont anecdotiques et, d'ai lieurs, les reconnaître ph ysiquement - sans regarder la marque- relève du jeu des sept erreurs. Deux cartes se distinguent cependant: l'Orchid Ri ghteous 3D Il, avec ses 12 Mo de mémoire et la Diamond Monster 3D Il que de nombreux sites Internet désignent comme étant la pl us apte à supporter l'overclocking. Cette technique,

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10-11 12-13 14-15 16-17 18-19 20-21 22-23 24-25 26-27 28-29 30-31 32-33 34-35 36-37 38-39 40-41 42-43 44-45 46-47 48-49 50-51 52-53 54-55 56-57 58-59 60-61 62-63 64-65 66-67 68-69 70-71 72-73 74-75 76-77 78-79 80-81 82-83 84-85 86-87 88-89 90-91 92-93 94-95 96-97 98-99 100-101 102-103 104-105 106-107 108-109 110-111 112-113 114-115 116-117 118-119 120-121 122-123 124-125 126-127 128-129 130-131 132-133 134-135 136-137 138-139 140-141 142-143 144-145 146-147 148-149 150-151 152-153 154-155 156-157 158-159 160-161 162-163 164-165 166-167 168-169 170-171 172-173 174-175 176-177 178-179 180-181 182-183 184-185 186-187 188-189 190-191 192-193 194-195 196-197 198-199 200-201 202-203 204-205 206-207 208-209 210-211 212-213 214-215 216-217 218-219 220-221 222-223 224-225 226-227 228-229 230-231 232-233 234-235 236-237 238-239 240-241 242-243 244-245 246-247 248-249 250-251 252-253 254-255 256-257 258-259 260-261 262-263 264-265 266-267 268-269 270-271 272-273 274-275 276-277 278-279 280-281 282-283 284-285 286-287 288-289 290-291 292-293 294-295 296-297 298-299 300-301 302-303 304-305 306-307 308-309 310-311 312-313 314-315 316-317 318-319 320-321 322-323 324-325 326-327 328-329 330-331 332-333 334-335 336-337 338-339 340-341 342-343 344-345 346-347 348-349 350-351 352-353 354-355 356-357 358-359 360-361 362-363 364-365 366-367 368-369 370-371 372-373 374-375 376-377 378-379 380-381 382-383 384-385 386-387 388-389 390-391 392-393 394-395 396-397 398-399 400-401 402-403 404-405 406-407 408-409 410-411 412-413 414-415 416-417 418-419 420-421 422-423 424-425 426-427 428-429 430-431 432-433 434-435 436-437 438-439 440-441 442-443 444-445 446-447 448-449 450-451 452-453 454-455 456-457 458-459 460-461 462-463 464-465 466-467 468-469 470-471 472-473 474-475 476-477 478-479 480-481 482-483 484-485 486-487 488-489 490-491 492-493 494-495 496-497 498-499 500-501 502-503 504-505 506-507 508-509 510


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros