Micro Achat n°13 juillet 1997
Micro Achat n°13 juillet 1997
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°13 de juillet 1997

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CIPE

  • Format : (203 x 284) mm

  • Nombre de pages : 366

  • Taille du fichier PDF : 369 Mo

  • Dans ce numéro : les meilleurs prix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
. Micro Achat 0c'aJ a nes prédictions et des retours Closed on May 30 151 1/2 12 1/4 or 7.48'11. Today's High: 153.63 Today's Low: 140.00 Today's Volume: 57395200 Average Volume: 13625634 Day Change: 13. 13 Day High: 169.75 Day Low: 136.25 Le mois dernieT ; je vous entretenais ici même de l'ascension vertigineuse de l'action Intel en bourse et des risques de dérapage étant donné l'état un peu léthargique dans lequel se trouvait le géant américain. Soit Micro Achat est très lu sur la place de New-York (ce dont je ne doute pas un instant), soit plusieurs investisseurs ont suivi un raisonnement proche du mien, toujours est-il que le 30 mai, l'action Intel a fait un plongeon impressionnant comme cela ne lui était quasiment jamais arrivé, entraÎnant tout le Nasdaq dans sa chute ! Il a suffi que les responsables d'Intel annoncent que les béné fices du deuxième trimestre de 97 seraient inférieurs de 5 à 10% à ceux du premier trimestre (qui se montaient tout de même à 6,4 milliards de dollars) pour que tout s'effondre. Cela n'était pas arrivé depuis six ans. L'action Intel est alors passée de près de $ 164 à $ 146, la capitalisation boursière de la société ayant alors diminué de 16 milliards de dollars ! De tels chiffres n'ont même plus de signification à notre échelle. La principale raison de cette chute ? selon Intel, c'est la fa iblesse du marché européen... le seul sur lequel ses concurrents Cyrix et AMO réussissent une percée. Les Européens ne sont pas idiots : ils ne veulent pas acheter des vieux Pentium ni des MMX à prix exorbitants, même s'ils portent la griffe Intel. Le K6 d'AMO a particulièrement fait mal à Intel car il intègre la technologie MMX de dernière génération. Cette péripétie- car c'est bien ce dont il s'agit, Intel continue de dégager une marge brute d'environ 60%- risque de faire redescendre sur Terre les sa lariés du fondeur américa in. Le Pentium Il est un excellent produit (voir notre dossier), certes, mais AMD et Cyrix ne sont pas des empotés ! Ne pas fournir de processeur Pentium Il à la presse - nous obligeant à acheter le produit - n'est pas une attitude très intelligente. Chercher à bloquer le marché en imposant un nouvea u connecteur (le slot1) , de nouvelles cartes mères et de nouveaux boÎtiers présente un risque réel de rejet de la part des utilisateurs. Si les performances du Pentium Il sont bientôt éga lées par les K6 et autres 6x86 MX (M2), la capitalisa tion boursière d'Intel pourrait encore fondre comme neige au soleil. Eric Von Ascheberg



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros