Micro Achat n°1 juin 1996
Micro Achat n°1 juin 1996
  • Prix facial : 10 F

  • Parution : n°1 de juin 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : CIPE

  • Format : (203 x 285) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 206 Mo

  • Dans ce numéro : 220 pages de prix, 101 nouveautés classées, 1800 points de vente.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
6 revendeurs commentent l'actualité ('rst arrivi pris dr chrz vous ! N'a-t-on pas la mauvaise habitude d'aller chercher très loin ce que l'on peut trouver juste à côté de chez soi. Nous vous emmenons aux quatre coins de la France pour y découvrir des revendeurs. Vous apprendrez à connaÎtre et à choi­ Sir vos futurs interlocuteurs en fonction de vos besoins. Une première étape pour explorer le vaste domaine de l'achat micro. N ous interrogerons tous les mois six distributeurs partout en France pour apprendre à mieux les connaître. Ces indépendants proches de chez vous possèdent tous une originalité. Nous avons décidé de vous les faire connaître par le biais de micro-interviews. Le paysage informatique présente - il est vrai - de multiples facettes. ous nous donnons pour mission, et telle est la volonté de ce nouveau journal, de vous aider et de vous guider dans vos choix. Acheter malin, c'est cela ! Avoir des repères. A vous cl'être attentif... mais n'oubliez jamais ce conseil : prenez le temps qu'il faut pour vous faire votre propre opinion. L'aspect humain ne pourra jamais parfaitement être traduit dans un journal ! L'univers de la micro ne vous apportera que des satisfactions. Cette rubrique réalisée au travers d'un panel de boutiques permettra, bien-sûr, de vous faire découvrir des distributeurs mais aussi de recueillir des avis, quelque fois clivergeants sur l'évolution de la micro. Rubrique réalisée par Véronique Minsky 72 ASTOM le Près-Saint-Gervais 93 Ràchid Benougef R achid Benougef a ouvert, il y a trois ans une boutique d'informatique avec vitrine en Seine-Saint-Denis au Pré-Saint-Gervais. Astom est implanté en centre ville sur 60 m2. La clientèle de ce magasin se compose à 80% de particu liers avertis qui, selon Rachid, sont très influencés par ce qu'ils lisent clans la presse spécialisée. Ce type de clientèle aun délai de réflexion très court. Il sait par avance ce qu'il est venu chercher quand il franchit la porte du magasin. Schématiquement, les clients recherchent elu Pentium 75, 100 ou 120 et disposent d'un budget de 7 à 10 000 F. Le Triton représente l'essentiel des ventes de cartes mère. Astom n'a actuel lement pas encore de demande pour des Pentiums 180 et 200 et, d'ailleurs, le magasin ne fournit les P150 ou P166 que sur demande. Il n'a pas non plus de demande pour du Triniton Il. Quant au Pentium MMX, il reste « il lusoire ». Astom se positionne comme un artisan de l'informatique au sens noble elu terme. Son métier consiste à servir sa clientèle dans de bonnes conditions. Rachid Benougef aime l'honnêteté professionnelle et déteste ceux qui s'amusent à « pousser les processeurs » pour se jouer elu client en affichant des prix qui perturbent le marché. Il se définit comme un intégrateur et annonce clairement que le bouche à oreille donne d'assez bons résu ltats. fi'T h ier ry M ensc h exerce son business en Alsace depuis trois ans. Il se pense être l'un des incontournables du shareware PC en France », peutêtre à juste titre. C'est par le biais de son cata logue (trimestriel de 16 pages tiré à 8000 exemplaires) qu'il inonde la région et sa clientèle en proposant une large gamme de logiciels : utilitaires, sons et musiques, graphismes, dessin 1 PAO, tra itement de textes, bureautique, enseignement, sciences, éducation, jeux (d'aventure, de rôle, de stratégie, de cartes, etc.) , certains sous MS-Dos, d'autres sous Windows, la liste est longue et je m'arrête là. D'ailleurs, son catalogue se compose de 2000 titres et il ne cache pas que 20% des références sont des sharewares de charme. « Il en faut pour tous les goûts et toutes les demandes » affirme ce jeune homme de 34 ans. « Je pense... », Micro Achat Juin 1996
GDM INORMATI UI Anton 92 Marc Grousselle C omment appell e-t-on les habitants d'Antony, dans les Hauts de Seine ? je vous laisse le pl aisir de le découvrir vous-mêmes. Toujours est-il que je va is vous en présenter un vrai, un pur et un dur et, en plus, il croit très fort en sa ville et aux potentialités qu'elle représente. Levons le suspense : il s'agit de M arc Groussell e qui dirige le magasin GDM. Pourquoi pu r et dur ? Il a 26 ans et habite Antony depuis 23 ans, donc il connaît bi en ! Marc Grousselle a ou vert son magasin (25 m2, proche du métro Croix de Bern y et de la N20 donc un peu excentré) en août 95. Se lancer dans l'aventure est une affaire de courage et de détermination. Ex-technicien de maintenance (surtout sur les produits Commodore et HP), passionné d'informatique, il observe sa ville et décide de se positionner comme assembleur, de bi en tester tous ses produits et de mettre un gros coup de collier pour qu'on lui reconnaisse rapidement son souci « d'associer qualité et service à son travail. » Qui sont ses clients ? « Tous ceux... » déclare-t-il, « ... qui cherchent beaucoup de conseils et qui n'en trouvent pas. Certains viennent chez moi, dans mon petit magasin, après être allé en grande surface, voire même chez Surcouf. Ma clientèle se compose à 80% de particuliers. Mi-95, la demande chez moi se situait à 50/50 entre le Pentium et le 486. M aintenant le rapport s'établit à 75/25. Je vends autant de Pentium 75 que de Pentium 100. Le budget all oué à cet achat est en moyenne de 8000 F. Le client est exigeant sur le délai de livraison que nous tentons de réduire à 24h. Actuellement, nous avons une forte demande de modem-fax externe en 28800 (1 0 par semaine). » M arc Grousell e a déc idé de se faire un nom à Antony sous l'enseigne GDM. Nous lui souhaitons bonne chance. ajoute-t-i 1, « ... que notre fond de commerce est sa in car, dans ce milieu, beaucoup de sociétés ont dispa ru ces trois derni ères années. Nous, nous proposons toujours beaucoup de nouvea utés, pas chères bien entendu et nous avons une clientèle très fidèle. » Pour se rapprocher des consommateurs, Thi erry M ensch - en plus de son activité de Vépéciste - a ouvert en 1 995 un magas in (40 m2 avec vitrine) à Ri edisheim dans la ba nlieue de Mulhouse. Il trava ille prin cipalement avec des parti culiers, mais aussi avec quelques entreprises. jusqu'à pré- sent, une grosse parti e de sa clientèle éta it équipée de 486dx2 ou DX4 (typiquement avec des disques de 540 M o). Il y a encore 6 mois, il réa li sait 75% de ses ventes sur disquettes. Aujourd'hui, la répartition s'établit à 50% de disquettes et 50% de CD­ Rom, ca r la clientèle locale s'oriente vers du Pentium 75 et du Pentium 1 00, des configuration presque toujours multimédi a. ATN Soft a encore d'autres projets. Thi erry estime être sur un crénea u très sympathique où le client découvre les pl aisirs de l'informatique à tout petit budget. NO BILL -MIB les drre 33 Cnrles Delncry U n show-room de 140 m'à Lesparre, l'une des souspréfecture de Bordeaux. Nous sommes chez Charles Delancray, le patron de Nobell PC-MIB. Ce grand magasin se veut le top du top en matière de micro, mais il ne veut pas effrayer non plus. Charles Delancray est un fin connaisseur en matière d'équipement d'entreprises : les PME-PMI, c'est son créneau ! Revendeur, assembleur de configurations qu'il qualifie lui-même de « haut de gamme » c'est-à-dire dont le prix est compris entre 11 000 et 35 000 F, obell s'est ouvert au grand public depuis déjà quelques temps avec la même philosophie : « être pro. » Pour cela, il faut assurer (garantie sur site d'un an, garantie pièce et main d'œuvre de 5 ans sur certains matériels, etc. Le 486, il ne connaît pas et aujourd'hui, son affaire tourne avec du Pentium 100, 133 et 166 MHz. Charles Delancray ne regrette pas de s'être ouvert au grand public. Pour lui, le marché home devrait exploser sur 1996 et 1997 et il constate que, pour ce marché familial, la fem me est bien souvent à l'origine de la décision d'équiper le foyer (surtout pour les enfants). En revanche, le phénomène « très médiati sé » d'Internet ne constitue pas un atout commercial perceptible auprès de cette clientèle de particulier. C'est encore une motivation d'achat très marginale. Concernant la profession, i 1 juge que la norme CE apporte un plus en matière de qualité mais que beaucoup de sociétés ri squent de disparaître. Bordeaux semble être une ville dynamique sur le pl an commercial. Ell e l'est aussi dans d'autres domaines. Les Bordelais sont, on le sait, en pleine effervescence. Le stade Lescure connaîtra le jour de la mi se en kiosque du nol de Micro Achat (15 mai 96) des heures mouvementées. ous les soutenons de tout coeur. Micro Achat Juin 1996 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 1Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 2-3Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 4-5Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 6-7Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 8-9Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 10-11Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 12-13Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 14-15Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 16-17Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 18-19Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 20-21Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 22-23Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 24-25Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 26-27Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 28-29Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 30-31Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 32-33Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 34-35Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 36-37Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 38-39Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 40-41Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 42-43Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 44-45Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 46-47Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 48-49Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 50-51Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 52-53Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 54-55Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 56-57Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 58-59Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 60-61Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 62-63Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 64-65Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 66-67Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 68-69Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 70-71Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 72-73Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 74-75Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 76-77Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 78-79Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 80-81Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 82-83Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 84-85Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 86-87Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 88-89Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 90-91Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 92-93Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 94-95Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 96-97Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 98-99Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 100-101Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 102-103Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 104-105Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 106-107Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 108-109Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 110-111Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 112-113Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 114-115Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 116-117Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 118-119Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 120-121Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 122-123Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 124-125Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 126-127Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 128-129Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 130-131Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 132-133Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 134-135Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 136-137Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 138-139Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 140-141Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 142-143Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 144-145Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 146-147Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 148-149Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 150-151Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 152-153Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 154-155Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 156-157Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 158-159Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 160-161Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 162-163Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 164-165Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 166-167Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 168-169Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 170-171Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 172-173Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 174-175Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 176-177Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 178-179Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 180-181Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 182-183Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 184-185Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 186-187Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 188-189Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 190-191Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 192-193Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 194-195Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 196-197Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 198-199Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 200-201Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 202-203Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 204-205Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 206-207Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 208-209Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 210-211Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 212-213Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 214-215Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 216-217Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 218-219Micro Achat numéro 1 juin 1996 Page 220