Metropolitan n°2011-12 décembre
Metropolitan n°2011-12 décembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-12 de décembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ink

  • Format : (195 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : des bijoux de princesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Breakfast in Brussels with Frédéric Mahoux ODETTE EN VILLE so, odette has come to town, and it certainly hasn’t gone unnoticed. In the heart of the über-hip Châtelain quarter in Ixelles, this boutique hotel has rapidly captured the affection of the capital’s fashionistas and socialites. Odette first appeared on the scene many years ago in Williers, a small village on the Franco-Belgian border, where for years the owner Odette ran her eponymous café. This later evolved into an hôtel de charme and for a long time remained a well-kept secret by those who hoped that neither its setting nor its feel would be spoiled. But would Odette’s rustic charmtransfer to the bustling metropolis of Brussels ? What’s more, would it blossom in one of the liveliest parts of the city where café terraces and designer shops are always crammed, and where the Wednesday market produces the most horrendous traffic jam ? Well, it transpires that breakfast at Odette en Ville is a veritable oasis of calm, allowing you to start your day feeling peaceful and energised. In this 1920s corner building, you are cocooned – rather oddly for breakfast, perhaps – in a sea of black, velvet and silver, surrounded by the subtle fragrances of essential oils and waitedupon by discreet staff, both amiable and helpful. « Would you prefer a full breakfast in the restaurant, or a large cappuccino on one of our sofas in the lounge or library ? » asked one staff member. With onlyeight rooms available at the hotel, there’s never much of a rush, so you can settle into your morning at your own pace, undisturbed. As for the food, there’s the continental breakfast (€ 25), a variety of egg dishes – including the classic eggs Benedict (€ 8) – as wellas all the comfort foods favoured by travellers from around the world, such as pancakes, sausages and muesli. The famous Mariage Frères teas (€ 6), served at the perfect temperature, only add to the harmony. It’s all done simply, it’s all done well, but don’t expect anything innovative or extravagant. Mornings at Odette en Ville are a very pleasant way to ease yourself into your day rather than a gastronomic extravaganza. Breakfast served 7am-10.30am weekdays and 8am-10.30am weekends. Odette en Ville, 25 rue du Châtelain, 1050, +32 (0)2 640 26 26, chez-odette.com Frédéric Mahoux writes a food blog at mahoux.be Petit déjeuner à Bruxelles avec Frédéric Mahoux odette s’est installée en ville et l’événement n’est pas passé inaperçu ! Au cœur du quartier très en vue du Châtelain, à Ixelles, cet hôtel de charme a rapidement conquis tout ce que Bruxelles compte de fashion victims et d’early adopters. De nombreuses années auparavant, l’histoire d’Odette a commencé à la frontière franco-belge, à Williers, petit village dans lequel elle a longtemps tenu un café. Transformé en hôtel de charme qui a repris son nom, c’est une adresse qui s’est longtemps échangée en toute discrétion pour ne pas dénaturer le lieu et l’ambiance. Mais l’esprit campagnard d’Odette allait-il pouvoir s’épanouir dans la grouillante capitale bruxelloise ? Qui plus est, dans un des quartiers les plus animés de la ville où les terrasses comme les magasins 54 metropolitan
le petit déjeuner design ne désemplissent pas et où le marché du mercredi crée des embouteillages mémorables. Ne faisons pas durer le suspense, prendre un petit déjeuner chez Odette en Ville est une véritable parenthèse de calme bienfaisant avant d’entamer une journée survoltée. Dans ce bâtiment de coin des années 20, noir, velours et argent règnent en maître, les fragrances subtiles des huiles essentielles vous précèdent et le personnel discret vous guide avec amabilité. « Préférez-vous prendre un petit déjeuner complet à une table du restaurant ou un grand capuccino dans les canapés du lounge ou de la bibliothèque ? » Avec seulement huit chambres, ce n’est jamais la bousculade et chacun peut trouver ses marques matinales en toute quiétude. Dans l’assiette, le classique petit déjeuner continental (25 €) s’accompagne d’une déclinaison d’œufs dont les Bénédicte (8 €) et de toutes les associations gustatives chères aux voyageurs venus de loin, qu’il s’agisse de pancakes, saucisses ou muesli. Les fameux thés Mariage Frères (6 €) sont servis à une température optimale et renforcent encore l’harmonie du lieu. C’est simple et bien fait mais ne cherchez rien d’original ou d’extravagant, vous seriez décu. Chez Odette en Ville, le matin, c’est une bulle de douceur plus qu’un petit déjeuner gastronomique que l’on trouve avec bonheur. Petit déjeuner servi de 7h00 à 10h30, de 8h00 à 10h30 le week-end.Odette en Ville, 25 rue du Châtelain, 1050, +32 (0)2 640 26 26, chez-odette.com Frédéric Mahoux tient un blog de critique culinaire sur mahoux.be THREE MORE BREAKFAST HOTSPOTS/TROIS AUTRES ADRESSES POUR LE PETIT DÉJEUNER BAM Short for bar à manger ("eating bar"), this is the place to sample that oft-neglected Brussels speciality, bodding – a Belgian version of bread and butter pudding. BAM ou Bar à manger est le repaire du bodding, savoureuse version belge du pain perdu. 167 Chaussée d'Alsemberg, 1190, +32 (0)2 308 88 38, baramanger.com WITTAMER CAFÉ Celebrating its centenary, this fine house has them queuing in droves for its deluxe, alloptions breakfast, starting at € 11.50. L'endroit, qui fête ses 100 ans, a une clientèle fidèle pour son petit déjeuner copieux full options, à partir de 11,50 €. 6 Place du Grand Sablon, 1000, +32 (0)2 512 37 42, wittamer.com RACHEL This bagel and burger joint offers a tantalising € 18 weekend brunch featuring a selection of the ring-shaped breads as wellas plenty of crêpes and cakes. Spécialiste des bagels et hamburgers, Rachel propose un brunch alléchant à 18 € avec des crêpes, gâteaux et autres petits pains ronds. 100 rue du Marché au Charbon, 1000, +32 (0)2 503 37 59, rachelbxl.be metropolitan 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 1Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 2-3Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 4-5Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 6-7Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 8-9Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 10-11Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 12-13Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 14-15Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 16-17Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 18-19Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 20-21Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 22-23Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 24-25Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 26-27Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 28-29Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 30-31Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 32-33Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 34-35Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 36-37Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 38-39Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 40-41Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 42-43Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 44-45Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 46-47Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 48-49Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 50-51Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 52-53Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 54-55Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 56-57Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 58-59Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 60-61Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 62-63Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 64-65Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 66-67Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 68-69Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 70-71Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 72-73Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 74-75Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 76-77Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 78-79Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 80-81Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 82-83Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 84-85Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 86-87Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 88-89Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 90-91Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 92-93Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 94-95Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 96-97Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 98-99Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 100-101Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 102-103Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 104-105Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 106-107Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 108-109Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 110-111Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 112-113Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 114-115Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 116-117Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 118-119Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 120-121Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 122-123Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 124