Metropolitan n°2011-12 décembre
Metropolitan n°2011-12 décembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-12 de décembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ink

  • Format : (195 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : des bijoux de princesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
insider travel weekender : bruges Number 11, tucked away amid Bruges’golden-age architecture, is perfect for a winter escape, says Mike Peake Photography : Jan Darthet you’d have to call it a B&B, really, but it feels more like a mini five-star hotel, tucked away in Bruges’seductive old town where the rhythm of life slows down rather nicely. Just a short taxi ride from the station and an hour from the bustle of Brussels, you’ll find Number 11 down a quiet, trafficfree street and a stone’s throw from a quaint, meandering canal. Bruges is beautiful, and on a winter’s evening there can be few finer places on earth to enjoy a moonlit stroll. Number 11 has only been so-namedfor three years – prior to that it was called The Artist’s House, and its knowing stream of guests are frequently repeat visitors. Little has changed under new owner Carine Deprez, who herself fellunder this grand, 17th-century townhouse’s charmand snapped itup when it became available. It is graceful, grand and appealing – and just the kind of place that movie stars might seek out if they were going incognito. Ambience is king in Bruges, and the city comes alive – in a gentle way – every night. Restaurants and bars abound and beckon you in ; think alluringly warmplaces where subdued tones reign and log fires keep you lingering. Famously, there are beers to tempt you, whatever your taste, from the fruity to the robust, and just the thing to keep out the cold on a misty walk back under the stars. With its lively and enchanting Christmas market and its shops and museum devoted to chocolate, Bruges is a seasonal treat. Seen from the windows of Number 11, it feels like it’s your very own little kingdom – one to be conquered on foot, and remembered always. Rooms from € 155/night. Peerdenstraat 11, 8000, Number11.be Travel with Eurostar from the UK to Bruges in three hours 25 minutes with a simple connection in Brussels along the way. Standard tickets from £80 return, visit eurostar.com Number 11, un hôtel de charme en plein cœur du vieux Bruges malgré sa dénomination officielle de bed & breakfast, Number 11 tient plutôt du mini-cinq-étoiles niché dans la jolie vieille ville de Bruges où le temps semble comme ralenti. À seulement quelques minutes de taxi de la gare et à une heure de l’animation bruxelloise, Number 11 se trouve dans une rue piétonne tranquille à un jet de pierre d’un des pittoresques canaux qui quadrillent la ville. Difficile d’imaginer plus magnifique endroit pour une promenade d’hiver au clair de Lune. Avant d’être rebaptisé Number 11 il y a trois ans, l’endroit s’appelait The Artist’s House et attirait un flux régulier de connaisseurs, souvent habitués. Rien ou presque n’a changé depuis l’arrivée de la nouvelle propriétaire Carine Deprez. Tombée sous le charme de cette majestueuse maison de ville du XVII e siècle, elle s’est empressée de l’acquérir dès sa mise sur le marché. Gracieux, grandiose et séduisant, Number 11 est le genre d’endroit que choisirait une star de cinéma désireuse d’incognito. Une atmosphère unique règne à Bruges et chaque soir la ville s’anime, en douceur. Partout, restaurants et bars font de l’œil, vous invitant à vous blottir dans la chaleur de leurs nuances sourdes et de leurs feux de cheminée. Et bien sûr, les nombreuses bières, fruitées ou plus robustes, sauront vous tenter quelles que soient vos préférences et vous réchauffer pour le retour sous les étoiles jusqu’à votre logis. Avec son marché de Noël animé et enchanteur et ses boutiques et son musée consacrés au chocolat, Bruges est une gourmandise de fêtes qui, vue des fenêtres de Number 11, vous donnera l’impression d’être à la tête de votre propre petit royaume. À conquérir à pied et à ne jamais oublier. Chambres à partir de 155 € la nuit. Peerdenstraat 11, 8000, Number11.be 48 metropolitan
** Get yourself to Val Tho ! From/person 216 € */week *7 nights accomodation in a 4 person studio (full occupancy) + 6-day Val Thorens/Orelle ski passes - Early booking offer for all bookings made via Val Thorens Reservation before the 1st February 2012 for weeks from the 14/04 to the 05/05/2012.Offers subjected to conditions. www.valthorens.com OFFICE DE TOURISME DE VAL THORENS. Crédit photo : P.Lebeau - **Marre des stations sans neige ? Va plutôt à Val Tho.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 1Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 2-3Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 4-5Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 6-7Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 8-9Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 10-11Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 12-13Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 14-15Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 16-17Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 18-19Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 20-21Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 22-23Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 24-25Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 26-27Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 28-29Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 30-31Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 32-33Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 34-35Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 36-37Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 38-39Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 40-41Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 42-43Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 44-45Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 46-47Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 48-49Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 50-51Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 52-53Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 54-55Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 56-57Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 58-59Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 60-61Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 62-63Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 64-65Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 66-67Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 68-69Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 70-71Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 72-73Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 74-75Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 76-77Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 78-79Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 80-81Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 82-83Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 84-85Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 86-87Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 88-89Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 90-91Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 92-93Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 94-95Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 96-97Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 98-99Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 100-101Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 102-103Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 104-105Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 106-107Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 108-109Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 110-111Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 112-113Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 114-115Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 116-117Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 118-119Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 120-121Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 122-123Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 124