Metropolitan n°2011-12 décembre
Metropolitan n°2011-12 décembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-12 de décembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ink

  • Format : (195 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : des bijoux de princesse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
wasn’t a political gesture per se. What set me off was a new, very pervasive school of thought in France, which, under the pretext of fighting political correctness, defends disgusting ideas or at the very least fails to condemn them. A school of thought that says that if you volunteer for [the antidiscrimination charity] SOS Racisme like I do, you’re a bit of a goody two shoes, naive, a bourgeois bohemian. This song asserts that it’s good not to be racist. We need to stop messing around. » Bénabar is keen to refute any notion that the song was geared to spike record sales by courting controversy. And, although affable, he’s measured and careful in his statements throughout the interview. This wariness of the press stems, perhaps, from a past rivalry with fellow French chanteur Benjamin Biolay so overblown by the media that at times it threatened to overshadow both singers’music. « The problem with controversies like these is that they take me out from my proper place. I’m a musician, not a politician or a political analyst. You have to be careful because it goes so fast ; the media needs to feed the buzz and you get displaced and feel out of your depth. And it’s important to stay in your place and say, ‘No, no, I’m a singer.’ » Bénabar in his element – on stage Bénabar pense que c’est sur scène qu’est vraiment sa place He attributes this awareness of his rightful place – that of being first and foremost a musician – as the key to his ability to flit easily between the worlds of music, cinema (he starred in and co-wrote the 2009 comedy Incognito) and the stage, where he had his first starring role earlier this year in Quelqu’un comme vous (« Someone Like You »). « Concerts and the theatre are very similar in some ways, but concerts are more about the energy. Something has to happen – if I sing a bit off-key or forget the words, that’s okay so long as the energy is there and you’re sharing that with the public. I’m a singer-songwriter above all, but I’ve been very lucky in thatup to now I’ve had the opportunity to try other things. » And with that he tries to give the wooden restaurant table in front of him a quick, discreet rap. But caught in the act, he splutters, « I’m really superstitious. That’s my big problem. » He blushes, and you see a flash of the little boy again. Les bénéfices du doute comes out on Jive Epic Records on December 5. Bénabar will be on tour in Brussels on March 20 and in Paris on March 22-24. Thank you to La Flèche d’Or, Paris, flechedor.fr moins ne les condamne pas. C’est un courant de pensée qui consiste à dire, que si comme moi tu milites pour SOS Racisme, t’es un peu naïf ou bobo. Cette chanson elle va dans le sens de dire que c’est bien de ne pas être raciste. » Il se défend d’avoir délibérément créé la polémique pour doper ses ventes. Affable, il n’en est pas moins mesuré et prudent dans ses propos. Peut-être cette méfiance à l’égard de la presse lui vient-elle de sa rivalité passée avec Benjamin Biolay, rivalité parfois tant montée en épingle par les médias qu’elle a pu menacer d’éclipser leur musique à l’un et à l’autre. « Le problème de toutes ces polémiques c’est quand on me déplace. C’est-à-dire que j’ai un discours de chanteur, pas un discours de politicien ou d’analyste politique. Il faut faire attention parce que ça va si vite, les médias ont tant besoin de se nourrir de flash et de buzz qu’on te déplace et tu ne te sens plus à ta place. Et c’est important de rester à sa place et de dire « Non, non, je suis chanteur ». » C’est aussi à cette conscience claire de la place qu’il occupe, celle d’un musicien avant tout, qu’il doit selon lui sa capacité à passer sans peine de la musique au cinéma (on l’a vu en 2009 dans la comédie Incognito, qu’il a « Cette chanson va dans le sens de dire que c’est bien de ne pas être raciste » co-écrite) et au théâtre, où la pièce Quelqu’un comme vous lui a offert son premier grand rôle. « Les concerts et le théâtre sont assez cousins. Mais les concerts, c’est plus dans l’énergie. Il faut qu’il se passe un truc : que je chante un peu mal, que j’oublie du texte ; c’est pas bien grave si tu partages quelque chose avec le public. J’ai eu beaucoup de chance que ce métier me permette d’explorer d’autres voies. » Sur ce, sa main s’avance, pour toucher discrètement le bois de la table qui lui fait face. « Je suis vraiment superstitieux. C’est mon gros problème », bafouille-t-il quand je surprends son geste. Il rougit et, l’espace d’une seconde, le petit garçon resurgit devant moi. Les bénéfices du doute sort le 5 décembre chez Jive Epic Records. Bénabar sera à Bruxelles le 20 mars et à Paris du 22 au 24 mars. Merci à la Flèche d’Or, 102 bis rue de la Bagnolet, 75020, Paris, flechedor.fr Photograph : Getty 104 metropolitan
The Exchange bureau BUREAU DE CHANGE MORE MONEY FOR YOUR MONEY AT TEB PLUS D’ARGENT POUR VOTRE ARGENT À TEB Best rates no minimum | Meilleurs pas de mimimum Rates negotiable over £2000 | Taux negociable au dessus de £2000 Over 60 currencies on demand | Plus de 60 devises sur demande Multilingual staff | Personnel multilingue VISIT OUR OFFICE OPPOSITE THE EUROSTAR TERMINAL AT 25 EUSTON ROAD VISITEZ NOTRE BUREAU EN FACE DU TERMINAL EUROSTAR À 25 EUSTON ROAD T : + 44 (0)20 7837 8481 | E : info@tebtravel.com OPENING HOURS MON-FRI : 08:00 -18:30 SAT : 08:00-14:30 SUN-BANK HOLS : 08:30-14:30



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 1Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 2-3Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 4-5Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 6-7Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 8-9Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 10-11Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 12-13Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 14-15Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 16-17Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 18-19Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 20-21Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 22-23Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 24-25Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 26-27Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 28-29Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 30-31Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 32-33Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 34-35Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 36-37Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 38-39Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 40-41Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 42-43Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 44-45Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 46-47Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 48-49Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 50-51Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 52-53Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 54-55Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 56-57Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 58-59Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 60-61Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 62-63Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 64-65Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 66-67Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 68-69Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 70-71Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 72-73Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 74-75Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 76-77Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 78-79Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 80-81Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 82-83Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 84-85Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 86-87Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 88-89Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 90-91Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 92-93Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 94-95Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 96-97Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 98-99Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 100-101Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 102-103Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 104-105Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 106-107Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 108-109Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 110-111Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 112-113Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 114-115Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 116-117Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 118-119Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 120-121Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 122-123Metropolitan numéro 2011-12 décembre Page 124