Metropolitan n°2011-11 novembre
Metropolitan n°2011-11 novembre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-11 de novembre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ink

  • Format : (195 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 30,6 Mo

  • Dans ce numéro : à 50 ans, Marco Pierre White met de l'eau dans son vin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
Awesome slopes. Open bowls. Woodland runs. France. Oui ! 7 nights s/c inc. 6-day lift pass from £209pp, selected dates. Extensive skiing and snowboarding in Serre Chevalier Vallée, the resort that links four beautiful and traditional villages along 15km of valley between Briançon and the famous Col du Lautaret, southern Alps. French charmand hospitality• Exhilarating tree skiing on high altitude peaks• Fabulous scenery and snow record with maximum sunshine days• Lots of family ski incentives including free ski pass for children under six years• Great rail links to Briançon Visit Les Grands Bains du Monêtier – the perfect experience of pools, relaxation, health and beauty, with spa and wellness facilities Accreditations : Agence Zoom Serre Chevalier Vallée Tourist Office : 0033 (0)4 92 24 98 80 www.serre-chevalier.com
Rita and Zsuszi swapped legal careers in Budapest for the bright lights of Brussels Zsuzsanna et Rita ont quitté Budapest pour Bruxelles crowds it felt like a desert. It didn’t look anything like a town to me ! » Zhang remembers his early days fondly, and says he found Belgium welcoming. « It was easier because I spoke French, but even so, I was a curiosity back then. There were very few Chinese people here. I was invited to people’s houses, and I took part in the local festivals. » On top of the films, cookery and language classes, concerts, and visits the association offers, Zhang finds it easy to maintain links with his home country. « I go back every year to visit my family, and professionally – I never feel cut off from China, » Over coffee near the European Parliament, Hungarians Zsuzsanna Barsi, 29, and her friend Rita Kiss, 32, say they sometimes feel a little distant from their homeland. « The European institutions can be a closed world, » reflects Zsuzsi. « You have to force yourself to get out and see other things, meet other people. » « I wanted to organise a ‘Bring a Belgian’party, » says Rita, peeping over her giant, pink-rimmedsunglasses. « It’s crazy : I know someone who’s been living here for six years, and he doesn’t know a single Belgian ! But people are really nice here, they speak English, they’re very helpful. » How did they find moving to the city from Budapest ? « When I walked to work for the first time, I thought I was in Manhattan, » says Zsuzsi, laughing at the memory. « I saw all these international people and it was exciting at first. Then I realised it wasn’t like that, really. But I do like it now. » Zsuzsi and Rita are active on the Hungarian cultural scene in Brussels, organising concerts, craft market and exhibitions, and welcoming groups of visiting Hungarian artists and artisans. Zsuzsi works at the Hungarian Cultural Centre, which hosts many of the events. They are currently preparing for the « Paripa » Christmas arts and crafts market (December 10-11 at the Cultural Centre, 10 rue Treurenberg). So what brought them to Brussels ? « Money, jobs. We were both lawyers back in Hungary, but we quit. » Asked what they miss about home, both offer : « The craziness. Hungarians like to party. » Rita adds, « In Budapest when you go out, you always meet people you know. There’s a really good ambiance. » For home comforts, Zsuzsi says that Brussels’many Polish shops are good for finding the foods she craves, or near substitutes. « There are some Hungarian foodmakers here in Brussels too. On Sunday at place Jourdan there’s a lángos maker – it’s a special bread we eat with sour cream and cheese. » « Paprika, obviously, » adds Rita. « You can find some in Turkish shops, kind of. » She sounds dubious. « We have to import good paprika ! » says Zsuzsi, laughing. « I know someone who’s been living here for six years, and he doesn’t know a single Belgian » Zhang se rappelle avec émotion ses premiers moments en Belgique. Il s’est senti bien accueilli. « C’était plus facile parce que je parlais français mais j’étais tout de même une curiosité. Il y avait peu de Chinois à l’époque. On m’invitait chez les gens et j’ai participé aux festivals locaux. » Avec les films, des cours de cuisine et de langue, des concerts et des visites proposés par l’association, Zhang reste aisément en contact avec son pays d’origine. « J’y retourne chaque année pour des visites familiales et professionnelles, je ne me sens jamais coupé de la Chine. » Dans un café près du Parlement européen, les Hongroises Zsuzsanna Barsi, 29 ans, et son amie Rita Kiss, 32 ans, déclarent se sentir parfois un peu exilées. « Les institutions européennes sont un microcosme, déclare Zsuzsanna. Il faut se forcer à sortir pour voir d’autres choses et rencontrer d’autres gens. » « Je voulais organiser une soirée ‘Amenez votre Belge’, ajoute Rita en haussant les sourcils au-dessus de ses grandes lunettes cerclées de rose. C’est fou. Je connais quelqu’un qui vit ici depuis six ans et qui ne connaît aucun Belge ! Pourtant les gens sont vraiment gentils. Ils parlent anglais et sont toujours prêts à vous aider. » Comment s’est passée la transition avec la vie à Budapest ? « Mon premier jour de travail, je me suis crue arrivée à Manhattan, sourit Zsuzsanna. Cet environnement international, c’était excitant. Je me suis vite rendu compte que ce n’était pas vraiment comme ça. Mais j’aime cette vie maintenant. » Zsuzsanna et Rita sont actives sur la scène culturelle hongroise de Bruxelles. Elles organisent des concerts, un marché artisanal et des expositions et accueillent les groupes d’artistes et d’artisans hongrois en visite. Zsuzsanna travaille à l’Institut culturel hongrois qui metropolitan 101



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 1Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 2-3Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 4-5Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 6-7Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 8-9Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 10-11Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 12-13Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 14-15Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 16-17Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 18-19Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 20-21Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 22-23Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 24-25Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 26-27Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 28-29Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 30-31Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 32-33Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 34-35Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 36-37Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 38-39Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 40-41Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 42-43Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 44-45Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 46-47Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 48-49Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 50-51Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 52-53Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 54-55Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 56-57Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 58-59Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 60-61Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 62-63Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 64-65Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 66-67Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 68-69Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 70-71Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 72-73Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 74-75Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 76-77Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 78-79Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 80-81Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 82-83Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 84-85Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 86-87Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 88-89Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 90-91Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 92-93Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 94-95Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 96-97Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 98-99Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 100-101Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 102-103Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 104-105Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 106-107Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 108-109Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 110-111Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 112-113Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 114-115Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 116-117Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 118-119Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 120-121Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 122-123Metropolitan numéro 2011-11 novembre Page 124