Metropolitan n°2011-10 octobre
Metropolitan n°2011-10 octobre
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-10 de octobre

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ink

  • Format : (195 x 260) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 19,4 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial art.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
« A photograph is a secret about a secret. The more it tells you, the less you know » As the largest retrospective of Diane Arbus ever exhibited in France opens in Paris, Kate van den Boogert examines the legacy of the controversial American photographer who turned her curious, empathetic and unflinching gaze on the fringes of society « my favourite thing is to go where I’ve never been, » Diane Arbus once said. Her work marked perhaps the first time in the history of photography the documenting of society’s marginalised : « The freaks, homosexuals, cripples, sick people, dying people, dead people ». But, as her former teacher the photographer Lisette Model observed, perhaps Arbus’s most extraordinary achievement was to photograph them « humanely, seriously and functioning in their lives ». Born and bred in New York, where she was influenced by Weegee (the steely press photographer who captured human trials and tragedies on the city’s streets in the 1930s and 1940s), and a contemporary of two other New York street photographers Garry Winogrand and Lee Friedlander, Arbus kept her work free of 1960s politics with its social fervour andupheaval. Instead, she had something like an anthropologist’s intuition and sense of adventure. She went A rare portrait of Diane Arbus, January, 1968 Un rare portrait de Diane Arbus en janvier 1968 « ce que je préfère, c’est aller là où je ne suis jamais allée », a un jour déclaré Diane Arbus. Et son travail marque sans doute la première incursion de la photographie parmi les marginaux de notre société, « les anormaux, les homosexuels, les estropiés, les malades, les mourants, les morts ». Mais peut-être sa plus grande réussite fut-elle, comme le remarqua la photographe Lisette Model dont elle fut l’élève, de photographier ces gens « humainement, sérieusement et vivant leur vie ». Née et élevée à New York, contemporaine de deux photographes des rues new-yorkaises, Garry Winogrand et Lee Friedlander, elle partageait son style avec son mentor Weegee, photographe infatigable des petites et grandes tragédies du New-York des années 30 et 40. Les années 60 et leur politique, leur ferveur sociale et leurs bouleversements furent pourtant absents de son œuvre. Elle avait plutôt l’intuition et le sens de l’aventure d’une anthropologue et explora New York comme une terre étrangère, en examina les sous-cultures secrètes et en extirpa quelque chose d’à la fois frappant par son unicité et puissant par son universalité. Ses photographies carrées emblématiques, d’un noir et blanc austère, frappent et touchent droit au but. Les sujets y posent en général au centre du cadre, le regard fixé sur 84 metropolitan
la puissance du regard À l’occasion de l’ouverture à Paris de la plus grande rétrospective jamais consacrée en France à Diane Arbus, Kate van den Boogert examine l’héritage de cette photographe américaine controversée et son regard curieux, empathique et inébranlable sur les marges de notre société metropolitan 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 1Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 2-3Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 4-5Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 6-7Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 8-9Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 10-11Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 12-13Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 14-15Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 16-17Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 18-19Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 20-21Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 22-23Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 24-25Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 26-27Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 28-29Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 30-31Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 32-33Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 34-35Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 36-37Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 38-39Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 40-41Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 42-43Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 44-45Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 46-47Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 48-49Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 50-51Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 52-53Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 54-55Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 56-57Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 58-59Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 60-61Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 62-63Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 64-65Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 66-67Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 68-69Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 70-71Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 72-73Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 74-75Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 76-77Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 78-79Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 80-81Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 82-83Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 84-85Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 86-87Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 88-89Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 90-91Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 92-93Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 94-95Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 96-97Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 98-99Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 100-101Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 102-103Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 104-105Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 106-107Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 108-109Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 110-111Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 112-113Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 114-115Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 116-117Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 118-119Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 120-121Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 122-123Metropolitan numéro 2011-10 octobre Page 124