Metro News Paris n°2751 6 mar 2015
Metro News Paris n°2751 6 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2751 de 6 mar 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Florence Foresti, reine de l'optimisme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
vendredi 6 mars 2015 2 ACTU www.metronews.fr 1 sur Société Facebook ne voulait pas être jugé en France dans un conflit l’opposant à un internaute. Or, hier, le tribunal de grande instance de Paris s’est déclaré compétent. Metronews vous explique cette décision. DiAPoRAMA Pour Marie Claire, le sénateur EE-LV Jean-Vincent Placé a posé avec une poule contre le sexisme. Twitter s’est déchaîné en parodies. société Haro sur le sexisme Mobilisation. Marisol Touraine reçoit aujourd’hui un rapport et 35 recommandations pour lutter contre le sexisme au travail. Exclusif. La ministre des Droits des femmes explique à metronews comment elle entend combattre ce fléau. Gilles Daniel « Ma cocotte », « ma puce », « mais tu es pire qu’un homme », « hystérique »... Sous couvert d’humour, d’interpellations familières ou de considérations hostiles, les propos et actes sexistes font rage dans le monde de l’entreprise, révélait l’an dernier une vaste enquête réalisée pour le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes (CSEP). Parmi les 15 000 salariés interrogés au sein de 9 grandes entreprises (Air France, La Poste, LVMH...), 80% des femmes – et 56% des hommes – considéraient qu’elles étaient « régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes » au travail. Un an plus tard, afin de donner une visibilité à ces comportements, souvent insidieux, et de mieux les combattre, le CSEP remet aujourd’hui à Marisol Touraine le fruit de ses réflexions. Son rapport émet 35 recommandations pour faire tomber le « tabou » du sexisme en entreprise. Ces propositions arrivent un mois après que Marisol Touraine a saisi le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes pour qu’il se penche sur le problème du harcèlement sexiste dans l’espace public et les transports. Les machos n’ont qu’à bien se tenir.§ Marisol Touraine souhaite que la lutte contre le sexisme soit intégrée dans les règlements intérieurs des entreprises. CHAMUSSY/SIPA Marisol Touraine : « Ce qu’il faut, c’est faire reculer la loi du silence » Vous recevez aujourd’hui le rapport sur le sexisme au travail. Quelle est selon vous l’ampleur du défi ? La bonne nouvelle, c’est que les mentalités changent, et que les jeunes générations ne se reconnaissent pas dans les attitudes ou les comportements sexistes. Ainsi, selon une étude qui paraît aujourd’hui, 80% des Français feraient autant confiance à un homme qu’à une femme pour s’occuper des enfants dans une crèche. Il y a des progrès, mais le sexisme n’a pas disparu, notamment au travail, où il a la vie dure : 4 femmes salariées sur 5 disent être régulièrement confrontées à des comportements sexistes, enTreTien ce qui peut les bloquer dans leur carrière ou provoquer du mal-être au travail. C’est inacceptable ! Le CSEP émet 35 recommandations. Quelles sont les principales propositions que vous retenez ? L’une des idées, c’est que la lutte contre le sexisme soit intégrée dans les règlements intérieurs des entreprises. C’est une très bonne chose. Une autre proposition utile, par exemple, vise à développer des programmes de formation et de sensibilisation au sexisme au sein des entreprises. Il existe par ailleurs un label égalité qui s’applique aux entreprises et aux administrations. Nous voulons qu’il tienne désormais compte de la lutte contre le sexisme. Le rapport souligne qu’au niveau juridique la notion de sexisme est en tant que telle quasi inexistante, ou floue. Ne faudrait-il pas une véritable loi contre le sexisme ? L’interdiction de certains comportements sexistes ou des discriminations en raison du sexe figure déjà dans la loi. Par exemple, même si cela reste méconnu, les injures sexistes sont interdites. Notre loi est beaucoup plus protectrice qu’on ne l’imagine. Mais, parfois, les femmes ou les témoins de certains de ces agissements ne la connaissent pas ou hésitent à les dénoncer. Pas besoin de légiférer davantage ? Ce qu’il faut, c’est faire reculer la loi du silence pour que la loi de la République puisse s’appliquer. C’est vrai en matière de sexisme, c’est vrai en matière de stéréotypes, et c’est vrai en matière de violences faites aux femmes. Etes-vous une militante féministe ? Oui, je suis féministe, je l’ai toujours été. Pour moi, chaque fois que les droits des femmes progressent, c’est la société tout entière qui s’en trouve mieux. La bataille pour les droits des femmes est une bataille pour la démocratie, pour l’égalité et donc pour la société tout entière. §ProPos reCueillis Par G. D.
vendredi 6 mars 2015 www.metronews.fr Florence Foresti, ici en juin 2014 lors de la cérémonie des molière, recueille 43% des suffrages. SIpA Un joUR d’aCtU ACTU 3 Ces femmes qui sourient à la vie L’éLu Le candidat « incendiaire » de l’UMP Politique. Michel Habig, investi par l’UMP pour les prochaines élections départementales, a été condamné en 2006 à six mois de prison avec sursis. Le maire d’Ensisheim avait incendié des caravanes qui stationnaient illégalement dans sa commune. Le SLogan « Donne du pouvoir aux femmes si t’es un homme » Société. Lanouvelle campagne de l’ONG Care France pour l’égalité entre les sexes, lancée fin février, invite les hommes à partager le pouvoir et à casser les stéréotypes de genre. Mais, si la majorité des féministes considère que le pari est réussi, d’autres regrettent que la campagne joue sur certains clichés. Exclusif Au diable la sinistrose ! A l’occasion de la Journée des droits des femmes, le Printemps de l’optimisme – qui se tient le 21 mars à Paris – s’est intéressé à celles qui incarnent le mieux cet état d’esprit en France. Le résultat de l’étude réalisée par OpinionWay et que dévoile metronews est détonant : sur la première marche du podium, on retrouve Florence Foresti, suivie – de loin – par un quatuor de politiques. « Garder ma fraîcheur » L’humoriste s’offre une échappée belle en recueillant 43% des suffrages pour cette première édition. « Après les événements de janvier, cela exprime un besoin de décompresser », juge le « spin doctor » Thierry Saussez, créateur du Printemps de l’optimisme. Discrète, l’artiste n’a pas souhaité commenter, se disant néanmoins « très touchée ». Florence Foresti avait malgré tout levé une part de son mystère dans une récente interview accordée au quotidien belge La Dernière Heure : « Le danger qui me guette, c’est qu’en vieillissant […] on devient soit aigri soit cynique… Pour moi, c’est un exercice mental de garder ma fraîcheur ! » Pour Laurent Bernelas, d’OpinionWay, elle incarne « quelqu’un qui est parti de loin pour marine Le Pen, en 2 e position, séduit surtout les jeunes. arriver très haut. Les gens ont privilégié un parcours de vie plutôt que de la politique. » Une politique que Marine Le Pen, elle, pratique au quotidien. La patronne du FN s’invite à la 2 e place du sondage avec 16% des voix. Premiers séduits ? Les jeunes de 18 à 24 ans, qui sont 22% – contre 11% pour les 65 ans et plus – à lui témoigner leur sympathie. Derrière l’élue, on retrouve Simone Veil. Celle qui a mené une vie de combats recueille en effet 15% des voix, suivie par Najat Vallaud-Belkacem (12%). « Ces femmes incarnent surtout l’énergie, une des valeurs de l’optimisme », analyse Thierry Saussez. La ministre de l’Education nationale est suivie de près par son ancienne mentor, Ségolène Royal (9%). Une cinquième place que savoure la ministre de l’Ecologie : « C’est bien car j’ai connu beaucoup d’épreuves, que les Français ont vues, et ils perçoivent aussi que j’ai toujours gardé de l’optimisme et un regard positif sur la vie, nous a-t-elle fait savoir. C’est parce que je m’intéresse aux autres, et à la beauté de la nature et de la culture. Et puis, j’ai des enfants affectueux et joyeux. » §thomaS GUiEn Etude réalisée les 28 et 29 janvier auprès de 1 012 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus. L’accident Spectaculaire sortie de piste à New York étatS-uniS. Impressionnant accident, hier, sur les pistes enneigées de La Guardia, l’un des aéroports de New York. Un avion en provenance d’Atlanta a quitté son couloir, glissant sur plusieurs centaines de mètres avant de s’immobiliser contre un remblai. Selon les premiers éléments disponibles, aucun blessé sérieux ne serait à déplorer. En revanche, en raison des craintes d’incendie, de nombreux secours ont été mobilisés. Le climat, particulièrement rigoureux à New York actuellement, serait à l’origine de cette sortie de piste. Une tempête de neige, assez rare en cette fin d’hiver, s’est encore abattue ces dernières heures sur « Big Apple ».§ Le départ Genevière Fioraso Remaniement. Souffrant de « problèmes de santé assez graves », la secrétaire d’Etat chargée de la Recherche et de l’Enseignement supérieur a présenté sa démission hier. Son portefeuille sera repris par Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Education nationale. Le chiffre 2,74 € Consommation. C’est, en moyenne, le prix d’un sandwich jambonbeurre en 2014 en France, selon le cabinet Gira Conseil. Il a augmenté de 1,05% l’an dernier. Et pour une pizza Reine, il faut débourser en moyenne 10,54 euros.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :