Metro News Paris n°2313 23 nov 2012
Metro News Paris n°2313 23 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2313 de 23 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : Femmes battues, brisez le silence !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
vendredi 23 novembre 2012 20 AU QUOTIDIEN www.metrofrance.com Wonderbook : l’après-Harry Potter Jeux vidéo Il y a une vie après Harry Potter ! C’est en tout cas la démonstration qu’entend faire son heureuse et richissime génitrice, la romancière J. K. Rowling, après avoir enterré le professeur Dumbledore et achevé sept épisodes d’une saga devenue culte. Pourtant, avec aujourd’hui un roman pour adultes disponible en librairie (Une place à prendre, 670 p., Grasset, 24 euros) l’auteure entend, avec le Wonderbook (Livre des sorts), et avec la complicité de Sony et de sa Playstation 3, offrir à tous les sorciers en herbe une expérience de jeu inédite autour de ce qu’on appelle la « réalité augmentée ». Le principe en est simple : immerger le joueur directement dans le jeu à l’aide d’une caméra (l’EyeToy) et d’un livre magique vendus avec le disque. Des personnages inédits Une fois la caméra installée et le livre posé au sol, le joueur pourra ainsi s’apercevoir à l’écran, le livre posé devant lui se transformant (à l’écran toujours, évidemment) en un vieux grimoire poussiéreux. En tournant réellement les pages de celui-ci, il sera possible d’apprendre des sortilèges par le biais d’activités faisant souvent appel à l’adresse. Si l’on retrouve ici l’univers d’Harry Potter, J. K. Rowling a imaginé d’autres personnages, d’autres histoires qui, même si elles prennent place dans le populaire monde des sorciers de Poudlard, nous font découvrir toute une galerie de saisissez votre baguette (la manette Ps move), emparez-vous de votre grimoire, et transformez-vous en sorcier. DR protagonistes et de contes inédits. Le tout en plongeant littéralement le joueur au cœur de l’écran, la manette PS Move se transformant alors en une baguette magique taillée dans un vieux bois. Cette expérience de jeu inédite, originale et intelligente fascinera les jeunes joueurs à coup sûr, les immergeant dans un univers riche, coloré et amusant. On passe pas mal de temps à agiter dans un sens ou dans l’autre sa drôle de baguette magique, avant de devenir un sorcier accompli. Preuve que n’est pas Harry Potter qui veut. §Jean-françois morisse Le livre et le jeu : 39,99 € ; le livre, le jeu, la caméra EyeToy et la manette PS Move : 69,99 €. Disponible uniquement sur PlayStation 3.
vendredi 23 novembre 2012 www.metrofrance.com AU QUOTIDIEN 21 Crèche : entre éducation et réinsertion Chômage Huit crèches de la région parisienne s’adaptent aux besoins des parents sans emploi. Dans une d’entre elles, à Argenteuil (Val-d’Oise), la moitié des enfants ont des parents au chômage. Afin d’augmenter leurs chances de trouver un travail, l’établissement propose des horaires décalés (6 h 30 - 19 h 30) et leur offre un accompagnement. « Les parents peuvent ainsi plus facilement démarcher les entreprises ou commencer une formation, explique la directrice, Christine Louiserre. On sélectionne les familles en fonction de leurs ressources, en consultant leur dossier via la mission locale, la CAF ou encore le conseil général. » Ces crèches, gérées et financées par l’institut d’éducation et des pratiques citoyennes (IEPC), mettent donc à disposition des enfants et des parents médecins, psychologues et professionnels de Huit crèches franciliennes accompagnent des parents vers l’emploi. AFP Mobilisation Jusqu’à dimanche, TF1, LCI et Metro s’associent avec Pôle emploi pour mettre en relation employeurs et personnes en recherche de travail. Hier, sur le site Web dédié (http://lci.tf1.fr/emploi), on dénombrait 2 003 offres. l’emploi. « Le suivi de la réinsertion dans la vie active se fait en binôme pendant six mois, détaille Mara Maudet, à l’origine du système et directrice générale de l’IEPC. Audelà de ce délai, je ne garde plus leur enfant. » Une pression synonyme de résultats puisque, en 2011, « 87% des familles ont retrouvé du travail ». Pour encourager la mixité sociale, « seuls 50% des enfants sont issus de familles en difficulté, souvent monoparentales, poursuit Mara Maudet. Nous évitons également d’implanter ce type d’établissement dans des zones trop sensibles, nous préférons plutôt des quartiers résidentiels ». Un bémol, toutefois : ces services engendrent des frais de fonctionnement élevés, rarement couverts par les subventions. « Pour équilibrer les finances, nous sommes obligés d’être en sureffectif. Pour une classe limitée à 50 places, nous accueillons souvent dix enfants de plus. » Huit structures sont ouvertes en région parisienne, des Hauts-de- Seine au Val-d’Oise, en passant par la Seine-Saint-Denis. D’ici au mois de mars 2013, une nouvelle crèche doit ouvrir ses portes à Poissy, dans les Yvelines. §HUGO GIUSTI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :