Metro News Paris n°2252 11 jui 2012
Metro News Paris n°2252 11 jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2252 de 11 jui 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : L'automobile en panne sèche

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 11 juillet 2012 20 SPORTS www.metrofrance.com 4 PRIS. Le coureur français de Cofidis a été placé en garde à vue, hier. Il est soupçonné de dopage depuis son passage chez Astana l’an passé. REPRISE. Son équipe, qui évoque un cas isolé, sera au départ aujourd’hui de la 10 e étape, après un jour de repos mouvementé. laurent falla Coup de tonnerre sur la Grande Boucle. Le dopage a encore frappé. Hier matin, alors que l’épreuve était au repos, Rémy Di Grégorio, un coureur de l’équipe française Cofidis, a été interpellé puis placé en garde à vue à Marseille. Le Français, âgé de 26 ans, ainsi que deux autres hommes, sont soupçonnés d’être au cœur d’une « affaire présumée de dopage ». Immédiatement après l’arrestation, Cofidis a réagi. La formation tricolore a préféré suspendre son coureur « à titre conservatoire, dans l’attente de plus amples informations », selon son communiqué. « Si ces faits sont établis », Di Grégorio « sera licencié sur-le-champ comme le prévoient les termes de son contrat et la politique d’éthique de l’équipe », a-t-on également précisé chez Cofidis. Le coureur était placé sur écoute Selon Annaïck Le Goff, la juge d’instruction, l’affaire concernant le grimpeur est un dossier qui « a été ouvert l’an dernier » et connaît aujourd’hui une « actualité ». En effet, les soupçons portés à l’égard Football Hugolloris ouvre la porte. Le gardien de Lyon et des Bleus a accepté hier d’ouvrir les négociations avec Tottenham. Le club anglais aurait fait une offre d’environ 15 millions d’euros à l’OL. tOP NaNdo de Colo. Le basketteur français vient de signer pour deux saisons à San Antonio. Après trois ans passés en Espagne à Valence, l’arrière de 25 ans va découvir la NBA et rejoindre deux autres tricolores chez les Spurs : Boris Diaw et Tony Parker. Cyclisme Tour de France Di Grégorio, brebis galeuse ? rémy Di Grégorio aurait récemment cherché à se procurer des produits dopants. Afp flOP laNCe armstroNg. La plainte contre l’Agence américaine antidopage (Usada), déposée lundi par le coureur, a aussitôt été rejetée par la justice fédérale. Par ailleurs, hier, trois des ses proches au sein de l’équipe US Postal ont été suspendus à vie. du cycliste ne datent pas d’hier. Rémy Di Grégorio, qui jusque-là occupait la 35 e place au classement général du Tour de France, était sous surveillance depuis son passage dans l’équipe Astana, où il a évolué en 2011. D’après L’Equipe, le coureur, placé sur écoute, aurait été trahi par un coup de téléphone passé de son portable à destination d’un potentiel trafiquant de produits dopants (vraisemblablement des stéroïdes). « On en était aux larmes. Il y a de la stupeur, de la colère et de l’incompréhension. » yvOn sanquer, manager de l’équipe Cofidis. La formation Cofidis qui, hier, a regretté qu’un de ses athlètes fasse ainsi l’actualité, a tout de même rassuré son monde. Selon Yvon Sanquer, le manager de l’équipe, « une décision a été prise : poursuivre la course. Les coureurs ne méritent pas d’être pénalisés par les agissements d’un individu. Le Tour c’est énorme pour eux. On en était aux larmes. Il y a de la stupeur, de la colère, et de l’incompréhension. » Christian Prudhomme, le directeur du Tour, de son côté, a rappelé : « Ceux qui trichent se font prendre tôt ou tard, chacun doit bien le comprendre. Plus ils se font prendre tôt, mieux c’est ! » Puis il a ajouté : « Si ce cas est avéré, il y a un manque de respect du Tour de France ! » Dans les jours à venir, Astana, l’exéquipe de Di Grégorio pourrait être la prochaine à recevoir la visite de la patrouille.§
mercredi 11 juillet 2012 www.metrofrance.com SPORTS 21 Le PSG dans les starting-blocks Football Ligue 1 Petit à petit, Paris fait son nid. En stage en Autriche, à Stegersbach, l’équipe de Carlo Ancelotti va disputer aujourd’hui son premier match amical de l’été contre le club de D3 local. Un rendez-vous qui va lancer une saison très chargée. Après avoir loupé le titre de champion de France la saison passée, le PSG doit enclencher la vitesse supérieure, en L1 comme en Ligue des champions. Pour ce faire, Ancelotti veut un effectif étoffé. A un mois du début du Championnat, contre Lorient au Parc, le 11 août à 20 heures, faisons le point sur l’actualité parisienne. Trois cas épineux Hormis Ceara, rentré au Brésil, le PSG n’a enregistré aucun départ. Chantôme, courtisé par Lyon, Sakho, qui n’exclut pas de quitter Paris, et Nene, qui veut une prolongation de contrat et qui boude, n’ont pas reçu de lettre de sortie. Ancelotti compte les joueurs parisiens savent que, cette saison, il faudra gagner des titres. afP sur eux. Mais quelle va être leur attitude s’ils ont peu de temps de jeu ? Lugano, priorité de River Plate (L1 argentine), a décidé de rester. Tout comme Douchez, malgré un statu de gardien n°2. Gameiro veut partir mais Paris attend de recruter un grand attaquant. Déjà Deux nouveaux L’attaquant argentin, âgé de 27 ans, Ezequiel Lavezzi, acheté 26 millions d’euros à Naples, a rejoint le groupe hier soir en Autriche. Dans le même temps, avec le grand espoir italien de Pescara, Marco Verratti, milieu, 19 ans, tout est réglé. Des granDs noms Dans la mire Echaudés par les transferts manqués de Beckham, Pato ou Tévez, l’hiver dernier, les Parisiens 40 sont très discrets dans leurs annonces. Mais C’est, en millions plusieurs noms ronflants sont sur leurs d’euros, la somme que demanderait tablettes. Au milieu, le Tottenham Croate de Tottenham pour laisser filer Luka Modric, 26 ans, est luka Modric. l’un d’eux. Paris est en concurrence avec le Real. Pirlo a été évoqué, Ibrahimovic, Villa, Higuain ou Van Persie aussi. un Français capiTaine Carlo Ancelotti l’a affirmé en Autriche, ce sera un joueur tricolore qui aura le brassard. Jallet est en pole position mais la surprise pourrait s’appeler Ménez. L’entraîneur entendrait le responsabiliser pour canaliser sa fougue (12 cartons jaunes en L1). §joël riveslange



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :