Metro News Paris n°2250 9 jui 2012
Metro News Paris n°2250 9 jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2250 de 9 jui 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : Hollande prié de ne pas chômer

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
lundi 9 juillet 2012 6 ACTU FRANCE www.metrofrance.com EN BREF Commémoration François Hollande et Angela Merkel célèbrent l’amitié francoallemande. Ils se sont retrouvés hier à Reims, où De Gaulle et Adenauer avaient scellé la réconciliation le 8 juillet 1962. Les deux dirigeants ont souhaité le renforcement de « la relation incontournable » entre la France et l’Allemagne. L’anniversaire a toutefois été assombri par la découverte, la veille, de la profanation de 45 tombes de soldats allemands dans un cimetière des Ardennes. Fait divers Des enregistrements montrent un MohamedMerah froid et déterminé. TF1 a diffusé hier, dans l’émission « Sept à huit », des extraits d’échanges entre le « tueur au scooter » et les négociateurs des forces de l’ordre. « Moi, la mort je l’aime comme vous, vous aimez la vie », ditil notamment. Le ministre de l’Intérieur a « regretté » hier soir la diffusion de ces enregistrements. Plus d’infos sur metrofrance.com/merah à suivRE sur AujouRd’hui, l’iNvité dE juliEN ARNAud Est Jean Leonetti, député UMP des Alpes-Maritimes, ancien ministre. A 7 h 45 sur LCI. Social Coup d’envoi de la grande conférence. Elle réunit le gouvernement, les syndicats et le patronat à partir d’aujourd’hui pour débattre de tous les sujets sociaux. Hier, François Hollande s’est dit confiant dans son succès pour trouver un bon équilibre entre « justice sociale » et « compétitivité ». Fait divers Il avait foncé sur un policier avec un taxi volé. Un homme blessé par balle alors qu’il tentait d’échapper à son interpellation, samedi en Haute-Savoie, a été mis en examen hier pour « tentative de meurtre à l’encontre d’un fonctionnaire de police » et écroué. afp Discothèques : les patrons veulent du renfort Fait divers Dépassé par les récents drames, le monde de la nuit réclame de l’aide. Les patrons des discothèques demandent une présence policière renforcée et une interdiction d’accès à leurs établissements aux fauteurs de troubles, après les violents incidents qui ont eu lieu dans le Nord, dus à des clients éconduits. Tôt hier matin, un homme a en effet fait feu avec un fusil de chasse sur une boîte de nuit de Bertry (Nord), blessant légèrement 10 personnes. L’homme, condamné par le passé pour des faits de violence avec arme, a été interpellé à son domicile avec sa compagne. Un troisième suspect, qui lui aurait servi de chauffeur, a également été arrêté. « Coopération insuffisante » Cette fusillade intervient une semaine seulement après les coups de feu mortels tirés à la discothèque lilloise Le Theatro, dont les deux auteurs présumés ont été arrêtés vendredi dans le nord de l’Espagne. « La tradition de coopération entre les établissements et les forces de l’ordre est insuffisante », déplore Patrick Malvaës, président du Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL). Le premier réflexe des policiers, selon lui, est « de faire un rapport Des gendarmes interviennent sur les lieux de la fusillade, hier à Bertry (Nord). afp au préfet pour demander la fermeture des établissements, afin de supprimer le problème ». Du coup, la sécurité des videurs et des clients pose question. Les vigiles « ne peuvent en aucun cas faire face à des gars armés d’une kalachnikov ou même d’un fusil de chasse. Ce n’est pas leur vocation », poursuit Patrick Malvaës. Pour y remédier, le syndicat réclame une présence policière renforcée « aux abords des établissements », avec « des patrouilles plus fréquentes ». Autre proposition : que la justice use de l’interdiction de fréquenter des débits de boissons. Une opinion partagée par Claude Aulong, directeur de deux discothèques en France : « A partir du moment où quelqu’un est connu pour sa violence ou son état d’ébriété, on devrait lui interdire l’accès aux discothèques et aux débits de boissons. » §metro Revenu minimum cherche bénéficiaires Social Le revenu de solidarité active (RSa) ne fait pas recette. D’après la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf), près de la moitié des bénéficiaires potentiels ne le touchent pas. En cause, la relative ignorance de ce dispositif qui a remplacé le RMI il y a maintenant trois ans. « La méconnaissance du RSA, ou sa mauvaise connaissance, explique pour l’essentiel le non-recours à la prestation », explique la Cnaf. Ainsi, alors que près de 2 millions de foyers touchent aujourd’hui cette prestation (474,93 euros pour une personne célibataire sans enfant,ndlr), environ 1,7 million de foyers éligibles n’entament pas les démarches en vue de son obtention. Une « économie » qui représentait un pactole de 432 millions d’euros en 2010. Campagnes d’information Parmi les foyers qui ne touchent pas le RSA bien qu’ils y MARchE BlANchE à lillE Environ 500 personnes ont participé hier à Lille à une marche en hommage à l’une des deux victimes de la fusillade devant une discothèque lilloise, le 30 juin. Une banderole a été déployée avec des messages d’hommage des proches de Sabrina Vasseur, 25 ans, esthéticienne, qui travaillait au vestiaire de la discothèque. aient droit, 54% assurent « connaître le RSA », 35% disent l’avoir touché par le passé, alors que 11% expliquent ne pas le connaître, d’après une double enquête réalisée en 2010 et 2011 auprès de 18 300 personnes éligibles à cette aide. Un « nonrecours » au RSA qui avait déjà conduit le gouvernement à engager des campagnes d’information à destination des plus modestes en début d’année dernière. §ADrieN CADorel



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :