Metro News Paris n°2249 6 jui 2012
Metro News Paris n°2249 6 jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2249 de 6 jui 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : Francophonie : God save la langue française !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
vendredi 6 juillet 2012 16 WEEK-END www.metrofrance.com La capitale au rythme du triathlon sport Nager 1 500 m puis pédaler 40 km et courir 10 km pour finir. Voilà le programme pour les 4 700 triathlètes qui prendront dimanche le départ du Garmin Triathlon de Paris 2012. Cette compétition grand public format « courte distance », – le même qu’aux JO – attire de plus en plus puisqu’ils n’y avait que 2 000 participants en 2010. Un parcours « touristique » En plein essor en France, la discipline attire maintenant les sponsors. Pour preuve, cette année et pour trois ans, la course parisienne prend le nom de Garmin. « Il était important pour nous d’être présent à Paris. Le triathlon est un sport dynamique qui véhicule l’image d’une pratique moderne du sport », assure Gregoire Neimari, responsable marketing sports et outdoor de la marque. LUXe paris Où chiner ce week-end ? Brocante. Les chineurs ont rendez-vous ce samedi avec près de 200 exposants, entre 8 heures et 18 heures, dans les rues de Nantes et de l’Argonne (XIX e). Dimanche, 60 brocanteurs professionnels tiendront des stands de 7 heures à 19 heures sur le cours de Vincennes et dans l’avenue Arnold-Netter. Samedi et dimanche, un vide-grenier dédié au cinéma est organisé sur le parvis de la Bibliothèque François-Mitterrand (XIII e). paris Le meilleur des Balades sonores Musique. Dix jours de concerts avec plus de 60 artistes partout dans Paris. C’est le joli pari des Balades sonores qui proposent, avec le festival BitterSweet (paradise) 2012, de produire les artistes de leur sélection indie pop, rock et électro sur les meilleures scènes indé parisiennes. Le prix est libre et le programme complet sur www.baladessonores.com légende. CRÉDIT PHOTO près de 4 700 triathlètes sont attendus ce week-end à paris. PHOTOS AFP eT T. DekeTeLAeRe/TRIATHLèTe MAgAzINe pierre sang Boyer propose une cuisine originale et sans cesse renouvelée. NIkI PHOTOgRAPH Trop bon ! Top Chef in Oberkampf resTauranT. Situé dans le cœur de Paris et ouvert il y a moins d’un mois, Pierre Sang in Oberkampf n’est pas un restaurant comme les autres. D’abord parce que le maître de maison a été finaliste de l’émission « Top Chef » de 2011, ensuite parce qu’il n’y a ni carte ni réservation possible. La cuisine y est juste et étonnante, à l’image du sashimi de thon sauce béarnaise accompagné d’une tempura d’andouillette. L’ambiance, conviviale au comptoir, ne gâche rien au contenu de l’assiette. Si vous n’êtes pas pressé, les places sont rares, foncez-y ! §pierre chausse Pierre Sang in Oberkampf, 55, rue Oberkampf (XI e). Du mardi au vendredi, de 12 heures à 14 h 30, et le soir à partir de 19 heures. Menu midi : 25 € (entrée, plat, dessert). Menu soir : 35 € (six plats, de l’entrée au dessert). Verre de vin à partir de 5 €. Infos : www.pierresangboyer.com Les parcours, dignes d’un circuit touristique, n’y sont pas étrangers. Au cœur de la capitale, ils créent une ferveur qui fait de cette compétition le plus grand triathlon de France, mêlant triathlètes chevronnés et débutants. A chacun son challenge, donc : le chrono pour certains, terminer la course pour d’autres. Sportifs, spectateurs et touristes se retrouveront aux pieds de la Dame de fer dans une ambiance extraordinaire. Dimanche, dès 7 h 50, le show sera assuré par les triathlètes dans la Seine, sur les quais, dans le bois de Boulogne et dans les jardins du Trocadéro, mais aussi par la foule qui, munie de pancartes, donnera de la voix pour encourager les participants, parmi lesquels quelques anciennes gloires du sport français. Comme Stéphane Diagana : « C’est le bon esprit et l’envie de prendre du plaisir, sans la pression du chrono, pour une fois, qui m’ont poussé à franchir le pas. » Et qui sait, à les voir ainsi, vous pourriez vous aussi avoir envie de vous y mettre... §Muryel Jappont Courses elites femmes et hommes dès 9 heures, samedi 7 juillet (pont d’Iéna). Course open courte distance, à partir de 7 h 50, dimanche 8 juillet (pont Alexandre-III). Toutes les infos sur www.triathlondeparis.fr seine-saint-Denis Le Japon s’expose en grand sortie. Les amateurs de culture japonaise ont rendez-vous au Parc des Expositions de Paris- Nord Villepinte. Jusqu’à dimanche se tient la 13 e edition de la Japan Expo. Sur 120 000 m², chacun pourra trouver son bonheur, entre mangas, jeux vidéo, arts nippons et cuisine japonaise. De 9 heures à 19 heures, de 12 à 17 €. paris XiV e Un défi pour Emmaüs solidarité. Le bric-à-brac d’Emmaüs défi situé dans le XIV e va déménager dans le XIXe. Mais avant ce changement d’adresse, un déstockage massif est prévu samedi : meubles, vêtements, vaisselle, électroménager, bibelots... tout doit disparaître. Samedi, de 10 heures à 18 heures, 80, boulevard Jourdan (XIV e). www.emmaus-defi.org JPDN/SIPA
vendredi 6 juillet 2012 www.metrofrance.com Frank Ocean, à voile et à rappeur People Coup de com’ou délivrance ? Frank Ocean est l’une des nouvelles étoiles du rap américain. A 24 ans, le rappeur membre du collectif OddFuture vient de révéler sur son blog que son premier amour était un homme. Sur son site, le rappeur écrit : « Il y a quatre étés, j’ai rencontré quelqu’un. J’avais 19 ans, lui aussi. Nous avons passé l’été ensemble, celui de l’année suivante aussi. Je passais la plupart de mes journées à le regarder, lui et son sourire. Nous partagions souvent notre sommeil. Au moment où j’ai réalisé que j’étais tombé amoureux, ce fut terrible. » Un coming out qui intervient à la veille de la sortie de son premier album. Dans un milieu rempli de testostérone où l’homosexualité demeure un tabou, révéler son attirance pour les hommes peut entraîner un cortège de réactions violentes. Frank ocean. Brandon Clark/aP/SIPa It Photo En 2007, 50 Cent éructait dans les colonnes de Playboy : « Je n’aime pas les pédales. Je n’aime pas les homos autour de moi, je ne les respecte pas et je ne me sens pas à l’aise à côté d’eux. » Une déclaration homophobe dans un monde où les rappeurs sont nombreux à entretenir le flou sur leur vie privée et leur orientation sexuelle. Si certains rappeurs, comme Deadlee, aux Etats-Unis, ou Monis, en France ont fait leur coming out, ils n’ont jamais réussi à sortir de ce carcan étroit. Un coup de communication ? Il faut dire qu’aucun d’entre eux n’avait un contexte aussi favorable à la révélation. Le 14 mai dernier, Jay Z s’est exprimé en faveur du mariage gay aux Etats-Unis. « Légaliser le mariage gay, même si ça coûte des voix à Obama, reste le bon choix à faire, en tant qu’être humain », déclarait la plus grande star mondiale du rap. Soutenu et adoubé par Jay Z et Kanye West, Frank Ocean apparaît d’ailleurs sur leur album commun, Watch the Throne. §amandine rebourg retrouvez l’actualité des personnalités demain dans « 50 minutes inside », à 18 h 50, sur tF1. CULTURE 17 EN BREF Rectificatif Dans notre reportage sur Philippe Hertel, fauconnier à Provins, paru dans l’édition de mercredi, nous avons interverti par erreur les photos. Philippe Hertel est le cavalier qui figure sur la troisième photo à droite. Festival Jour J pour Beauregard. La quatrième édition du festival basé à Caen démarre ce soir avec Selah Sue, Metronomy et The Kills. A cette occasion, SFR inaugure une initiative pour permettre d’assister aux concerts simultanément en streaming, sur live-concert.sfr.fr. Musique Encore deux albums posthumes pour Amy Winehouse ? Le père de la chanteuse a confié lors d’une interview à une radio britannique que de nombreuses reprises avaient été enregistrées en secret par sa fille, et qu’elles pourraient bientôt faire l’objet d’un ou de deux disques.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :