Metro News Paris n°2248 5 jui 2012
Metro News Paris n°2248 5 jui 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2248 de 5 jui 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SAS Publications Métro France

  • Format : (235 x 301) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : 10 conseils pour bien coacher les Bleus

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
jeudi 5 juillet 2012 8 votre région www.metrofrance.com L’image du jour LuíS VASConCeLoS/unIdAde InfInItA ProJeCtoS Le Centquatre accueille Vasconcelos Le château de Versailles n’a pas voulu de son lustre en tampons hygièniques ? Qu’à cela ne tienne ! Joana Vasconcelos, spectaculaire artiste portugaise, qui expose actuellement une partie de ses imposantes œuvres à Versailles, a choisi le Centquatre (XIX e), pour révéler The Bride. Hier, ce vaste lustre blanc de 5 mètres de haut composé de milliers de tampons hygiéniques a donc été dévoilé. Il doit rester accroché jusqu’au 18 septembre.§ EN BREF Paris XX e Deux suspects interpellés. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans la rixe survenue le 29 juin à la sortie d’un établissement de nuit du XX e, a- t-on appris hier. Un homme avait été tué d’un coup de couteau et un autre grièvement blessé après une bagarre survenue samedi vers 5 heures du matin à la sortie de La Bellevilloise. Paris XVIII e Un agresseur de prostituées arrêté. Un homme soupçonné d’avoir violé, frappé et séquestré deux prostituées chinoises, a été interpellé à Paris, a annoncé hier la préfecture de police. L’individu était déjà connu pour des faits similaires. A l’issue de sa garde à vue, il a été déféré, mis en examen puis écroué. Paris La plage arrive bientôt dans la capitale. La 11 e édition de Paris Plages se tiendra du 20 juillet au 19 août sur une partie de la voie Georges-Pompidou rive droite, le parvis de l’Hôtel de Ville 5000 OFFRES 300 FORMATIONS DE BAC À BAC +5 et le bassin de la Villette. Une langue de sable sera créée sur 800 mètres entre le Pont-Neuf (I er) et le square de l’Hôtel-de-Ville-Sully (IV e). Des buvettes, des transats et des animations seront mis en place. 91% C’est la part de voyageurs étrangers qui jugent « satisfaisante » la qualité de l’aéroport de Roissy-Charles-de- Gaulle. Institut CSA Reims Les transports en communs coûteront un peu plus cher. Après l’extension de la zone de stationnement payant dans le centre-ville, c’est au tour de la Citura, le réseau de transports urbains, de présenter sa nouvelle grille de tarifs qui prendra effet le 1 er août. Les abonnements augmenteront d’environ 8%. Les autres tarifs restent à peu près stables. SPÉCIAL RENTRÉE 2012 7 JUILLET CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS RB & T3 Cité Universitaire M4 Porte d’Orléans De 10h à 18h 3 e Édition INVITATION GRATUITE SUR STUDYRAMA.COM
jeudi 5 juillet 2012 www.metrofrance.com bonus l’écovillage de Torup, où les maisons sont optimisées pour économiser le chauffage. www.visitDenmark.fr Plus d’un Danois sur deux possède un vélo. Chamussy/sipa les fermes éducatives permettent de transmettre la fibre écolo. www.visitDenmark.fr L’écologie, une passion danoise environnemenT. Copenhague affiche son ambition de devenir la première capitale « zéro carbone » d’ici à 2025. mode de vie. La tendance bio-écolo s’étend à tout le Danemark, en suivant une seule règle : bien vivre, tout simplement. jennifer lesieur Plus vert, tu meurs. Vert comme les prairies piquetées de chaumières. Vert comme ce vélo robuste sur lequel on sillonne Copenhague. Vert comme ces asperges craquantes à peine déterrées à la ferme voisine... Le Danemark affiche la couleur : le petit pays scandinave, déjà réputé écolo, veut éradiquer toute pollution. Sur son agenda, les émissions de CO 2 seront réduites de 20% en 2015, et Copenhague sera la première capitale « zéro carbone » en 2025. Rêve pieux ? Même pas. Le plan danois est plein de bon sens. En touchant tous les secteurs de la vie quotidienne, les Danois agissent avec un même objectif : profiter de la vie en économisant l’énergie. Plus simple, tu meurs. Tous à vélo. En 2010, 36% des Danois déclaraient aller au travail à vélo, et plus de la moitié d’entre eux en possèdent un. Mike Sommerville, lui, passe toutes ses journées en selle. Fondateur de Mike’s Bike Tours, qui propose des circuits guidés dans la capitale, il est le meilleur ambassadeur de l’engin non polluant. « Le vélo, c’est bon pour tout, se réjouitil, pour la santé comme pour l’environnement... A Copenhague, ça reste le moyen de transport le plus rapide et le plus pratique dans une ville qui a l’avantage d’être plate, avec des pistes cyclables partout. » De son côté, la très officielle Cycling Embassy of Denmark regroupe des entreprises privées pour promouvoir la pratique du vélo au quotidien. En 2025, le programme PLUSnet offrira un large réseau cyclable à Copenhague pour rendre la voiture presque obsolète. Balade dans les écovillages. Il existe une vingtaine d’écovillages au Danemark. Torup est l’un d’eux, encadré de verdure, hébergeant 180 habitants. Les maisons, d’une architecture étrange au premier abord, sont conçues pour économiser le chauffage. Des panneaux solaires sont posés sur les toits, « Le vélo, c’est bon pour tout, pour la santé comme pour l’environnement. » Mike soMMerville, fondateur de Mike’s Bike Tours. l’eau de pluie est filtrée et les déchets transformés en compost. Près des éoliennes (très présentes dans tout le pays) se trouve un champ où l’on peut louer 1 m² pour 1 euro et le cultiver. Il y a jusqu’à 17 catégories de déchets triés et une remise permet de troquer les vêtements et les jouets. Torup possède sa propre école et son jardin d’enfants : la plupart des petits sont nés dans leur propre maison. des fermes éducaTives. 33% de ce que les Danois achètent au supermarché est bio – un record. Une habitude qui se prend dès l’enfance, avec des programmes éducatifs adaptés. La ferme Krogerup Avlsgaard, propriété du ministère de l’Environnement et de l’Energie, ouvre ses portes aux enfants pour leur montrer comment poussent les légumes, en fonction de la saison. Pendant ce temps, leurs parents peuvent goûter la bière brassée sur place par Per Kolster : « Le but, c’est de se reconnecter avec le sol, dit-il. C’est important de savoir de quel terrain viennent les ingrédients. Cette bière bio n’est plus un produit industriel, mais un produit artisanal. » On comprend, en voyant les enfants jouer dans les bottes de foin sans pesticides, pourquoi les Danois sont aussi le peuple le plus heureux d’Europe.§ plus d’infos sur www.visitcopenhagen.com/green et www.visitdenmark.fr 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :